Connaissez-vous l’existence du programme CADI-KIADI à Madagascar ? J’en ai entendu parlé il y a quelques années et ça m’a vraiment intéressé. Même si je n’envisage pas de créer ma propre entreprise (je pense que je ne suis pas du tout faite pour ça), le projet m’a intéressé car c’est une vraie opportunité pour les jeunes porteurs de projet.

C’est un programme qui a été mis en place par l’AMDP (Agence Malgache de Développement Economique). CADI ou Centre d’Application au Développement Intégré-KIADI ou Kitro Ifaraharan’ny Asa sy ny Dingana Iombonana est une vraie opportunité pour les porteurs de projets à Madagascar.

Beaucoup de start-up malgaches échouent à cause d’une insuffisance de savoir-faire et d’expériences. Et pour remédier à cela, le président de l’AMDP Hugues Ratsiferana a décidé de mettre en place ce programme.

Chaque année, le programme CADI-KIADI forme environ 120 porteurs de projets. La formation dure en moyenne 6 mois avec un frais très abordable. Mais attention, ce n’est pas tout le monde qui a la chance d’intégrer CADI-KIADI. En effet, l’AMDP sélectionne les meilleurs projets avec les meilleurs porteurs. Il y a quelques test avant de pouvoir intégrer le programme. Il y a d’abord un test psycho-technique pour mesurer la capacité des personnes à gérer un projet ou une entreprise. Puis, ils examinent le dossier du projet en question et sélectionnent les plus intéressants.

Ce programme a donné naissance à plusieurs start-up à Madagascar ces derniers temps si je ne vais citer que Boissa par exemple. Au niveau financier, CADI-KIADI offre une possibilité d’investissement. Comment ça se passe ? oui, il y a une probabilité d’investissement mais il faut que le porteur du projet soit bien débrouillard car on le les offre pas tout sur un plateau d’argent.

Le programme est une grande opportunité à Madagascar
Le programme est une grande opportunité à Madagascar

Bon, voilà ce que j’en sais mais peut-être que certains d’entre vous possèdent plus d’informations sur ce programme. N’hésitez pas à le partager car ça pourrait-être vraiment utiles, surtout aux jeunes à Madagascar.

1
Vos réactions

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Élodie Hament Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Élodie Hament
Membre

Oula, tu m’apprends un truc là. Tu as un lien, une page FB ou un truc du genre ?

Je dois dire que c’est intéressant, surtout pour dynamiser le secteur de entrepreneuriat. On pourrait écrire un article sur eux s’ils existent toujours.