Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

Le relief d’un pays est la variation de sa surface sur le plan vertical. C’est un terme très utilisé surtout en géographie. Il qualifie l’ensemble des creux, des bosses et des plateaux d’une surface terrestre donnée. Chaque pays a son propre relief, mais aujourd’hui, nous allons nous focaliser sur le relief de la plus grande île de l’Océan Indien. À Madagascar, quand on voyage vers les côtes, on emploie le mot « midina » ou descendre. Mais pourquoi cela ?

Le relief de Madagascar

L’île rouge se divise verticalement en trois zones bien distinctes. Au centre se trouvent les hauts plateaux, d’où l’emploi du verbe « monter » quand on veut voyager vers le centre de l’île. L’ouest est marqué par des zones de plaines et de bas plateaux tandis qu’à l’est, on peut constater une étroite bande côtière. Mais on peut trouver des différences entre les caractéristiques de relief dans chaque partie de l’île.

Les hautes terres constituent à peu près 20 % de l'île
Les hautes terres constituent à peu près 20 % de l’île

Les hauts plateaux ou hautes terres de Madagascar

Les hautes terres centrales sont distinctes des hautes terres du nord et d’ailleurs, on peut constater qu’elles sont séparées par le seuil de l’Androna. Cet obstacle s’interpose entre ces régions pour empêcher les espèces animales et végétales qui font leur particularité de se disperser.

Les terres du centre que l’on qualifie comme hautes avec leurs 800 à 1500 mètres d’altitude, sont constituées par les régions Analamanga, Itasy, Vakinakaratra, Bongolava, Haute Matsiatra et Amoron’i Mania. Elles recouvrent les trois cinquièmes de Madagascar et sont très peuplées. Presque la moitié de la population de la grande île est regroupée sur ces parties.

Le nord

Le nord a aussi des hauts plateaux, car comme nous le savons, le massif de Tsaratanana avec son mont Maromokotra, la plus haute montagne de Madagascar se situe au Nord. Ce dernier fait partie des points extrêmes de Madagascar. Toutefois, on peut aussi apercevoir des plaines et des cuvettes dans cette région.

Le sud

L’altitude des terres dans la partie sud de Madagascar ne dépasse généralement pas les 500 mètres. Mais on peut quand même noter une exception, car à l’est des plateaux Bara, on peut apercevoir une chaîne de montagnes culminant à plus de 1000 mètres. Dans la région sud de Madagascar, il y a une grande diversité de relief. On peut y trouver des hautes terres, des massifs volcaniques, des bassins fermés, des bords de plateaux calcaires et du sable roux.

L’est et l’ouest de l’île

Partant des hautes terres centrales allant à l’est de Madagascar, on constate une pente raide qui descend vers de basses collines. Les plaines de l’Est sont étroites, constituées de marais et sont bordées par des lagunes. Mais la partie ouest de Madagascar est surtout constituée de vastes plaines côtières.

Les plus hautes montagnes de la Grande île

Les trois plus hautes montagnes de Madagascar sont le mont Maromokotro, le pic Boby et le mont Tsiafajavona.

Le mont Maromokotro

Le plus haut sommet de Madagascar Maromokotro culmine à 2 876 mètres. Cette montagne appartient au massif du Tsaratanana, au nord de Madagascar dans la région Sofia, près du district de Bealanana. Cette montagne constitue une source d’eau pour les villages qui l’entourent grâce aux rivières Sambirano et Mahavavy.

Le massif de Tsaratanana, au nord de Madagascar
Le massif de Tsaratanana, au nord de Madagascar

La montagne abrite plusieurs plantes et espèces animales endémiques, car elle appartient à la réserve naturelle de Tsaratanana. Le mont Maromokotro n’est malheureusement pas encore accessible à tout le monde à cause de sa pente même si plusieurs organisateurs de voyage l’incluent dans leur liste de circuit.

Le Pic Boby ou Imarivolanitra

C’est le second sommet le plus culminant de Madagascar. En l’escaladant, on gravit 2 658 mètres ou aussi 8 045 pieds au-dessus de la mer. C’est le plus haut sommet du massif d’Andringitra qui se situe au sud de Madagascar dans la région d’Ihorombe, plus précisément dans la commune rurale d’Antambohobe. C’est la plus haute montagne la plus accessible de la grande île.

Un paysage hors du commun au parc national d'Andringitra
Un paysage hors du commun au parc national d’Andringitra

Un des parcs nationaux de Madagascar, celui d’Andringitra, est inscrit parmi les patrimoines mondiaux à l’UNESCO depuis l’année 2007. Le pic Boby ou Imarivolanitra avec cette réserve naturelle est une attraction intéressante en matière de tourisme à Madagascar. Ce parc abrite plusieurs espèces endémiques comme des oiseaux et des lémuriens et est une destination à privilégier pour vos prochaines vacances à Madagascar. Vous pouvez y accéder en empruntant la plus longue route nationale à Madagascar, la RN7. Il va vous falloir une dizaine d’heures de route en partant de la capitale de la grande île.

Le mont Tsiafajavona

Le mont Tsiafajavona est la plus haute montagne du massif volcanique d’Ankaratra sur les hautes terres centrales de Madagascar, massif qui se situe à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest d’Antananarivo. L’Ankaratra est entouré par Arivonimamo au nord, Betafo au Sud, Ambatolampy à l’est et Faratsiho à l’ouest.

Le mont Tsiafajavona n'abrite pas beaucoup de plantes et d'espèces animales à cause de la dégradation de l'environnement
Le mont Tsiafajavona n’abrite pas beaucoup de plantes et d’espèces animales à cause de la dégradation de l’environnement

Ce troisième plus haut sommet culmine à 2 643 mètres et fait partie d’un massif étendu sur une centaine de kilomètres. Le mont Tsiafajavona doit son nom au brouillard qui y est présent toute l’année. Le mot « tsiafajavona » signifie qui n’est pas dépourvu de brouillard. À cause de la déforestation et de la dégradation de la biodiversité à Madagascar, ce mont n’abrite pas beaucoup d’espèces animales ni végétales qui attirent les touristes.

Le relief à Madagascar connaît une grande variation selon les régions. Il est aussi à noter que le climat à Madagascar dépend essentiellement des caractéristiques du relief de la région. C’est pourquoi il fait plus frais sur les hautes terres. Si vous avez des propos à ajouter, signalez-les en commentaires :).

Continuez votre lecture avec :

1
Commentaires

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Miharintsoa Rajaonary Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Miharintsoa Rajaonary
Membre

Le relief de Tsaratanana et son mont Maromokotra est toutefois appelé « le toit de Madagascar » dû à ses 2 876 mètres de point culminant, le plus haut de Madagascar.