La nouvelle est tombée ce 13 février 2019 à 15h00 après le conseil des Ministres du nouveau gouvernement malgache. L’État va créer le Programme National de l’Entrepreneuriat ou « Fihariana » en vue d’un appui financier aux porteurs de projets.

Le conseil des ministres du 13 février 2019 s'est penché sur l'entrepreneuriat à Madagascar
Le conseil des ministres du 13 février 2019 s’est penché sur l’entrepreneuriat à Madagascar

Fihariana (?)

Une très bonne nouvelle donc pour les entrepreneurs ! Il semble que le manque d’appui financier ait été cité comme l’une des causes de l’échec des start-ups à Madagascar. 

Dans le communiqué, il est mentionné que 70% des chômeurs à Madagascar sont des jeunes. Dans l’un de nos sondages sur l’univers de l’emploi, nous abordons le sujet et les chiffres sont sans appel : même si beaucoup se disent épanouis dans leur métier, très peu disent en gagner assez.

L’État ambitionne donc de remédier à ce vice en mettant en place le Programme National de l’Entrepreneuriat ou « Fihariana » pour financer les startupers en leur offrant des prêts remboursables à taux (très) faibles. La sélection et la prise en main des entrepreneurs se fera par les partenaires financiers qui accorderont les fonds.

Si vous êtes donc dans le milieu de l’entrepreneuriat et que vous touchez aux secteurs suivants : l’agriculture, l’élevage, l’artisanat, les petites industries et toutes autres activités créatrices de richesses sur l’ensemble du territoire malgache, que vous soyez encore dans la mise en oeuvre ou dans l’élargissement de vos activités, l’État a mis la somme de 200 000 000 000 ariary (sacré pactole quand même xD) pour vous.

Pour en bénéficier, voici les critères qui seront exigés de vous : vous devriez en premier être générateur de revenus (cela va de soi), il vous faut également être réglo côté paperasse et formaliser la création de votre société, vous devriez également embaucher et créer de l’emploi sur le territoire mais surtout, vous soumettre aux obligations fiscales.

Un avis là-dessus ?

Personnellement, je trouve que l’idée est bonne. L’initiative de se pencher sur le cas des start-ups malgaches et d’en prendre compte est un grand pas vers l’avant. Sachant qu’un pays qui promeut l’entrepreneuriat est un pays qui se veut dynamique sur le plan économique. Mettre en avant l’entrepreneuriat aide d’autant plus à la création d’emplois.

En me renseignant sur ce qu’on appelle la « destruction créatrice », j’ai pris conscience de la grande importance que tient l’entrepreneuriat sur la dynamique économique. En effet, la promotion de l’entrepreneuriat appelle les industries à innover ou même à complètement disparaître pour en faire naître d’autres. J’espère donc que ce programme d’appui ira dans ce sens :).

Et vous, pensez-vous que le « Fihariana » peut-être bénéfique à l’entrepreneuriat malgache ?

4
Vos réactions

avatar
1 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
LalainaSitraka AndrianivosonKoloina Rasoahoby Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Koloina Rasoahoby
Editor

Oullah.. très bonne nouvelle comme tu le dis ! Je pense que c’est un peu le même système que le programme CADI-KIADI Madagascar, mais sauf que là, il y a un financement assuré non ? Il faudrait juste sélectionner les meilleurs projets et attribuer le financement aux plus méritants. C’est à dire à ceux qui sont vraiment impliqués dans leur projet. Je voudrais savoir comment vont-ils sélectionner les projets qu’ils vont financer, pourvu que ce programme ne soit pas affecté par la corruption à Madagascar.

Lalaina
Invité
Lalaina

Bonjour,

Le projet Fihariana m’intéresse, à quel endroit ou à quelle adresse mail on peut avoir plus d’information au sujet de constitution de dossier de Fihariana?