Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

Rumeurs ou idées reçues, la contamination par la toxoplasmose incrimine trop souvent les chats. De surcroît, le cas des femmes enceintes est très délicat, étant donné l’énorme risque de malformation encouru par le fœtus, si la femme contracte la toxoplasmose pendant sa grossesse. Toutefois, se débarrasser du chat ne réglera pas le problème, puisqu’il existe d’autres facteurs de transmission. Pour cette raison, je vous ai préparé un article avec la précieuse aide de Vetclinic qui expose justement le mode transmission de la toxoplasmose et les bonnes attitudes à adopter.

La toxoplasmose, c’est quoi au juste ?

La toxoplasmose est une maladie parasitaire (parasitose) due à un parasite nommé Toxoplasma gondii. Celui-ci réside dans de la viande crue (sous forme de kyste) et a besoin d’un vecteur. Suivant le cycle du toxoplasme, l’hôte intermédiaire et l’hôte définitif concourent directement ou indirectement à l’infection toxoplasmique chez les hommes.

Voyez par ce cycle que vous pouvez attraper la toxoplasmose même sans avoir un chat
Voyez par ce cycle que vous pouvez attraper la toxoplasmose même sans avoir un chat

Puisque l’hôte définitif (chat) est un carnivore, c’est un vecteur potentiel du parasite qui l’évacue sous la forme d’oocyste, c’est un œuf enkysté du parasite, ayant une forte capacité de résistance dans l’environnement extérieur. Il peut alors se faire ingérer, soit par un hôte intermédiaire (herbivore ou omnivore), soit directement par un être humain, et provoquer ainsi la toxoplasmose chez ce dernier.

Sous sa forme tachyzoïte, le parasite est fragile dans le milieu extérieur, et est le responsable de la toxoplasmose congénitale.

Les formes de la toxoplasmose

Il en existe 3 formes :

  • la toxoplasmose acquise
  • la toxoplasmose congénitale
  • la toxoplasmose de l’immunodéprimé

Tout d’abord, la toxoplasmose acquise est considérée comme une maladie bénigne, puisqu’elle ne présente pas de risques cliniques. Cette parasitose ne présente pas non plus de symptômes spécifiques pour déterminer si l’on a déjà été en contact avec un Toxoplasma gondii. Seule une prise de sang déterminera alors si l’on est immunisé ou non, suivant le taux d’anticorps. On dirait même que c’est plutôt avantageux d’être contaminé, surtout avant la grossesse, car cette forme de toxoplasmose ne nécessite pas de traitement.

Avec un système immunitaire fonctionnel, on acquiert une immunité à la toxoplasmose après contamination
Avec un système immunitaire fonctionnel, on acquiert une immunité à la toxoplasmose après contamination

Ensuite, la toxoplasmose congénitale atteint le fœtus lors de la grossesse et entraîne de graves conséquences, comme la malformation des bébés. C’est la principale raison qui fait que certaines femmes enceintes évitent scrupuleusement le contact avec les chats (bien qu’ils ne soient pas forcément impliqués).

Enfin, la toxoplasmose de l’immunodéprimé touche principalement les personnes ayant un système immunitaire vulnérable. Suivant les organes atteints, elle est dite « localisée » (comme c’est le cas de la toxoplasmose oculaire) ou « disséminée ». Sans traitement, elle peut s’avérer mortelle.

Mode de transmission de la toxoplasmose

Déjà été mentionné plus haut, une infection toxoplasmique chez les êtres humains se fait par l’ingestion d’oocystes. Puisque les végétaux, la terre et l’eau constituent les foyers principaux de ces œufs encapsulés, un défaut d’hygiène est forcément une raison de contamination.

La viande de mouton est particulièrement contaminante
La viande de mouton est particulièrement contaminante

La transmission s’opère aussi par la consommation de viande mal cuite, notamment celle du mouton. Seules une cuisson à plus de 65°C ou une congélation à -12°C pendant 3 jours au minimum peuvent détruire définitivement les kystes contenus dans la viande.

Et pour rappel, la toxoplasmose congénitale est provoquée par la pénétration du tachyzoïte dans les cellules, puisque c’est l’agent de la transmission transplacentaire.

