Madagascar, ce pays situé dans l’Océan Indien compte parmi les plus grandes îles du monde avec une superficie de 587 041 km². Face aux côtes Ouest de l’Afrique, à climat tropical, il est traversé au sud par le tropique du capricorne. L’île rouge est très riche en ressources et a une géographie très intéressante. Dans les écoles malgaches, la géographie du pays fait partie des matières les plus importantes. Essayons donc d’assembler dans cet article tous les points extrêmes à Madagascar.

Ces points extrêmes à Madagascar sont à visiter au moins une fois dans une vie, alors allons-y, découvrons-les !

La pointe nord de Madagascar : le cap d’Ambre

L’idéal est de commencer la liste des points extrêmes à Madagascar par la pointe nord, non ? Le cap d’Ambre se place sur la pointe nord, situé dans la province d’Antsiranana, dans la région de Diana, tout au nord de l’île. C’est donc la pointe, le bout du gros orteil de ce pied gauche énorme :P (comme nous le savons, Madagascar est une île en forme de pied gauche, avec de petites malformations xD).

La pointe de Madagascar, là où se trouve le cap d'Ambre
La pointe de Madagascar, là où se trouve le cap d’Ambre

Cette pointe est dotée d’un grand phare qui a, à sa gauche le canal de Mozambique et à sa droite l’Océan Indien (parmi les mers qui bordent Madagascar). Le vent violent appelé « varatraza » ne permet pas de navigation sécurisée sur les mers de cette partie de l’île. Toutefois, c’est un endroit favorable à la découverte de faunes et de flores maritimes splendides à Madagascar. On peut même, avec de la chance, y apercevoir des baleines. C’est aussi une zone idéale pour les plongées sous-marines, il y a plusieurs compagnies qui assurent ces activités. Le cap d’Ambre est aussi le point de rendez-vous des grands pêcheurs, surtout pour les pêcheurs de langoustes. Une destination à priser pour des vacances à Madagascar ;).

Le cap Sainte-Marie, l’extrême sud de l’île rouge

Si auparavant Betanty, un village du sud a été qualifié « extrême sud de Madagascar », les chercheurs ont affirmé que cela était faux. C’est pourquoi il hérite de la désignation « faux cap ». C’est alors le cap Sainte-Marie qui nous donne l’impression d’être au bout du monde, avec ses falaises rocheuses et son paysage inégalable. On peut même apercevoir de là, les baleines à bosse, du mois de juin jusqu’en octobre.

Le bout de Madagascar, une vraie impression de "bout du monde"
Le bout de Madagascar, une vraie impression de « bout du monde »

La pointe sud du pays a une superficie de 1750 hectares et est un endroit fascinant qui va satisfaire tous les amoureux de découverte. Les plages du cap Sainte-Marie, également appelés Tanjona Vohimena sont magnifiques avec du sable fin et une mer calme. Comme sur la pointe nord, il y a aussi un phare pour servir de repère aux bateaux.

Le parc du cap Sainte-Marie abrite l'espèce de tortue de Madagascar : la tortue Radiata
Le parc du cap Sainte-Marie abrite l’espèce de tortue de Madagascar : la tortue Radiata

On peut y visiter un parc qui protège la biodiversité locale. L’espèce de tortue de Madagascar appelé tortue radiata y est la plus protégée, car elle contribue à la protection de la flore locale. Saviez-vous que dans l’extrême sud de Madagascar, on peut compter jusqu’à 3000 tortues radiata sur seulement un kilomètre carré ? On ne peut admettre que c’est vraiment une île incroyable ! C’est aussi sur cette partie de l’île qu’on a découvert des restes du Vorombe ou oiseau éléphant de Madagascar. Même des restes de son œuf et de coquilles sur les plages de Tanjona Vohimena ont été trouvés. Le cap Sainte-Marie est de loin ma préférée parmi les points extrêmes à Madagascar :).

Le plus haut sommet de Madagascar : le mont Maromokotro

Question relief, le mont Maromokotro du massif de Tsaratanana, culminant à 2 876 mètres est le point le plus haut de l’île. Cette montagne est à 9 934 pieds au dessus de la mer, mais les escaladeurs n’ont pas trop l’habitude de l’explorer, car c’est un endroit légèrement isolé. Les habitants de Tsaratanana, près de Bealanana affirment même que la pointe de Maromokotro, en hiver est légèrement recouverte de neige.

