Madagascar est une île qui possède un paysage splendide et une histoire fascinante. La culture procure une particularité à notre pays. C’est grâce à elle qu’on peut forger notre identité. Dans la société malgache, avant la mondialisation, il y a eu toutes sortes de croyance. Ces dernières sont souvent l’oeuvre de nos ancêtres. De ces temps-là, les gens avaient foi en leurs aînés. Quand ces derniers affirmaient que telle ou telle chose était interdite, personne ne devait les contester. Évidemment, on appelait ça de la sagesse. Mais aujourd’hui, les temps ont changé, on appelle cela des superstitions. Bien sûr, il y en a tellement que vous serez surpris de les découvrir. Toutefois, je vais vous citer quelques superstitions malgaches, celles qui sont les plus populaires dans la capitale de Madagascar.

La superstition du parapluie, parmi les nombreuses superstitions malgaches

Je vais commencer par celle-ci parce que je la trouve légèrement farfelue :D. Alors, l’histoire est la suivante. Il est interdit d’ouvrir un parapluie à l’intérieur de la maison. Pourquoi ? Eh bien, parce qu’apparemment ça peut vous rendre pauvre, car vous risquez de contracter des dettes. Je ne vois pas exactement le rapport, mais il ne faut pas contredire les aînés. Passons à la suivante.

La superstition concernant l’oeuf et la femme enceinte

Alors, cette superstition je l’aime bien parce que je trouve que l’explication est assez drôle. En fait, il est interdit de passer un œuf directement à une femme enceinte. Faites attention, parce que sinon la tête de votre futur bébé risque de prendre la forme de l’oeuf (c’est aussi un truc à éviter durant la grossesse :P) . Bref, next.

Il parait aussi que passer directement un oeuf à une femme la rendra stérile
Il parait aussi que passer directement un oeuf à une femme la rendra stérile

Le coup de pied au mur

Vous rappelez vous lorsqu’on était petit, nos parents nous interdisaient de donner des coups de pied au mur ? Moi en tout cas, je m’en rappelle très bien et on me disait que ça pouvait tuer mon grand-père. Personnellement, je n’ai toujours pas compris le rapport entre le coup de pied au mur et mon grand-père.

L’histoire du croupion ou « vodiakoho » et des enfants

Cette superstition est totalement basée sur la culture malgache. En effet pour les Malgaches, les aînés ou « Zokiolona » sont des personnes respectables. Et le croupion est la partie réservée à ces personnes pour leur faire honneur. Les enfants n’avaient pas droit à cet honneur. Mes parents et mes grands-parents me disaient que si les enfants mangeaient du croupion à la place des aînés de la famille, ils risquaient de perdre leurs dents.

Un enfant n'aura jamais droit au "vodiakoho"
Un enfant n’aura jamais droit au « vodiakoho »

Après observation, je me rends compte que les Malgaches étaient sévères et qu’il y a beaucoup d’interdits dans la société. J’ai aussi remarqué que les superstitions sont des petites histoires et des métaphores que les aînés faisaient croire aux enfants pour leur inculquer une bonne éducation et une meilleure valeur. Êtes-vous superstitieux ou pas ? Donnez-moi vos avis en commentaire, et si vous connaissez d’autres superstitions, je serais ravie de les connaître.

8 Commentaires

  1. J’allais oublier, il ne faut pas pointer du doigt les tombeaux sinon l’on devient lépreux. Il est interdit de donner des coups de pied à un chien sinon la personne aura le genou gonflé et le « tsinin’alika ». Il ne faut pas parler de sorcière le jeudi sinon elle va vraiment se pointer :D

  2. Koloina Rasoahoby Koloina Rasoahoby

    Ah, nos superstitions :P. J’ai aussi entendu dire que les femmes enceintes ne devaient pas prendre des gingembres dans leur poche sinon l’enfant aura des doigts en plus. Mais ce qui m’a le plus étonné, et je l’ai même vu de mes propres yeux, c’est que quand on pointe du doigt un potiron qui est encore dans le potager, il moisit. Je ne suis pas du genre à croire aux superstitions, mais celui-là m’a vraiment étonné !

    • Tiens, je n’ai jamais entendu cela ! Du coup je vais tester, hahahahaha :D

  3. Des superstitions malgaches, j’en connais d’autres à part ceux que tu viens de citer. Entre autre : il est interdit de se couper les ongles le soir (je ne sais pas pourquoi), de siffler le soir car parait-il, tu fais appel aux « sorcières » :D
    Ah, et pour les enfants, il n’y a pas que le croupion qui leur est interdit (après, je trouve que les aînés sont des malins car cette partie retient plus de sauce et donc plus délicieuse :D). Les jeunes filles ne doivent pas manger les ailes de poulet non plus car sinon elles deviendraient des femmes « rebelles » une fois adulte :D

    • Koloina Rasoahoby Koloina Rasoahoby

      Toujours pour le poulet, les enfants n’ont pas aussi le droit de manger les « mampaditra » (la peau qui enveloppe la cuisse de poulet). Les aînés malgaches sont vraiment malins et égoïstes :D.

    • Mialitiana Joannah Mialitiana Joannah

      @Bishou, sur les ongles, j’ajoute aussi que les originaires du littoral interdisent de se les couper à l’intérieur de la maison et aussi le jour de la semaine correspondant à celui où l’on est né (par exemple tous les mardis)

  4. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    Il y a aussi une superstition concernant la naissance des jumeaux à Mananjary. Les Antambahoaka (ethnie de la tribu) considèrent qu’avoir des jumeaux est une source de malédiction. Et même aujourd’hui, ils sont toujours rejetés par la société malgache. Du coup, généralement, les mères les mettent en adoption.

  5. Florence Randria Florence Randria

    Il y a aussi une superstition qui dit que les femmes enceintes ne doivent pas mettre du gingembre dans leurs poches. À ce qu’il paraît, cela donnera à l’enfant à naître des doigts ou des orteils supplémentaires. Scientifiquement, on appelle cette malformation polydactylie. Et cette dernière est considérée comme une caractéristique des maladies génétiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here