La mycose vaginale est très répandue, car presque toutes les femmes en sont atteintes au moins une fois dans leur vie. Cette infection est due à un excès de champignon qu’on appelle Candida albicans dans le vagin. Très gênante pour les femmes, la mycose vaginale dégage de nombreux préjudices pour le corps, tels que : les démangeaisons, les pertes avec des odeurs désagréables et beaucoup d’autres encore. D’ailleurs, le sujet reste toujours très sensible chez certaines femmes. Mais la bonne nouvelle ? On peut bel et bien traiter cette infection, que ce soit naturellement ou en faisant appel à de bonnes pratiques. Alors, quel remède pour la mycose vaginale ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, développons d’abord les causes et les symptômes de cette infection pour mieux la prévenir.

Qu’est-ce qui peut provoquer une mycose vaginale ?

On peut parler principalement du manque d’hygiène. Lorsque les parties intimes sont mal entretenues, les bactéries se développent rapidement. Mais le contraire est aussi peut être favorable à la mycose, c’est-à-dire l’utilisation excessive de produits intimes. Entre autres les savons trop acides, les lingettes, les serviettes hygiéniques, etc.

Sinon, notons également les aliments qui sont riches en sucre, les boissons alcoolisées, les antibiotiques ou encore le stress qui sont aussi des facteurs potentiels.

Le stress peut être un facteur de la mycose vaginale
Le stress peut être un facteur de la mycose vaginale

Pas très évident pour les femmes, mais les petites inattentions journalières peuvent provoquer l’infection. Comme le fait de mettre des sous-vêtements synthétiques ou serrés, la fréquentation des endroits publics (piscine, sauna, toilettes publiques), etc.

Quels sont les symptômes d’une mycose vaginale ?

Généralement, une femme pense directement à une mycose vaginale lorsqu’elle a des démangeaisons jour et nuit. Effectivement, c’est le premier symptôme. Ensuite, ce qui dérange par-dessus tout, ce sont les pertes. Certes, ces dernières sont naturelles chez les femmes, mais il faut vous méfier quand elles dégagent des odeurs déplaisantes et surtout quand elles sont très épaisses.

Les démangeaisons au niveau des parties intimes, signe externe de la mycose vaginale
Les démangeaisons au niveau des parties intimes, signe externe de la mycose vaginale

Dès fois, on peut également avoir des douleurs en urinant ou pendant les rapports sexuels, une irritation du vagin ou encore une sensation de brûlure.

Donc, que faire ?

Rassurez-vous les filles ! On peut parfaitement éviter ou soigner cette infection. Il faut commencer par les bonnes pratiques, bien évidemment à avoir une bonne hygiène. Évitez d’emprunter des accessoires de bain à autrui. Portez également des sous-vêtements en coton.

Privilégiez les sous-vêtements en coton
Privilégiez les sous-vêtements en coton

Autrement, si vous êtes déjà contaminé, vous pouvez opter pour un traitement local. Mais par contre ne vous avancez pas dans l’automédication, le mieux c’est de consulter un médecin, il pourra vous prescrire une crème contre l’irritation.

Sinon, il existe plusieurs recettes fait maison. Sachez que le bicarbonate de soude est un remède anti-mycose vaginale miraculeux. Il vous suffit juste de mettre deux cuillères à café de bicarbonate dans 1 Litre d’eau, et de vous en asperger les parties intimes. Faites-le trois à quatre fois par semaine. Et vous verrez !

Le bicarbonate est très efficace pour la mycose vaginale, car il est antiacide
Le bicarbonate est très efficace pour la mycose vaginale, car il est antiacide

Vous pouvez aussi utiliser de l’huile de coco pure. Connue pour ses vertus antibactériennes, l’huile de coco est très simple et efficace contre la mycose. Vous pouvez appliquer une dizaine de gouttes dans la matinée et la soirée sur la zone concernée durant une semaine.

La pervenche, un remède naturel incontournable contre la mycose vaginale

Mais saviez-vous que la pervenche est un remède naturel très efficace contre la mycose vaginale ? Il est facile de préparer cette recette ady gasy. Faites bouillir de l’eau et mettez 10 cm de pervenche (avec la tige, les feuilles et ses fleurs) dedans. Laissez l’eau se refroidir et lavez-vous avec matin et soir pendant une semaine. Vous verrez le résultat au bout de 2 jours d’utilisation !

La pervenche de Madagascar très efficace contre la mycose vaginale
La pervenche de Madagascar très efficace contre la mycose vaginale

La mycose vaginale n’est pas une maladie sexuellement transmissible (MST), encore moins héréditaire. Mais oui ! Sachez que les hommes peuvent aussi attraper la mycose génitale. Il est facile de traiter la mycose, en partant des bonnes pratiques.

J’espère que ces petites astuces vous ont aidé par rapport au traitement de la mycose vaginale. N’hésitez pas à nous partager vos avis en commentaire ou si vous avez d’autres remèdes.

2 Commentaires

  1. En cas de mycose, il est aussi conseillé de manger des aliments riches en probiotiques tels que les yaourts ainsi que les aliments anti-moisissures comme les avocats, brocolis, poivrons, choux vert et cannelle.

  2. Koloina Rasoahoby Koloina Rasoahoby

    Oui, la mycose vaginale est causée en grande partie par un manque d’hygiène. Mais le « trop » d’hygiène est aussi une grande cause de cette infection. Une femme ne doit se laver les parties intimes qu’au maximum 2 fois par jour. Trop de toilette vaginale va détruire la flore vaginale qui assure la protection de cet organe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here