Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

Le métier d’expert comptable est hélas très peu connu à Madagascar. Pourtant en raccord avec chaque facette de la société, que ce soit sur le plan juridique, financier, social ou même organisationnel, ces accompagnateurs sont indispensables pour une gestion plus professionnelle, tant pour les lanceurs de projet d’entreprise que les investisseurs. Voici alors, les procédures d’inscription, les étapes de formation, mais surtout les rôles attribués à un expert-comptable.

Comment devenir expert-comptable à Madagascar ?

Afin de devenir expert-comptable à Madagascar, il vous faut passer par un chemin bien défini. L’ordre des experts-comptables et financiers de Madagascar, depuis ses cinquante-sept années d’existence, se fixe pour objectif de combler le manque d’effectif des experts-comptables à Madagascar et gère la procédure d’adhésion.

Pour pouvoir souscrire au concours d’accès au stage d’expertise comptable, vous devez être titulaire d’un Diplôme d’Études Supérieures Comptables et Financière (DESCF) ou son équivalent, le Diplôme d’Études Supérieures Comptables Approfondies (DESCA) délivré par l’INSCAE.

Les diplômes de Master II dans le domaine de la comptabilité, des finances, contrôle et audit délivrés par les établissements universitaires habilités par l’OECFM, suivant la décision n°002/19/OECFM, sont également acceptables. Pour les connaître, référez-vous au tableau suivant :

Établissement Diplôme obtenu
INSCAEMaster II en comptabilité, contrôle et audit
INSCAEMaster II en contrôle de gestion et audit opérationnel
ISCAMMaster II en Sciences de gestion : comptabilité et finance
Université d’Antananarivo – FEGSMaster II en Sciences de gestion : parcours comptabilité audit et contrôle
Université d’Antananarivo – FEGSMaster II en Sciences de gestion : parcours comptabilité, finance et gouvernance d’entreprise
IMGAMMaster professionnel : parcours finance et comptabilité
ESCAMEMaster II en finance et gestion bancaire
CNTEMADMaster en gestion : parcours études financières et comptable
ESSCAMaster II en finance et comptabilité
Si vous souhaitez devenir expert comptable à Madagascar, vous devrez être diplômé d'un de ces établissements
Si vous souhaitez devenir expert comptable à Madagascar, vous devrez être diplômé d’un de ces établissements

Le droit d’inscription aux examens à l’expertise comptable est de 500 000 Ar. L’étudiant devra ensuite verser une cotisation de 600 000 Ar durant chacune des trois années de formation.

Pour acquérir votre titre, vous devrez franchir trois étapes :

  • réussir le concours d’accès au stage d’expertise comptable,
  • passer un stage de trois ans dans un cabinet d’expert-comptable qui sera validé par l’OECFM,
  • réussir l’examen final (mémoire et écrit).

Pour le concours d’accès au stage d’expertise comptable, l’examen se fait en deux épreuves, en référence au décret N°92-960 de l’article 8 en date du 11 novembre 1992 :

  • une épreuve de comptabilité, de droit, de fiscalité et d’audit,
  • une épreuve de comptabilité, de gestion et de système d’informations.

Au terme de votre stage de trois ans, vous serez évalué sous la forme d’un mémoire de fin d’études suivi d’un examen écrit. La soutenance de mémoire, d’une durée de 1h à 4h, se fait en présence d’un jury composé d’un membre de l’OECFM, d’un représentant de l’INSCAE ou des universités habilitées et d’un professionnel spécialisé dans le domaine du thème de mémoire de l’impétrant.

Après avoir passé votre examen final avec brio, vous devez prêter serment, selon l’ordonnance 92-492 parue le 05 novembre 1992, auprès du tribunal avant votre inscription sur le tableau de l’OECFM, conformément aux articles 11 et 12 du règlement intérieur de l’ordre.

Récapitulons :

Étape 1Obtention d’un diplôme axé sur la finance et/ou la comptabilité (Master II)
Étape 2Concours d’accès au stage (2 épreuves)
Étape 3Stage de 3 ans dans un cabinet d’Expertise Comptable
Étape 4Présentation du mémoire de fin d’études
Étape 5Examen écrit
Étape 6Serment
Étape 7Inscription sur le tableau de l’OECFM

Si vous avez un diplôme d’expert-comptable étranger et que vous êtes de nationalité Malagasy, il suffira de demander une équivalence de diplôme auprès d’une commission d’équivalence. Elle se chargera d’étudier votre dossier et jugera de la conformité de votre formation selon l’article 82 de l’ordonnance 92-047. Cette commission est composée du :

  • Président de la FEGS, son vice-président ou son représentant,
  • Commissaire du Gouvernement près du conseil de l’Ordre des experts-comptables et comptables agréés ou de son représentant,
  • Président de l’Ordre des experts-comptables et financiers et comptables agréés,
  • un expert-comptable et financier et d’un comptable agréé désignés par le Conseil de l’OEFCM,
  • un technicien de la comptabilité représentant le Conseil supérieur de la comptabilité,
  • deux techniciens en comptabilité représentant des organismes spécialisés en comptabilité désignés par le Ministre des Finances.

Après délibération d’une durée de quatre mois après la date de sortie de l’ordonnance, et en cas d’avis positif, vous citerez directement votre serment et vous serez inscrits au tableau de l’OECFM.

Chaque année, l’OECFM reçoit 20 nouveaux experts-comptables. Ce chiffre peut aller jusqu’à 30 en fonction du nombre de candidats.

