Nuit de rêve à Iarivo par Ramananjatonirina Farafehizoro Meva (candidat #28)

Antananarivo, une ville stressante, surpeuplée, où règnent l’anarchie, l’insécurité et l’indifférence. Chaque jour dans la capitale peut être un véritable parcours de combattant : se déplacer en transports en commun, endurer les embouteillages et marcher dans des rues sans trottoir. Mais quand le soleil se couche et la voile de l’obscurité tombe, c’est là que la magie de la ville commence à faire effet. Iarivo et ses milles lumières, qui font rêver plus que d’un malgache. Une vision tout simplement féerique qui rivalise avec les étoiles du ciel. La nuit, que l’on se balade dans les rues du centre-ville ou que l’on la contemple à partir de différents points d’observation disponibles, il en dégage une sensation d’émerveillement et de sublimité. N’importe où se pose le regard, les désordres de la journée ont laissé place à une harmonie de lumière, dans la quiétude de la nuit. Et même si les moments où nous pouvons vraiment profiter de cette beauté nocturne sont rares, nous avons toujours l’espoir qu’après une longue journée, il y aura toujours un crépuscule qui mènera à une nuit remplie de rêve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Plume Stileex
Plume Stileexhttps://stileex.xyz/
Il s'agit d'un concours littéraire organisé par La Revue en ligne Stileex