Ce texte est candidat au concours littéraire La Plume Stileex
Thème 2018 : La Beauté de Tana
Les œuvres présentées et publiées sur le site dans le cadre du concours littéraire La Plume Stileex sont le travail de personnes extérieures à l'équipe éditoriale. En conséquence, les avis, jugements et points de vue présentés dans chacune d'elles n'engagent que leurs auteurs respectifs et ne reflètent en aucun cas ceux de la Revue Stileex. Également, dans un souci d'équité et surtout pour ne pas dénaturer le travail des candidats, nous n'avons pas corrigé les textes et les présentons donc tel que nous les avons reçus.
Vous pouvez noter cette œuvre en bas de page. Les votes du public sont ouverts jusqu'au 18/11/2018. En savoir plus sur le concours La Plume Stileex 2018
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex

Après une longue journée bruyante, prend son souffle aussi une ville.
Antananarivo qui avec la nuit devient tout à coup aussi tranquille.
Laissé par le soleil, les lueurs des lampes prennent les relais ;
Donnant à la journée, quelques heures pour se prolonger.

Sous l’ombre de la lune, et la lumière de quelques maisons,
C’est une chaleur familiale, avec quelques disputes qu’on ressent.
Puis vient le calme et chaque personne règle déjà son réveil.
En réfléchissant, ne dormant pas encore, la nuit porte conseil.

La ville, endormie, Mais tout à coup, on entendit un bruit surgit.
Tout le monde panique, qu’est ce qui se passe ? des bandits ?
On siffle fort, on allume les lumières, on appelle ses voisins.
Sortant regardant ce qui se passe autour mais en fait ce n’est rien.

Les heures avancent, la nuit s’enfonce et devient plus profond.
Plongeant la ville dans un paysage très noir tremblant,
Mais quelque peu après vient la lumière du soleil et l’aube
Terminant la nuit et illuminant la ville avec des « Manakory aby ! ».

Écrivez un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des