Choisir un chien, l’accueillir dans notre famille, c’est prendre soin de lui. Le loger, le nourrir, faire de notre mieux pour lui garantir une vie saine, équilibrée, lui apporter une bonne hygiène. Ce dernier facteur, tout aussi important que l’éducation ou la marche en laisse, est le garant de la bonne santé de notre animal. Nous devons prendre du temps pour assurer l’hygiène du chien c’est la clé même de son bien-être, d’autant que les soins corporels préviennent contre les éventuelles maladies et blessures difficilement détectables.

Des yeux aux pattes, découvrez dans cet article, écrit en partenariat avec VetClinic, les différents soins que l’on apporte à notre animal domestique préféré : le chien.

Les yeux, la fenêtre de l’âme (même chez les canins)

Les yeux du chien sont à nettoyer quotidiennement, si nous avons affaire à des races à face plate et yeux proéminents à l’instar du bouledogue, du carlin ou encore du boxer. Pour les autres races, les soins sont (impérativement) à apporter toutes les semaines. L’accumulation de larmes et de résidus dans le coin des yeux de nos toutous fait de cette étape un élément important de leur hygiène. Donc chers maîtres, à vos armes.

Après avoir consciencieusement lavé vos mains, équipez-vous d’une lingette oculaire ou d’un coton propre. Il est à imbiber avec du sérum physiologique ou de l’eau tiède. L’humidité servira à décoller toutes les impuretés sur les yeux de votre chien. Passez le coton de l’angle interne de l’œil vers l’extérieur, comme lorsqu’on se démaquille le soir. Tâchez de remplacer le tissu après chaque passage, nous ne voulons surtout pas que les germes et autres microbes pénètrent dans les yeux du chien. Les gestes doivent être précis et renouvelés jusqu’à ce que les saletés soient dégagées.

L'usage de nettoyants oculaires garanti l'hygiène du chien
L’usage de nettoyants oculaires garanti l’hygiène du chien

Si l’eau chaude ne vous convient pas, vous aurez la possibilité de vous fournir en nettoyants oculaires auprès de votre vétérinaire.

Les oreilles

Le nettoyage des oreilles du chien est à faire tous les mois, sauf pour les toutous aux oreilles tombantes. Pour eux, la pratique est à renouveler hebdomadairement. À l’aide d’un produit auriculaire spécifique (que votre vétérinaire vous a conseillé), soulevez l’oreille du chien et versez quelques gouttes dans le conduit auditif. Attention à ne pas enfoncer l’embout dans l’oreille, il risque de souffrir. Ensuite, du bout des doigts, massez délicatement les oreilles du chien. N’oubliez pas d’essuyer le surplus de produits avec un coton ou une compresse si vous n’en avez pas.

Les griffes

La fréquence des soins des griffes n’est pas très définie, puisqu’elles s’usent naturellement lorsque le chien marche. Petit détail : les chiens ont des coupe-ongles spéciaux, ceux qu’on utilise d’habitude sont inadaptés. Les coupe-ongles canins taillent les griffes de l’animal convenablement, sans risquer de le blesser. Lorsque votre chien présente une griffe plus longue que la normale, faites en sorte de ne couper que la partie translucide et l’ergot qui ne touche pas le sol.

comme nous, l'hygiène du chien comprend une manucure
comme nous, l’hygiène du chien comprend une manucure

Chers lecteurs, vous pouvez vous procurer un coupe-ongles pour chien auprès de votre vétérinaire et surtout, demandez-lui de vous faire une démonstration pour vous familiariser avec l’outil.

Les pattes

Très délicates, les pattes sont très douloureuses pour le chien en cas de blessure. Donc, assurez-vous d’examiner votre animal après chaque balade. Il peut arriver qu’après une promenade dans la nature, des brindilles viennent s’incruster entre les coussinets et les doigts de nos petits camarades. Cette zone est très sensible aux égratignures et aux craquelures en plus des griffes qui se cassent, il faut donc être prudent. Dans ce genre de cas, désinfectez la plaie et étalez de la crème cicatrisante sur la blessure. Par contre, si le chien couine durant votre examen, consultez au plus vite un vétérinaire.

