1 femme Malgache sur 2 est prête à changer de religion pour son mari
1 femme Malgache sur 2 est prête à changer de religion pour son mari

On rêve tous (ou presque) de notre D-day, le jour où on se dira : « Oui, je le veux ». Le signe que nous nous lions pour le meilleur et le pire à notre moitié. Vous l’aurez deviné, il s’agit de la cérémonie du mariage.

Bien que notre sondage sur le mariage et le concubinage nous ait montré que de nombreux Malgaches étaient pour le mariage religieux, nous avons voulu vous offrir chers lecteurs des chiffres précis sur ce sujet.

Sans surprise, nous avons découvert que 96% des Malgaches donnaient de l’importance à ce rite contre 4% qui n’y prêtent pas vraiment d’attention. Comme vous le savez surement, il existe une pluralité de religion à Madagascar. Force est alors de demander à nos sondés ce qu’ils pensaient du mariage mixte ou interreligieux.

Et bien, les chiffres sont formels : 86% des Malgaches ne sont pas contre le fait de s’unir avec une personne de différente croyance. Il y a tout de même quelques 14% qui ne l’acceptent pas, voire 11% qui interdisent cette pratique dans leur famille.

Et en parlant de différentes croyances, 18% des hommes sondés sont prêts à changer de religion pour leur épouse, si pour la gent féminine 56% sont d’accord pour se mettre la bague au doigt tout en changeant de religion.

Vient ensuite un sujet essentiel : la dot. On peut dire que 81% des Malgaches sont contre cette pratique si 19% sont pour. Et quand est-il du mariage religieux « pour tous » ? Et bah, la réponse est non pour 95% des Malgaches, ils sont contre le mariage religieux homosexuel. 55% estiment que c’est contre nature, 33% pensent que c’est contre les fondements de leur religion et 12% suggèrent que c’est incompatible avec la culture malgache. Nos sondés (86%) ne veulent même pas assister à ce genre de mariage, même s’il s’agit d’un de leurs proches.

Retrouvez l’intégralité de ce sondage sur le mariage religieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here