L’époque de la colonisation a surtout laissé des traces et des souvenirs aux Malgaches. Puis le jour tant attendu est arrivé, le 26 juin 1960 a eu lieu la proclamation officielle de l’indépendance de Madagascar, par le président de la République Philibert Tsiranana. À moins de 10 jours de la célébration de la fête de l’indépendance, le drapeau malgache est exhibé avec ferveur presque partout et l’ambiance de fête s’installe dans toute l’île.

La colonisation : Un peu d’histoire

Découvert par Diego Diaz il y a de cela plus de 500 ans, Madagascar était une île difficile à conquérir du fait de la force et la résistance des guerriers malgaches de l’époque. C’est vers les années 1600 que les Européens ont commencé à s’installer à Madagascar, qui, en vain, ont échoué.

Les guerriers malgaches ne se laissaient pas faire
Les guerriers malgaches ne se laissaient pas faire

C’est l’île Sainte-Marie qui a été contrôlée en premier lieu par les Français, puis ils sont partis à la conquête du reste de l’île. Sous le règne de Radama I, les Anglais ont également eu l’occasion de conquérir à leur tour la grande île, et de répandre le christianisme. Les étrangers ont ensuite été chassés de Madagascar par Ranavalona I, la veuve de Radama, lors de son règne. Après la mort de la reine, les relations avec les étrangers notamment l’Europe ont été rétablies, notons que Jean Laborde a même été le premier consul de France à Madagascar.

La France commence à envahir Madagascar dès 1883. Malgré la résistance des malgaches, les français ont réussi à avoir le contrôle de la grande île, d’où suivant la loi d’annexion de 1896, Madagascar est devenue colonie française.

La France a réussi à coloniser Madagascar
La France a réussi à coloniser Madagascar

Des mouvements anti-coloniaux ont été entrepris durant ces longues années de colonisation. La révolution de 1947 est celle qui a le plus marqué le pays.

L’indépendance de Madagascar

Après des batailles acharnées et des luttes contre les français, la république de Madagascar naît le 18 octobre 1958 en application de la loi-cadre de 1956. Devant le palais de la Reine, les paroles du général de Gaulle étaient : « Demain, vous serez de nouveau un État, comme vous l’étiez lorsque ce palais était habité ».

Les français ont alors choisi de mettre Philibert Tsiranana en tête du pays, qui fût alors le premier président de la république malgache. Ce fut le commencement de l’indépendance de notre grande île.

Le premier président de la république malgache Philibert Tsiranana
Le premier président de la république malgache Philibert Tsiranana

La proclamation officielle de l’indépendance de Madagascar a eu lieu le 26 juin 1960 à Mahamasina. Une indépendance cueillie en douceur selon les dires du président Philibert Tsiranana qui marque surtout l’autonomie totale de Madagascar.

Depuis, la date du 26 juin est un jour de fête célébré chaque année, qui correspond également à l’anniversaire de l’armée malgache.

La célébration de la fête de l'indépendance est marqué par le défilé militaire
La célébration de la fête de l’indépendance est marqué par le défilé militaire

Cinquante neuvième anniversaire de l’indépendance

Madagascar célébrera dans moins d’une semaine le cinquante neuvième anniversaire de son indépendance. Le drapeau tricolore maintso fotsy mena est affiché fièrement. « Malagasy aho. Tia fandrosoana. Tia ny Tanindrazako », tel est le thème choisi pour ce cinquante neuvième anniversaire de l’indépendance de notre pays. Nul ne sera mis à part, car des festivités seront organisées dans chaque district.

Comme chaque année, la célébration sera marquée par le feu d’artifice le soir du 25 juin, et par la parade militaire du 26 juin à Mahamasina. Cette année, les militaires exposeront lors de leur défilé leurs dernières acquisitions en matières d’armements et de matériaux.

Harendrina taratasy o ! May, may, may…
Harendrina taratasy o ! May, may, may…

La célébration de la fête de l’indépendance ravive chaque année l’espoir des citoyens malgaches quant à l’avenir du pays.

4 Commentaires

  1. Merci @Florence pour ces précisions concernant l’heure du défilé.
    @Mialitiana Oui c’est bien vrai. D’ailleurs, lors de la célébration du Taom-baovao malagasy, il y a également cette tradition du « Harendrina »

  2. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    Merci @Hoby de nous avoir rappelé un peu d’histoire.
    La célébration de la fête de l’indépendance à Madagascar est surtout une fête pour les enfants avec les « arendrina » comme tu as dit @Johannah. Mais j’avoue que cette tradition est devenue un peu commerciale pour moi. Avec les différentes lanternes lumineuses, les « arendrina » sont un peu délaissé, or je trouve que ça fait partie de la culture de notre pays.

  3. Florence Randria Florence Randria

    @Hoby ton article est vraiment très instructif. Personnellement, je salue le courage des Malgaches qui ont permis à Madagascar d’acquérir son indépendance. Et, la grande patriote que je suis aime suivre le défilé annuel des armées malgaches qui se tient chaque année à Mahamasina.

    Pour cette année, le défilé aura lieu à 14 heures pour donner aux différentes régions de l’île la chance de voir en direct sur la chaîne nationale ce mouvement patriotique. En effet, ces habitants de Madagascar ont l’habitude d’assister à la démonstration des armées locales et ne peuvent donc pas voir le défilé « officiel » qui a lieu en même temps que le leur.

    Grande nouveauté donc pour ce cinquante-neuvième anniversaire de la République de Madagascar. Je vous invite à vous rendre à Mahamasina ou à regarder la chaîne nationale ce 26 juin en application du thème de cette année : « Malagasy aho. Tia fandrosoana. Tia ny Tanindrazako ».

  4. Mialitiana Joannah Mialitiana Joannah

    Cela me rappelle l’origine de cette tradition du « harendrina », une tradition perpétuée tous les 100 ans à l’époque royale lors de la fête sacrée du « Fandroana. »
    Bien sûr, elle a été quelque peu modifiée aux fils des générations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here