Les dents

Comme pour les êtres humains, le soin des dents n’est surtout pas à négliger. Cela nous permet entre autres choses de prévenir les anomalies comme : la rougeur sur la gencive, les abcès, l’excès de tartre, les mauvaises odeurs, etc. Vous devez savoir que les chiens de petite race (yorkshire, le chihuahua, le bichon…) sont souvent prédisposés à avoir des tartres qui provoquent à la longue des inflammations de la gencive, c’est ce qu’on appelle la gingivite. Donc, pour éviter cette pathologie, on préconise l’usage des os à mâcher ou des pastilles de dentifrice à croquer et il faut absolument brosser les dents des chiens, et cela fréquemment.

Pour plus de précautions, offrez à votre chien des croquettes adaptées à leur dentition. Cela favorisera la mastication, provoquant ainsi un mécanisme de détartrage naturel. Si votre chien dégage une mauvaise haleine persistante, je vous conseille de consulter un vétérinaire. Le détartrage vétérinaire est aussi à faire 1 à 3 fois par an, spécialement lorsque votre chien prend de l’âge.

Le pelage

Le brossage du pelage dépend de la race et du type de poils du chien. En moyenne, le brossage se fait tous les 15 jours pour les chiens ayant un poil court ou mi-long et toutes les semaines pour les chiens à poil long. La fréquence n’est cependant pas la même quand les chiens muent : durant cette période, il est préférable d’effectuer le brossage fréquemment.

Un brossage quotidien est nécessaire au printemps, deux fois dans la semaine au minimum, car le chien perd son pelage d’hiver à cette période.

Le toilettage est une étape cruciale, à ne surtout pas prendre à la légère : il permet de détecter les parasites externes de votre chien tels que les puces et les tiques, examiner sa peau et par la même occasion renforcer vos liens :). Et justement, parlons-en.

Le lavage ou le toilettage

Le lavage du chien varie selon sa race, donc pour savoir à quelle fréquence vous devez toiletter votre animal, il est préférable d’avoir l’avis du vétérinaire. Et, n’usez surtout pas de votre shampoing sur votre chien, il faut savoir que la peau de nos petits amis a un pH différent du nôtre qui est plus proche du neutre. Utiliser des produits destinés aux humains sur nos animaux peut très facilement endommager le film lipidique qui protège la peau de nos bêtes. Toutefois, vous pouvez, sans risque, laver votre chien une fois par semaine avec des shampoings naturels adaptés à leur peau.

Le toilettage, l'hygiène du chien par excellence
Le toilettage, l’hygiène du chien par excellence

L’environnement du chien et son entretien

Il est essentiel pour le chien de loger dans un endroit propre. Optez pour un panier en tissu, il sera plus facile pour vous de le nettoyer. Un petit coup d’aspirateur, un passage à la machine et hop, le tour est joué. Cette opération est à effectuer au moins une fois dans le mois.

Et si vous avez d’autres animaux domestiques à la maison, je vous conseille de les traiter à la même période. Je suis sûr que vous ne supporterez pas la prolifération de parasites dans votre maison ! Vous savez sans doute, par exemple, que les puces se reproduisent à la vitesse de la lumière, ne les laissez pas s’installer chez vous.

Dans ces cas-là, je vous conseille d’utiliser des diffuseurs antiparasites, autant pour l’intérieur que l’extérieur de votre demeure. Ils empêchent la réinstallation des petites bêtes pendant 6 mois. Et si votre animal est infesté, des pipettes peuvent lui être posées ou des comprimés lui être prescrits. Attention ! Tout ceci requiert l’avis du vétérinaire.

Je vous conseille de vous adresser à VetClinic pour découvrir de plus amples informations sur l’hygiène du chien. L’équipe très dynamique de la clinique est là pour répondre à toutes vos questions et offre un espace dédié spécialement au bien-être de vos toutous.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci @Florence pour ces conseils qui servent à prendre soin de nos petits compagnons. Selon les conseils du vétérinaire, il est préférable de faire le toilettage d’un coton de Tuléar toutes les 2 semaines, car une toilette trop fréquente peut causer des dommages sur la peau de l’animal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here