Une Tana à moi par Ramanantsizehena Faneva Vatsiniaina Ivontsoa (candidat #3)

Mercredi 17 Octobre,

Cher journal,

Quatre ans, quatre ans déjà qu’on a quitté le village pour s’installer ici à Tana…Je me souviens comme d’hier de mes craintes de se perdre dans cette troupe ordonnée du pavillon d’Analakely ou dans les labyrinthes d ‘Ambodinisotry ,mes peurs de devoir respirer cet air de Tana bien connu de la mère « pollution», de cette frousse de pickpockets qui à mes entendus y étaient en vague ,mais surtout de l’angoisse de ne pas pouvoir se fondre dans le décor de la ville…

Et pourtant, aujourd’hui…me voilà, j’y étais, j’y suis et j’y serai probablement encore. Pour mes études? Non, j’aurais bien pu trouver meilleure école ailleurs avec sûrement moins de grèves. Pour les amis? Mmmm…Non plus, je ne m’en suis fait que via les réseaux sociaux depuis. Pour être proche de la famille? Avec tous ces activités ici et là, les instants Family sont réduits presque à néant. Aucune raison
rationnelle que je sache ne me retient… puis je me dis peut-être, peut-être que si je tiens tant à rester c’est parce que j’apprécie la ville tout simplement. Pourquoi pas? Quand je vois chaque jour ces gens qui sortent du bus le sourire aux lèvres, cette population des rues qui ne cesse de croître, ces marchands ambulants tous les jours engagés dans une poursuite mais en rient, et restent; c’est certain, c’est bien plus que par simple nécessité. Et si…qui sait, pour être tant appréciée, si Tana garde
une beauté en elle? À voir…

A chaque écrit, par ces lettres, je confie ma vie
Espérant bien transmettre à toi qui le lis

Jeudi 18 Octobre,

Cher journal,

Bien bonjour, me revoilà…après mûre réflexion, je croix savoir pourquoi je ne veux quitter cette ville: tout simplement parce que je m’y suis construite un monde. On connait tous Tana et ses innombrables maisons, ses marchés, ses embouteillages entre lesquels on peut à peine circuler. Sans mentir, on a tous déjà essayé d’en fuir en créant ses propres ruelles. Je me souviens de mon premier jour au lycée, ma mère m’ a montrée quelques chemins puis le lendemain, j’ai inauguré mes propres passages en fonction de mes peurs et de mes goûts: éviter le plus possible de traverser des avenues ,privilégier les escaliers pour faire office de sport, prendre certains raccourcis pour prévenir les retards et même passer exprès devant une maison parce que crush y habite…Puis plus tard, j’ai rencontré d’autres lycéens qui
m’ ont montrée leurs chemins à eux. Et même s’ils étaient tous différents, ils finissaient pareils: le grand portail du Lycée. C’est comme quand tu vas au marché pour faire tes courses, ou quand tu fais les magasins. Dans tous les coins, ils vendent les mêmes produits parfois au même prix mais toi tu vois une différence, tu as tes « ici c’est mieux » .Tu passes devant les box, déterminé à chercher pourtant sans te retourner parce que tu as tes propres « fividianana ». Je croix que c’est ça LA BEAUTÉ DE TANA; cette fierté que tu portes pensant avoir apprivoisé une ville aussi grande, aussi animée, aussi mystérieuse parce que tu as trouvé tes coins, tes repères, tu y as construit tes chemins à toi que tu ne sembles partager avec personne…puis tu t’y attaches et tu ne veux plus quitter TON MONDE, celui que tu as créé.

C’est ça…si ces gens, si je me réveille chaque jour avec le sourire de voir Tana malgré son désordre…c’est parce qu’elle nous laisse au revers le choix de construire un Tana propre à chacun selon ses désirs grâce à sa diversité…

A chaque écrit par ces lettres je confie ma vie
Espérant bien transmettre à toi qui le lis

Vendredi 19 Octobre,

Cher journal,

Encore un mot sur cette beauté de Tana avant de parler de ma journée, j’espère ne
pas être la seule à y croire. C’est une ville où tu n’as pas besoin de t’adapter ou de
changer d’habitude…elle se soumet à toi…
(…)

A chaque écrit par ces lettres je confie ma vie
Espérant bien transmettre à toi qui le lis

12 Commentaires

  1. C’est bien Faneva, continue comme ça! ????☺??

  2. Avatar Diary RAMANANTSIZEHENA

    Félicitations Faneva, c’est magnifique ce que tu a fait. Tu reflète la réalité inévitable dans la ville et malgré cela tu cherche le meilleur de la ville. Que les lecteurs soient touchés et auront le desir de trouver aussi le bonheur, voire même agir pour le meilleur de la ville.

    Bonne chance

  3. Honnêtement tu as du talent :):):) quelle originalité j’ai adoré ♥️ ♥️ tu as mon vote numéro 3

  4. Avatar RAKOTO Andriamiarantsoa Sandy

    Ce que tu exprimes, beaucoup de gens le ressent. Bravo pour le courage . Nous avons là un futur artiste . 👍

  5. Avatar ILAY DIMBY Nomena Todisoa

    héooohh!! j’ai beaucoup aimé ton écrit! C’est très original et plein d’inspiration aussi!😁
    tu as mon vote #3

  6. Avatar NY SANTATRINIAINA NIRIMAMPIONONA Joëlle

    #3… t’as beaucoup d’originalité et d’inspiration ?❤❤

  7. wow! ? c’est très original j’adore
    tu as mon vote #3

  8. J’adore :-) Ai fait j’ai eu à peu près la même configuration dans ma tête. Mais j’adore ton écrit, ton style ;-) , j’aimerais qu’on se rencontre un jour. :-)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Plume Stileex
Plume Stileexhttps://stileex.xyz/
Il s'agit d'un concours littéraire organisé par La Revue en ligne Stileex