Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

Comme vous le savez sûrement, les origines des habitants de Madagascar sont nombreuses. Cette disparité a donné naissance à plusieurs ethnies, us et coutumes. Ce qui a fait de nous un peuple à la culture riche. Cette richesse place Madagascar parmi les pays touristiques à absolument visiter. D’autant qu’en cette période hivernale, bon nombre d’entre nous entameront les « famadihana » (exhumation) et les « famorana » (circoncision) « ARAHABA RIRININA Ô ! ». Bases de la tradition malgache, ces rites ancestraux attirent une foule de touristes, mais pas que. Et comme nous avons à cœur chez Stileex post de promouvoir Madagascar, ses cultures, ses traditions et ses arts, nous vous avons concocté aujourd’hui un article sur le papier antemoro. Cette feuille décorative, preuve de l’adresse malgache, à absolument découvrir.

Les racines du papier antemoro

Le papier antemoro puise ses racines dans la partie Sud-Est de Madagascar. Selon les légendes, des Arabes ont échoué sur cette partie de l’île. Ils ont été accueillis par la tribu « antemoro », et traduit en français par le terme : ceux du rivage (habitants de la vallée de Matitana). Ces naufragés décidèrent alors, d’élire résidence à Madagascar.

Les Arabes étant des disciples de Mahomet, ils convertirent le peuple « antemoro » à l’Islam à travers le Coran, rare vestige de leur naufrage. Au fil des années le livre saint fut détérioré, les Arabes décidèrent donc d’apprendre l’art de la fabrication du papier aux malgaches. Les arbres du Nil étant loin, ils ont utilisé les écorces d’un bois local : le avoha.

Le avoha, l'arbre qui a inspiré la fabrication du papier antemoro
Le avoha, l’arbre qui a inspiré la fabrication du papier antemoro

Dès lors, le papier antemoro fut né et sa fabrication a été transmise de génération en génération. Ce savoir-faire arabe s’est allié au génie malgache et entre les mains de nos artisans, ce qui n’était au début que du simple papier est devenu un art. Un art qui fait appel à la dextérité et à la maestria malgache.

Aujourd’hui encore, les Malgaches de la partie Sud-Est de Madagascar perpétuent les enseignements de ces Arabes. Ainsi, ce papier se confectionne (principalement) sur cette zone.

Les bases de la fabrication

De nombreuses espèces (flore et faune) sont endémiques à Madagascar et chaque région a ses spécificités. Et l’avoha fait partie de ces plantes ne se trouvant que dans une seule partie de l’île, la région Sud-Est.

Pour fabriquer du papier antemoro, il faut faire bouillir l’écorce de l’avoha. Dans une marmite, l’artisan mijotera la pelure d’arbre pendant quatre à cinq heures. Ensuite, il modèlera la pâte obtenue pour former une boule épaisse, voire condensée.

La boule d'avoha servira de base pour la fabrication du papier antemoro
La boule d’avoha servira de base pour la fabrication du papier antemoro

Avant d’obtenir la feuille de papier, la prochaine étape à suivre est d’écraser les boules à l’aide d’un maillet pour avoir un cataplasme. Ce dernier sera aplati sur du tissu dans du tamis et plongé dans une grande bassine d’eau froide.

Après avoir égoutté la bassine, l’artisan sera devant une pâte compacte et plate. Dès lors, il travaillera à l’embellir avec toutes sortes de décoration représentative de Madagascar. Le plus souvent, nos artistes s’inspirent de fleur fraîche pour décorer le papier antemoro.

Place à la décoration du papier antemoro
Place à la décoration du papier antemoro

Et pour aboutir à la création de cette feuille de papier, une dernière pâte sera utilisée en guise de fixateur.

La dernière étape consiste à sécher le papier antemoro. Au soleil, il aura cette texture et cet aspect qu’on lui confère. Cette feuille de papier est à manipuler avec délicatesse, d’une douceur exquise au toucher, elle a ce côté fragile apprécié chez les arts valeureux.

Le soleil donnera au papier antemoro son fameux aspect
Le soleil donnera au papier antemoro son fameux aspect

D’un rapide coup d’œil, on remarquera d’emblée le travail minutieux des artisans. Et entre vous et moi, ils sont beaux non ?

Le papier antemoro, pour quoi ?

Comme je l’ai dit plus tôt, le papier antemoro a été utilisé il y a des années pour retranscrire les versets coraniques. Aujourd’hui, progrès et modernité obligent, les artisans ont trouvé différentes utilisations à ce papier. Il allie tradition et modernité pour le bonheur de tous. Simple papier à l’origine, en 2019, il se décline en :

  • enveloppes
  • cartons d’invitation (mariage, baptême, etc.)
  • cadres ou albums photos
  • marques pages
  • tableaux
  • paniers
  • bonbonnières

Nous pouvons trouver les dérivés du papier antemoro dans les différents points de vente d’art malagasy. Et pour vous démarquer lors de vos événements, je vous conseille de tirer parti de cette feuille de papier.

De jolies boites de rangements, dérivées du papier antemoro
De jolies boites de rangements, dérivées du papier antemoro

Les artisans seront heureux de répondre à vos commandes. Ils seront aptes à vous confectionner un produit d’art malagasy sur mesure et adapté à vos besoins. Sans oublier que le côté fait main parfait cette feuille.

Continuez votre lecture avec :

1
Commentaires

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Miharintsoa Rajaonary Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Miharintsoa Rajaonary
Membre

Le papier antemoro fait partie des œuvres culturelles malgaches malgré ses origines arabes et contribue au développement économique du pays.
En allant au sud, j’ai eu l’occasion de visiter l’atelier Tovosoa, spécialiste en fabrication de papier Antemoro, à Fianarantsoa. J’ai trouvé prodigieux le talent des artisans !
Ils proposent ensuite les produits sous différentes formes : sacs, décorations, cartes postales, à un prix allant de 5 000 ariary à 50 000 ariary.