L’art Malagasy en France : la culture malgache reconnue dans l’Hexagone

L’art Malagasy, c’est d’abord de l’originalité accompagnée d’une qualité haut de gamme. Le grand savoir-faire des artisans et des artistes malgaches a fortifié le renom de notre belle Île rouge… Depuis quelque temps, la popularité des œuvres culturelles a dépassé les frontières de Madagascar. Les pays de l’Union européenne se sont intéressés en premier à nos produits d’art Malagasy. En tant qu’ancienne colonie de l’Hexagone après plusieurs années, n’est-il pas logique que nos richesses culturelles soient connues et même reconnues en France ? Nous vous invitons donc à suivre ce sujet sur l’art Malagasy en France.

L’art Malagasy et la France : un partenariat culturel et commercial

Après la période coloniale, Madagascar est resté en bon terme avec la France sur le plan commercial et bien sûr culturel. Les échanges en parallèle dans ces deux domaines entre ces pays continuent jusqu’à ce jour. Qu’il s’agisse de broderie, de sculpture sur bois, de poterie, de peinture, de photographie ou de vannerie, etc. l’art Malagasy est arrivé rapidement en Europe de l’Ouest, en premier lieu dans la France métropolitaine.

Pour promouvoir l'art malagasy en France les deux pays ont su rester en bon terme
Pour promouvoir l’art malagasy en France les deux pays ont su rester en bon terme

Aujourd’hui, de par leur très bonne qualité, les produits artisanaux malgaches sont très prisés à l’étranger. L’Hexagone accepte d’être le premier partenaire de Madagascar dans le commerce des œuvres d’art Malagasy. Depuis des années, la culture malgache s’est petit à petit installée en France dans certains groupes ou des couches de la société grâce aux produits artisanaux.

Promotion et partage des traditions malgaches dans l’Hexagone

Promouvoir la culture et les traditions de son pays dans un nouvel environnement est très ambitieux. Et comme la France connait très bien la réputation des produits artisanaux malgaches, elle s’est engagée à partager nos coutumes à travers la promotion des œuvres d’art Malagasy dans la métropole, et même dans les pays de l’Océan Indien.

L'art malagasy en France se vend partout dans le pays
L’art malagasy en France se vend partout dans le pays

Le monde de l’art, surtout pour les œuvres à exporter, est très sélectif. En France, beaucoup d’artisans Malagasy ont du mal à se faire un nom. Ainsi, des amoureux de l’art Malagasy, étranger ou non, ont décidé d’aider nos talentueux créateurs. L’on peut le décrire comme une manœuvre et un soutien commercial pour le bien de la culture et de la tradition malgache, vecteurs de l’art Malagasy en France comme n’importe où dans le monde. Ces entreprises commerciales implantées en France propulsent l’estimation du « Vita Malagasy » aux yeux du monde entier. Bien évidemment, les produits viennent directement de Madagascar.

Pour la connaissance et reconnaissance dans les règles de l’art

Si aujourd’hui, entre 180.000 à 200.000 malgaches habitent en France, la plupart d’entre eux n’ont jamais vu de produits artisanaux malgaches de leur vie. Pourtant, nos talentueux artistes et artisans malgaches se démènent pour faire connaître la valeur de l’artisanat malgache à leurs compatriotes en France. En effet, plusieurs villes reçoivent différentes exposées et foires d’art Malagasy. L’exemple du succès de l’exposition « Madagascar, arts de la Grande Île » au musée de Quai Branly, il y a quelques mois, fait la fierté des artisans, sculpteurs et artistes photographes malgaches.

Les expositions comme celles du musée de Quai Branly donnent plus de visibilité à l'art Malagasy en France
Les expositions comme celles du musée de Quai Branly donnent plus de visibilité à l’art Malagasy en France

La réussite de ces évènements dans l’Hexagone fait connaître concrètement l’art Malagasy aux habitants français. Les expositions sont des armes efficaces pour faciliter la connaissance de l’art. Quoi qu’il en soit, les activités de ce genre ne se limitent pas à faire connaître l’art Malagasy en France. Aujourd’hui, on a aussi besoin de la reconnaissance de tout un chacun. En effet, être connu et reconnu en France engendre une plus grande ouverture et une visibilité sur le marché international. Ce qui implique logiquement une bonne montée sur les revenus des artistes ou artisans malgaches.

Bref, aujourd’hui, les outils de commerce sont très sophistiqués. Grâce aux nouvelles technologies, les échanges commerciaux entre Madagascar et la France se font actuellement à distance, comme avec la vente en ligne d’art Malagasy. Cependant pour la plupart des produits tels que les nappes de table ou les vanneries et autres, la présence physique est toujours préférable. La tradition et la culture sont les vecteurs de l’art. Et prôner l’art Malagasy en France a fait que l’Hexagone et Madagascar soient devenus des partenaires commerciaux et culturels jusqu’à maintenant. Les richesses « Vita Malagasy » sont très bien vues et même très prisées en France. Ce partage doit toujours continuer afin de promouvoir les artistes et artisans malgaches.

1 COMMENTAIRE

  1. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    L’art malgache fait partie de l’identité et la culture de notre pays. Que ce soit le raphia, la soie, la broderie, la marqueterie, la poterie, ces arts sont très appréciés par les étrangers.
    D’ailleurs, Madagascar participe à la biennale de Venise du 11 mai au 24 novembre 2019, un pavillon spécial où un artiste plasticien malgache exposera ses œuvres d’art. Une occasion de plus pour s’ouvrir à l’international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Tsiry Razafindrazaka
Tsiry Razafindrazaka
Vocation ou passion, depuis ma tendre enfance, je me suis démarqué des autres avec mon attachement à tout ce qui touche aux médias. L'un de mes plus grands rêves, écrire pour un grand quotidien ou une revue, se réalise enfin en prêtant ma plume au Stileex Post. Je suis tellement fier d'être entouré d'une équipe dynamique et passionnée, tout simplement à mon image.