Les rôles d’un expert-comptable à Madagascar

Investisseurs, pour créer votre société à Madagascar, vous devrez faire appel à un expert-comptable. Son rôle consistera à répondre à vos questions relatives au cadre juridique, fiscal, comptable, organisationnel, financier et social, à savoir :

  • choix de la forme juridique propice à la société ou l’entreprise,
  • optimisation du régime fiscal,
  • détermination du cadre social,
  • rédaction des statuts de la société ou de l’entreprise et des formulaires d’obtention des Nif-Stat,
  • recrutement du personnel,
  • accompagnement comptable et financier (business plan, gestion de trésorerie, etc.),
  • les fiches de paies, l’IRSA et les cotisations sociales,
  • les consultations juridiques et la rédaction des actes de la société,
  • la gestion fiscale,
  • la rédaction des contrats de travail des salariés,
  • l’établissement les déclarations fiscales,
  • la modification des statuts.

L’expert-comptable est soumis à deux obligations :

  • l’obligation de conseil,
  • l’obligation de formation.

Toutes ces fonctions astreignent l’expert-comptable au secret professionnel.

L’Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar ou OEFCFM

Cette structure regroupant les experts-comptables et financiers de Madagascar a été créée en 1962 suivant l’ordonnance n°62-104 du 1 octobre de la même année.

L’OECFM se compose d’un conseil qui se charge de la bonne mise en marche du système. Depuis la deuxième assemblée générale en 1994, l’ordre se hiérarchise comme suit :

  • Présidents d’honneur (titre de tous les anciens Présidents successifs de l’OECFM) : Madeleine RAMAHOLIMIHASO – Hery RAJAONARIMAMPIANINA – Bruno DAUPHINÉ – Nauno Philippe RAKOTOMIAMINA – Bruno Richard RAZANANIRINA
  • Président : Jaona E. RAJERIARINALINA
  • Vice-président technique : Domohina Malalatiana RAZAFINDRAMANANA
  • Vice-président administratif : Hervé Nirina RANDRIAMANANANDRO
  • Secrétaire général : Hajanirina RAZAKAMAHEFA
  • Secrétaire général adjoint : Mahefarivo RAKOTOARISOA
  • Trésorier : Nadia RASOLOMAHANDRY MAMIARIVONY
  • 7 Conseillers : Naly Francia RABAKOSON RANDRIAMIHANTA – Jean Yves RAMARIJAONA – Tojo Andrianandrasana RANARIVELO – Andriamisa RAVELOMANANA – Tsitola Nasandratra RAZAFINDRABESA – Erick Christophe THIANA – Andry RAMANAMPANOHARANA

Tous les membres du conseil de l’ordre sont éligibles tous les deux ans par tous les membres résidents à Madagascar et qui sont à jour de leurs cotisations professionnelles. Chaque personne inscrite au tableau de l’ordre peut prétendre à un rôle au sein du conseil, sauf bien sûr les membres soumis à une sanction disciplinaire. C’est le conseil qui élit le Président. Si un Président est réélu par les membres du conseil pour deux élections successives, son mandat est renouvelable une fois, si le conseil en décide dans ce sens.

Madeleine Ramaholimiaso, expert-comptable, membre fondateur de l'OECFM et chancelière de Madagascar
Madeleine Ramaholimihaso, expert-comptable, membre fondateur de l’OECFM et chancelière de Madagascar

L’OECFM est également constitué de plusieurs commissions dont le rôle est de s’assurer la bonne marche de l’ordre dans toutes les structures de l’État malgache. Selon chaque tâche, l’Ordre se divise en :

Commission Rôles
Commission normes de travailÉtudier, analyser et promouvoir les questions des domaines du contrôle qualité et des normes professionnelles
Commission tableau, conciliation, investigation et disciplineDémontrer l’effectivité des contrôles internes au sein de l’ordre ;
préserver les missions exclusives des experts-comptables et financiers et dénoncer l’exercice illégal
Commission formationAssurer la formation continue des membres et de leurs collaborateurs (conformément aux normes, etc..)
Commission juridique et fiscaleAssurer une veille sur les textes régissant la profession, proposer les mises à jour, concevoir les nouveaux textes ; défendre nos intérêts auprès de l’administration publique, juridique et fiscalité
Commission éthique et déontologieTraduire, diffuser et expliquer les textes relatifs au code d’éthique et déontologie, analyser les menaces et proposer les mesures de sauvegardes
Commission finance et administrationGestion du fonctionnement et des financements de l’OECFM
Commission communicationConcevoir, mettre en œuvre, actualiser un plan de communication et l’image de l’expert-comptable et financier de Madagascar

Les membres des commissions ne sont pas élus contrairement au membre du conseil. Ils sont volontaires, mais la direction et le secrétariat au sein des commissions sont votés par ses membres.

L'ancien Président de la République de Madagascar est un expert-comptable
L’ancien Président de la République de Madagascar est un expert-comptable

Une assemblée générale de tous les membres de l’Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar se tient annuellement. Cependant, à la demande du tiers des membres du conseil, une assemblée générale extraordinaire peut avoir lieu.

Les bureaux de l’Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar se trouvent à Antanimena dans l’Immeuble Santa Lot IV, troisième étage à la porte de droite.

Les experts-comptables sont encore en minorité au pays, ils sont moins de 300 à exercer ce métier. 410 étudiants de l’INSCAE ont reçu leur diplôme le 21 juin 2019, dont 29% en sciences comptables. Espérons qu’ils viendront rejoindre les rangs de l’OECFM.

Continuez votre lecture avec :

Commentaires

avatar
  S’abonner  
Notifier de