Ce texte est candidat au concours littéraire La Plume Stileex
Thème 2018 : La Beauté de Tana
Les œuvres présentées et publiées sur le site dans le cadre du concours littéraire La Plume Stileex sont le travail de personnes extérieures à l'équipe éditoriale. En conséquence, les avis, jugements et points de vue présentés dans chacune d'elles n'engagent que leurs auteurs respectifs et ne reflètent en aucun cas ceux de la Revue Stileex. Également, dans un souci d'équité et surtout pour ne pas dénaturer le travail des candidats, nous n'avons pas corrigé les textes et les présentons donc tel que nous les avons reçus.
Vous pouvez noter cette œuvre en bas de page. Les votes du public sont ouverts jusqu'au 18/11/2018. En savoir plus sur le concours La Plume Stileex 2018
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex
Sponsors La Plume Stileex

Tana, ou Antananarivo dans la langue nationale, signifie littéralement la « cité des mille ». Un nom peu orthodoxe, mais qui souligne en réalité ses nombreux atouts. Certes, il ne s’agit pas d’une destination touristique dotée de superbes plages. Mais la capitale de Madagascar vaut assurément le détour. Une fois votre incursion faite, vous ne tarderez pas à apprécier la culture locale enrichie, les beaux couchers de soleil et la population conviviale. Pour profiter un maximum de votre séjour, place à ces quelques lieux qui restent des must see !

Les hautes sphères de Faravohitra et d’Andohalo

Si votre première envie est de profiter d’un beau panorama de Tana, la haute ville est le lieu à ne pas manquer. Ces deux quartiers sont avant tout une zone résidentielle avoisinant le centre-ville.
Mais malgré cette proximité, ils profitent d’un plus grand calme, ce qui ne manque pas d’attirer les tourtereaux qui souhaitent s’isoler un peu. Les différents monuments qui s’y trouvent témoignent également du savoir-faire architectural d’antan. Citons, entre autres, la Cathédrale Catholique d’Andohalo et le Palais Royal de Manjakamiadana. Ce dernier lieu vous fera voyager dans le temps pour connaître l’histoire de Madagascar, ses traditions ainsi que ses rois. En revanche, si votre priorité est juste de vous détendre, il sera sans doute mieux d’opter pour de longues balades et de stationner sur la grande terrasse d’Andohalo. Celle-ci vous offre une vue splendide sur Mahamasina et sur le célèbre lac d’Anosy, avec la statue d’un ange blanc érigée en son centre.

La modernité d’Ambodivona chez TWF

Si vous vous immiscez un peu plus dans les rues de la ville, vous remarquerez vite une circulation congestionnée. Néanmoins, au sein de cette discorde, subsistent de beaux endroits, comme le centre commercial Tana Water Front (TWF). Logé dans le quartier d’Ambodivona, celui-ci séduit en général les jeunes et les professionnels qui veulent chiller ensemble à midi ou après le boulot. Il existe un food court qui propose une grande diversité de plats, différentes sortes de magasins et aussi une salle de cinéma (Cinepax) pour les fans de films. Bref, de quoi occuper toute votre journée, que vous veniez seul ou accompagné. Aussi, en fin d’après-midi, le grand lac de TWF reflètera les rayons d’un soleil en train de se coucher. Un spectacle visuel des plus appréciables à Tana.

Le savoir-faire artisanal sur la Digue d’Ivato

Sur cette voie de plusieurs kilomètres, qui s’étend d’Andohatapenaka jusqu’à Andranomena, vous aurez de quoi vous régaler les yeux. Cette fameuse Digue, une route fréquentée par quelques milliers de véhicules chaque jour, vous expose de vastes rizières entourées par quelques maisons modestes. Mais quoi qu’il en soit, c’est au croisement menant vers Ambohitrimanjaka qu’il faut véritablement s’arrêter. Appelée couramment « Art Malagasy », cette jonction abrite quelques marchands locaux qui vendent des œuvres d’art made in Mada. Les stands sont facilement reconnaissables, même de loin, car il s’agit d’un pavillon de bâtisses en bois et peintes en bleu.

Une ville illuminée pour les noceurs

Si vous appréciez la beauté de Tana le jour, il est temps de découvrir ce qu’elle a à offrir, une fois la nuit tombée. Les Malgaches sont réputés pour leur humeur festive. Et cela se remarque notamment par le nombre élevé de karaokés, de lounges-bars et de night clubs près du centre-ville.
Les quartiers d’Antaninarenina et d’Isoraka sont des directions fortement conseillées pour une immersion réussie. Cela vaut surtout si c’est la première fois que vous venez à Madagascar. En outre,les restaurants 3 et 4 étoiles vous feront déguster des plats succulents, qui incluent les spécialités du pays. Vous aurez ensuite l’opportunité de prendre un verre et de côtoyer la localité. Et s’il vous reste encore un peu de force, pourquoi ne pas en profiter pour danser un peu sur la musique du pays ? Au final, si certaines villes du monde misent sur l’extravagance afin de satisfaire leurs touristes, Tana demeure sobre, tout en étant agréable. La capitale malgache est un havre de choix si vous avez l’intention de vous immerger dans un univers totalement nouveau. À vrai dire, elle est l’alliance parfaite entre modernité et tradition, comme il est rare de le voir à notre époque. D’ailleurs, si l’envie de sortir de la ville vous prend, les périphéries proposent aussi des activités ludiques, en ne citant que les kartings d’Imerintsiatosika et d’Imerinkasinina, les parcs naturels avec une biodiversité endémique et un bon nombre d’espaces de loisirs. Mais aujourd’hui, il ne s’agit pas forcément d’aller loin pour jouir de la splendeur de Tana. Parfois, la zone urbaine a de belles surprises qui n’attendent que vous. Comme quoi, « une grande beauté souvent gagne à se taire ».

Écrivez un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des