Le plus haut sommet de Madagascar culmine à 2 876 mètres
Le plus haut sommet de Madagascar culmine à 2 876 mètres

Cette montagne est une source importante de l’alimentation d’eau des villages aux alentours. Elle est dans la réserve naturelle de Tsaratanana et on peut y découvrir plusieurs espèces endémiques de lémuriens et amphibiens. La vue au sommet du mont Maromokotro est magnifique, et l’escalade ne nécessite pas de condition physique particulière.

Et le plus long fleuve : le Mangoky

Oui, ce n’est pas Betsiboka le plus long fleuve de l’île (il n’occuppe que la seconde place). Avec un bassin versant de 55 750 kilomètres carrés et 564 kilomètres de longueur, le Mangoky est le plus long fleuve de Madagascar. Il traverse les régions Sud-Ouest de Madagascar, notamment les régions Anosy et Atsimo-Andrefana. Avec son immense bassin versant, ce fleuve draine les communes rurales de Vondrove, Befamoty, Amborovoky et Beroroha de la région d’Atsimo Andrefana. Il est issu de la confluence du Matsiatra et du Mananantanana, ses deux rivières les plus affluentes.

Le Mangoky se déverse directement dans le Canal de Mozambique
Le Mangoky se déverse directement dans le Canal de Mozambique

Le peuple Masikoro, une ethnie qui vient du Sud-Ouest de l’île appelle le delta du Mangoky Volirano. Avec une surface de 2 000 kilomètres carrés, on constate que c’est le plus grand delta de Madagascar qui déverse ensuite dans le canal de Mozambique. Le fleuve Mangoky possède un espace navigable d’à peu près 125 kilomètres et offre un paysage orné de mangroves.

Le plus grand lac de Madagascar : le lac Alaotra

Le plus grand lac de Madagascar se trouve à environ 250 kilomètres de la capitale, au nord-est de l’île. Le lac se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la ville d’Ambatondrazaka, région d’Alaotra Mangoro et est la principale source de drainage des rizières de cette partie de l’île. Le lac Alaotra a une superficie totale de 19 971 hectares, mais cela dépend de la saison de l’année. En période d’inondation, le lac proprement dit atteint les 22 000 hectares.

On peut constater l’existence d’autres bassins versants et d’autres cours d’eau autour du lac Alaotra. En effet, les cours d’eau qui viennent de l’est de l’île sont les principales alimentations de ce lac géant. Parmi eux, il y a les fleuves comme Sahamaloto et Anony. Le lac Alaotra et ses différents bassins, ainsi que la forêt qui l’entoure ont été assemblés en un site, appelé site Ramsar en septembre 2003. C’est une convention qui vise à protéger les zones humides, car apparemment, cette zone sert d’habitat naturel pour différentes espèces d’animaux.

Le lac Alaotra est le plus grand facteur qui favorise la production du riz
Le lac Alaotra est le plus grand facteur qui favorise la production du riz

Sur le plan économique, le plus grand lac de Madagascar constitue une vraie source de revenus pour la région et aussi pour Madagascar, car grâce à l’irrigation des rizières, les producteurs peuvent avoir en moyenne 200 000 tonnes de riz. La pêche et la chasse sont aussi des activités très prisées, le lac est très riche en ressources halieutiques.

Sur le lac Alaotra, il y a également plusieurs îlots comme Ambaton’Ivohitsoa, sur lequel il y a un « doany » ou lieu sacré. Malheureusement, cette région est vite menacée par l’érosion, c’est ce qui donne une couleur rougeâtre au lac, qui n’est pas plus profond que les deux mètres. On constate donc un phénomène que les habitants appellent « lavaka » ou trou sur cette région. Ce phénomène est causé par la déforestation qui est l’unique facteur des érosions considérables.

Le pont le plus long de Madagascar : le pont Sofia

Le pont Sofia, qui est considéré comme le pont le plus important en longueur à Madagascar mesure 810 mètres. Ce géant relie Port-bergé et Antsohihy, deux villes situées au nord de Madagascar, sur la route de Diégo-Suarez. Né d’une coopération de Madagascar, de l’Allemagne et de la France, la construction de ce pont a duré 30 mois et il a été inauguré le 20 novembre 1974. Ces 30 mois de travail acharné avec des tonnes de matériaux de construction employés , si l’on ne cite que les 3 500 tonnes de ciment, ont quand même payé, car le pont de Sofia compte parmi les ponts les plus considérables sur toute l’Afrique.

