Créer sa boite à Madagascar, est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?

Quand il s’agit d’entreprendre à Madagascar, j’avoue que je suis un peu sceptique. En voyant toutes ces petites entreprises qui se forment puis meurent en un ou deux ans, je me demande si créer sa boite à Madagascar n’est pas seulement une perte de temps.

Bon, peut-être que c’est moi qui suis trop pessimiste, mais je trouve que les entrepreneurs malgaches rencontrent trop d’obstacles. Pourquoi oserai-je dire ça d’après vous ? Voici la réponse :

  • trop de projets morts-nés
  • situation politique instable
  • le pouvoir d’achat est trop faible

Et ce ne sont que les facteurs principales à mon avis.

Les projets qui n’aboutissent pas, qui meurent en peu de temps sont peu être à cause d’une mauvaise gestion. Les porteurs de projet ne réalisent pas une étude de marché suffisante d’où ils s’égarent. Ou aussi s’agirait-il d’une faille su côté stratégique ? On ne sait jamais.

En outre, la politique est également un facteur nocif à l’entrepreneuriat à Madagascar. L’instabilité politique qui conduit à des crises font que les entreprises malgaches payent tous les dégâts. Quand la politique est instable, le peuple s’appauvrit d’où la baisse du pouvoir d’achat et cela nuit à la rentabilité de l’entreprise.

Et enfin, même hors crise, le pouvoir d’achat du peuple est trop faible par rapport aux objectifs d’une entreprise. Aucune entreprise ne peut se permettre de vendre ses produits à prix élevé. D’où le bon marché règne dans le monde de l’entrepreneuriat.

Créer sa boite à Madagascar est un vrai défi
Créer sa boite à Madagascar est un vrai défi

Le coût de la vie à Madagascar est donc l’ennemi principal des entreprises malgaches à ce que je constate.

10 Commentaires

  1. Sitraka Andrianivoson Sitraka Andrianivoson

    La somme varie selon ce que tu voudrais instaurer. Mais dans tous les cas, il te faudra calculer les différents coûts et les dépenses que tu pourrais trouver sur ton chemin, en ressources humaines ou matérielles. Les achats, stocks, production, communication, commercialisation, factures, matériel, fournitures, mobiliers, assurance, devront faire partie de ta liste.

    J’ai également lu qu’il était conseillé de faire ton devis sur les trois premières années.Après tu peux faire une prévision de tes gains sur cette même période. Évidemment, elle peut être revue à la hausse ou à la baisse, tout dépendra de ton étude du marché.

  2. Koloina Rasoahoby koloina Rasoahoby

    @anja07 je pense que la question de fond ça dépend de l’activité que tu veux démarrer. Sinon, c’est possible de démarrer avec le peu qu’on a. Puis tant mieux si on a la possibilité d’avoir des partenaires potentiels. Le plus important c’est de savoir gérer :).

  3. Question de fond, pour faire ou démarrer quelque chose minimum c’est entre combien ? ou c’est plus rentable de chercher un partenaire potentiel ?

  4. Sitraka Andrianivoson Sitraka Andrianivoson

    @dramatorutsu est-ce que le domaine touristique n’est pas trop saturé ? Parce qu’avec le nombre grandissant d’opérateurs touristiques à Mada, je me pose des questions. Après, tout dépend de la situation politique au pays aussi.

    Mais je trouve que c’est un très bon projet et je t’encourage à te lancer :D

  5. J’avais un projet sur le tourisme mais je n’ai pas encore l’argent qu’il faut pour le moment . Oui créer sa boite a Mada est rentable si tu te bases sur le tourisme car selon mes études du marché, une seule période de vacances peut te rapporter plus de 10000 euros minimum si tu t’occupes de plus de 20 touristes .

    Et avec plus d’argent j’aurais encore pu investir dans les voitures de transport pour touriste et les faire visiter les baobabs de Morondava, la chute de la Lily ou, encore mieux, investir dans l’hôtelerie . J’ai remarqué qu’à Morondava par exemple, il n’y a pas assez d’hôtels concurrents . Il faut aussi savoir bien parler l’anglais. Fonder un grand hôtel resto avec piscine .

    SInon, je suis aussi passé auprès de l’ambassade de Chine et il a été dit que des milliers de chinois sont sensés passer dans la Grande Île, ce qui est une opportunité pour apprendre le chinois également.

  6. Sitraka Andrianivoson Sitraka Andrianivoson

    Pas faux, maintenant que l’euro va monter en flèche c’est l’occasion ou jamais de se trouver des clients étrangers

  7. Élodie Hament Andriatiana Rakotomanga

    Entreprendre à Madagascar est intéressant je trouve, si les clients sont étrangers. Le change est intéressant (et va encore plus l’être maintenant xD)

  8. Koloina Rasoahoby koloina Rasoahoby

    « Ça passe ou ça casse » :p. Je pense que ça dépend de l’affaire qu’on lance. Comme l’a dit @stileex il faut être malin, il faut un bon moyen financier (ou pas), et il faut persévérer.

  9. Sitraka Andrianivoson Sitraka Andrianivoson

    Être malin et avoir des tripes en résumé

  10. Dans tous les pays, il y a des atouts et des handicaps. À l’entrepreneur d’être malin et de tirer profit de son environnement, quel qu’il soit. Donc pour répondre à ta question: oui ça peut être intéressant de créer sa boîte à Madagascar si tu sais t’y prendre (ou si tu apprends vite).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sitraka Andrianivoson
Sitraka Andrianivoson
Éprise des mots et addict aux romans policiers, j'ai vogué d'aventure en aventure avant de renouer avec mon premier amour en rejoignant l'équipe déjantée de la revue Stileex. Rallier ma passion pour l'écriture et mes études en communication, j'ai trouvé mon Eldorado!