Pourquoi le coronavirus ridiculise le paludisme.

Le coronavirus est une maladie bien plus dangereuse que le paludisme, du moins pour la santé mentale collective et l’économie mondiale.

Coronavirus

A l’heure où j’écris ces lignes (20/03/2020 19:51 GMT+1), 200 000 cas de contamination par le coronavirus ont été détectés.

On estime qu’une personne sur 2 ne présente aucun symptôme, et 81% des cas sont bénins.

La létalité est estimée entre 0.15 et 0.8%.

Actuellement, on dénombre 8 000 décès liés au coronavirus, principalement des personnes âgées ou souffrant de comorbidité.

Aucun décès chez les enfants de 9 ans et moins.

L’âge moyen des décédés du coronavirus est de 79,5 ans, et 99% des morts du coronavirus souffraient d’une pathologie.

1 000 milliards de dollars vont être injectés par la FED dans l’économie américaine. La BCE parle d’une aide s’élevant à 750 milliards d’euros. La France prévoie une enveloppe de 45 milliards d’euros pour sauver son économie. Ces sommes ne sont pas utilisées directement pour la lutte contre le coronavirus, mais pour faire face aux conséquences des confinements de pays entier.

99% des cas de coronavirus sont situés dans l’hémisphère nord, principalement en Chine et en Europe.

Paludisme

Chaque année, 200 millions de nouveaux cas de paludisme sont détectés.

Le paludisme tue chaque année plus de 400 000 personnes.

Toutes les 2 minutes, un enfant meurt du paludisme.

Les enfants de moins de 5 ans représentent 67% des morts du paludisme en 2018.

En 2018, la lutte contre le paludisme a reçu un financement de 2.7 milliards de dollars.

93% des cas de paludisme sont situés en Afrique.

Dans un cas, et dans l’autre.

Dans un cas, on met en quarantaine des pays entiers, on ferme les frontières, on stoppe l’économie, on impose la distanciation sociale, on dévalise les supermarchés, on crée la psychose sociale et la peur d’autrui, on se frappe pour du papier toilette. Dans l’autre cas, .

Survivalisme des pays développés
Survivalisme des pays développés – Se torcher le cul est la priorité quitte à y laisser des dents.

Bonus

Chaque année, les accidents de la route font 1 300 000 morts. A quand l’interdiction mondiale de conduire ?

Sources

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Au menu chez Stileex