Sofia est le pont le plus long de Madagascar
Sofia est le pont le plus long de Madagascar

Elle contribue beaucoup à l’économie du pays et au développement de la région. Le transport national à Madagascar, surtout pour cette région, s’est largement amélioré depuis, car le transport des ressources est devenu faisable toute l’année. La production agricole des villages et villes de cette région, à savoir Bealanana, Antsohihy, Mandritsara et autres encore a connu une forte croissance grâce à la facilité de liaison entre les villes.

Le plus grand port du pays : Toamasina

Étant deuxième ville à Madagascar, Toamasina ou Tamatave abrite le premier et plus grand port de l’île. D’abord, il possède le premier port du pays à cause du fait qu’il donne directement sur l’océan Indien, c’est donc une source de trafic très intéressante. Selon les statistiques, plus de 90 % de la circulation des conteneurs à Madagascar s’effectue sur ce port. La gestion du plus grand port de Toamasina est inspirée de celui de Hambourg sur l’informatisation de toutes les opérations. En plus, à part les marchandises et les conteneurs, le port de Tamatave possède également un port minéralier, pour l’exportation des ressources telles que le Nickel et le Cobalt.

Le premier port de Madagascar , là où se passe 95% des marchandises
Le premier port de Madagascar , là où se passe 95% des marchandises

La plus grande tour de Madagascar : la tour orange à Ankorondrano

Dans un quartier en développement dans la capitale, la tour orange ne manque pas de se faire remarquer. C’est la plus grande de Madagascar, et aussi de l’océan Indien. Du haut de ses centaines de mètres et de ses 33 étages, la tour orange a su détrôner l’ancien géant de Tana : le Carlton (ex-Hilton). Elle présente une architecture très moderne avec des noyaux construits en charpentes métalliques.

Le géant d'Ankorondrano est actuellement la plus grande tour de l'Océan Indien
Le géant d’Ankorondrano est actuellement la plus grande tour de l’Océan Indien

Ce building a été créé pour servir de siège aux géants de l’Industrie et servira beaucoup sur l’économie et sur le domaine de l’entrepreneuriat malgache. Le 33e étage de cette tour offre une vue magnifique face au palais de la reine et sur toute la capitale de Madagascar. Elle ne fait pas seulement partie des points extrêmes à Madagascar, mais aussi sur l’Océan Indien.

La plus longue route nationale : la RN7

Sur 980 kilomètres, la route nationale 7 est la plus longue de Madagascar. Elle relie Antananarivo et Tuléar, c’est à dire du centre au sud de l’île. La RN7 traverse en total 6 régions, d’Analamanga à Atsimo-Andrefana. Cela en passant par les régions Vakinakaratra, Amoron’i Mania, Haute Matsiatra et Ihorombe. Elle traverse donc des grandes villes comme Antsirabe et Fianarantsoa. Cette route nationale est plus ou moins en bon état, essentiellement faite de goudron et de pavées. Mais sa dégradation est surtout causée par les pluies et son usure.

Désormais, nous avons une liste des points extrêmes à Madagascar. Si un autre vous vient à l’esprit, n’hésitez pas à les soumettre en commentaire, j’essaierai de les traiter ;).

4 Commentaires

  1. Mialitiana Joannah Mialitiana Joannah

    Un petit fait concernant le plus haut sommet de Madagascar qu’est le mont Maromokotro: selon la croyance populaire, après la mort, nos esprits viennent errer sur ce sommet. J’imagine que c’est pour cela que les randonneurs ne sont pas particulièrement affluents sur cet itinéraire XD

  2. Je voudrais aussi mentionner la plus grande ferme photovoltaïque de Madagascar :D. À Ambatolampy sur la RN7 se trouve la plus grande centrale solaire de l’île et même de l’Océan Indien. On y retrouve 73008 panneaux solaires, sur une surface de 33 ha.

  3. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    Un article qui nous fait découvrir de plus en plus notre chère île. Merci @Koloina. J’aimerais quand même ajouter la piste de l’Ihorombe qui a 40 km de long. Un des plus longs plateaux à Madagascar.

    • Koloina Rasoahoby Koloina Rasoahoby

      Ah bon ? Merci Miharintsoa pour cette information ! Je l’ajouterais à ma belle liste dès que possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here