Vous avez sûrement déjà entendu parler de la flore vaginale ? Saviez-vous que cet élément de la partie intime de la femme occupe un rôle très important ? De « bonnes bactéries » vivent en harmonie dans cette partie aussi sensible que protectrice. Elles assurent la conservation de la flore vaginale qui a pour rôle de préserver l’équilibre du vagin. Apportons un focus sur cet élément de l’anatomie féminine.

Qu’est-ce-que la flore vaginale ?

Comme tout autre organe du corps, le vagin est constitué de germes protecteurs. Notre corps est composé de diverses bactéries qui nous veulent du bien. Chacune d’elles vivent en harmonie dans leurs éléments respectifs. Pour la partie intime féminine, ceux sont les « lactobacilles » réunis dans la flore vaginale qui sont à l’origine de sa santé.

Le vagin nécessite un soin particulier
Le vagin nécessite un soin particulier

L’état acide du vagin et ainsi que son pH compris normalement entre 3,5 et 4,5, rend le milieu défavorable pour les bactéries pathogènes. Cet équilibre est préservé grâce à la flore vaginale.

Les causes de la perturbation de l’équilibre vaginale

La flore vaginale est une partie très sensible. Son équilibre peut être vite perturbé par divers facteurs.

La flore vaginale est très réactive face aux facteurs qui peuvent provoquer un son déséquilibre
La flore vaginale est très réactive face aux facteurs qui peuvent provoquer un son déséquilibre

Parmi ces facteurs de perturbation, nous pouvons citer :

  • les toilettes intimes insuffisantes mais aussi trop de toilettes intimes (plus de deux fois par jour)
  • les gels douche non adaptés
  • les vêtements serrés ou les sous-vêtements synthétiques
  • les variations hormonales : ménopause, grossesse, cycle irrégulier, la contraception ou le planning familial
  • le stress et certaines maladies
  • les antibiotiques
  • le port en permanence d’un maillot de bain mouillé hors de l’eau

Quand cet équilibre est perturbé, que se passe-t-il ?

Le déséquilibre de la flore vaginale se manifeste par l’augmentation ou la réduction excessive du pH. Lorsque le pH du vagin subit une modification, donc, soit il devient plus acide, ou moins acide, le milieu devient favorable aux bactéries pathogènes.

Le déséquilibre de la flore vaginale se manifeste en premier lieu par des sensations d'inconfort
Le déséquilibre de la flore vaginale se manifeste en premier lieu par des sensations d’inconfort

Quand les bactéries pathogènes se développent, des sensations d’inconfort se créent. Les symptômes d’un déséquilibre de la flore vaginale sont :

  • les odeurs désagréables
  • des démangeaisons et d’irritations
  • les sensations de brûlure
  • pertes vaginales anormales
  • douleurs anormales lors des rapports sexuelles

Le développement des bactéries pathogènes est perturbé par le milieu acide du vagin, tandis que le Candida albicans (champignon vecteur de mycose), lui, préfère cette acidité. C’est la raison pour laquelle peu de femmes échappent à la mycose vaginale.

Les solutions pour remédier au déséquilibre de la flore vaginale

Dans ce cas, les probiotiques sont les premiers traitements conseillés par les médecins. Elles sont nécessaires pour restaurer l’équilibre du vagin et le nombre de lactobacilles. Ils doivent toutefois être prescrites par un médecin.

Il est conseillé de consulter directement un médecin lorsque vous ressentez un des symptômes cités ci-dessus
Il est conseillé de consulter directement un médecin lorsque vous ressentez un des symptômes cités ci-dessus

Il existe tout de même des traitements naturels, tels que :

  • se laver avec de l’eau thermale
  • utiliser du bicarbonate de soude : à mélanger avec l’eau utilisée lors de la toilette intime
  • opter pour la pervenche : à infuser puis se laver avec

Comment conserver l’équilibre de la flore vaginale ?

Comme on le dit si bien : mieux vaut prévenir que guérir. Il est tout à fait possible d’éviter le déséquilibre de la flore vaginale grâce aux gestes quotidiens, tels que :

  • ne mettre que des sous vêtements en coton
  • éviter les douches vaginales
  • une toilette intime régulière mais pas plus de deux fois par jour
  • utiliser des savons spécialisés à la toilette intime de pH neutre et sans parfum
  • éviter le stress
La bicarbonate de soude est également un traitement efficace surtout dans le cas d'une mycose vaginale
Le bicarbonate de soude est également un traitement efficace surtout dans le cas d’une mycose vaginale

Cette partie de l’anatomie féminine nécessite donc un soin particulier car elle est très sensible. Partagez vos avis en commentaire et faîtes nous savoir si vous connaissez d’autres remèdes contre le déséquilibre de la flore vaginale. :)

Lire aussi > Les bienfaits de la pervenche, une plante miraculeuse

5 Commentaires

  1. Mialitiana Joannah Mialitiana Joannah

    J’aimerais appuyer le fait que parfois un traitement antibiotique peut favoriser une infection. C’est dû au fait qu’ils ne font pas de distinction sur les bactéries qu’elles soient bonnes ou mauvaises. D’où la nécessité de bien lire la notice avant.

  2. Tatianah Tiavintsoa Tatianah Tiavintsoa

    Pour préserver la flore vaginale, il faut éviter les 4S, les connaissez-vous ? Le premier c’est le Savon, évitez de vous laver avec du savon, surtout si c’est un savon parfumé. Le second c’est le Sucre, il ne faut pas trop en abuser, car cela favorise la mycose vaginale. Le troisième c’est le « String » :D, même si c’est sexy d’en porter ça peut être très dangereux. Le quatrième c’est le Sable, il faut faire très attention lorsque vous êtes à la plage. Ces conseils viennent d’un docteur ami de la famille.

    • Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

      Oui @Tatianah ! J’ai déjà entendu ces propos, surtout le 3e S : P. Au fait, l’explication c’est que les « strings » sont serrés et causent des frottements qui favorisent le développement des mycoses dans la flore vaginale. C’est pour cela qu’il faut toujours mettre des sous-vêtements en coton.

  3. Koloina Rasoahoby Koloina Rasoahoby

    C’est vrai que la flore vaginale est très sensible et peut se déséquilibrer pour un rien. Avant, je pensais que se laver après chaque « tour au petit coin » était l’idéal pour l’hygiène. Mais apparemment non, ça ne fait que détruire la flore vaginale. L’idéal c’est de s’essuyer avec une serviette bien propre :).

  4. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    Une zone très sensible pour les femmes, la flore vaginale doit être bien entretenue via les bonnes pratiques que tu as citées @Hoby, merci ! Mais on peut également éviter le déséquilibre de la flore vaginale grâce à des aliments à privilégier et à éviter. Comme le yaourt qui est très bon pour maintenir un niveau de pH équilibré, mais aussi l’alcool qui favorise les infections.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here