La culpabilité des chats remise en question

Il faut savoir que les chats ne sont pas tous sujets à un danger toxoplasmique. En plus, une femme enceinte séronégative a un risque bien plus élevé d’attraper la toxoplasmose avec des légumes et fruits mal lavés ou des viandes pas bien cuites tandis que les chats nourris avec des aliments industriels tels que les croquettes et les pâtés connaissent des risques minimes à la contamination de toxoplasmose.

Quand les chats émettent les oocystes, il faut attendre entre 2 à 3 jours pour qu’ils puissent être vraiment infectants. De plus, les chats n’éliminent des oocystes que pendant quelques semaines durant toute leur vie (généralement lors de la primo-infection). En se référant alors au cycle du toxoplasme, les oocystes contenus dans les réservoirs telluriques sont ingérés par les hôtes intermédiaires. Ces derniers, notamment les oiseaux et les rongeurs sont ensuite dévorés par le potentiel vecteur du parasite. Ce qui fait que les chats (domestiques ou errants) chassant et se promenant sur de la terre souillée risquent très probablement de contracter le parasite Toxoplasma gondii.

Grossesse et toxoplasmose

Être enceinte implique toujours une série d’analyses, y compris le dépistage de la toxoplasmose. Des mesures s’appliquent spécialement pour celles dont le dépistage de la toxoplasmose est négatif, au tout début de leur grossesse.

Pour celles dont la sérologie est négative

En gros, tout repose sur une bonne hygiène :

  • se laver les mains avec de l’eau et du savon, après chaque contact avec un chat (ou même avec d’autres animaux comme les chiots), après le jardinage, après avoir manipulé de la viande crue, avant de manger, etc.
  • les fruits et légumes doivent être bien lavés
  • la litière du chat doit être nettoyée tous les jours avec de l’eau de Javel, et si la femme enceinte pouvait éviter de le faire, cela serait encore mieux
  • la consommation de viande mal cuite est fortement déconseillée, qu’elle soit fumée ou saumurée, ou que ce soit de la charcuterie crue ou mi-cuite.
On peut garder son chat pendant la grossesse, c'est juste une question d'hygiène
On peut garder son chat pendant la grossesse, c’est juste une question d’hygiène

Il est plus que recommandé d’effectuer une série de sérologies tous les mois jusqu’à l’accouchement, pour bien vérifier s’il n’y a pas eu une séroconversion lors de la grossesse.

Et pour celles avec une sérologie positive ?

Pour rappel, la toxoplasmose acquise avant la grossesse ne nécessite pas de traitement. Si l’analyse d’une femme enceinte indique une contamination antérieure par la toxoplasmose, il sera nécessaire de contrôler son taux d’anticorps. Après confirmation du taux inchangé d’anticorps, on peut dire que la femme en question est immunisée, et ce durant même sa grossesse. Elle n’a donc pas besoin de suivi médical particulier concernant la toxoplasmose.

Il faut contrôler le taux d'anticorps
Il faut contrôler le taux d’anticorps

Pour terminer, gardez votre chat et adoptez les bonnes pratiques d’hygiène. Si vous voulez vous assurer de la bonne santé de votre chat, n’hésitez pas à consulter un expert, chez Vet Clinic par exemple. Les professionnels de cette clinique sauront vous conseiller sur les bonnes mesures à prendre. Ou si vous voulez accueillir un chiot ou d’autres animaux chez vous, ils seront là pour vous aider. Je les remercie d’ailleurs pour les informations utiles à la rédaction de cet article.

Contact de Vet Clinic :

Vet Clinic 24h – Clinique vétérinaire
Lot II E 2 ZWR – Ampandrianomby, 101 Antananarivo – Madagascar
Numéros de téléphone : 020 22 415 45 / 034 04 411 17 / 033 12 411 17 / 032 05 411 17
Plus Code Google Maps : 4G2W+WW Tananarive

Continuez votre lecture avec :

1
Commentaires

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Tatianah Tiavintsoa Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Tatianah Tiavintsoa
Membre

C’est vrai que l’hygiène est la meilleure des préventions contre cette maladie. Mais il faut savoir qu’il y a des risques que la toxoplasmose se transmette par une injection de sang ou autre transplantation d’organe.