Veni Mecum, Tana par Rabary Christophe (candidat #7)

Ô Tana. Me voilà figé devant ma plume, l’esprit vagabond entre les brumes. Mon âme frémit, rien qu’à l’idée de pouvoir décrire ta beauté,dans cette belle langue de Molière. Mais, dois-je parler de ta beauté d’aujourd’hui, ou de celle d’hier ?

Cher Tana, mon métier m’a conduit à écrire de si belles choses, sur tant de villes où je n’ai mis les pieds. Je m’en veux cependant, d’avoir ce blanc,lorsque c’est de toi dont je dois parler.

J’aimerais parler de ton paysage, de ta population, de tes sages et de tes traditions. J’aimerais parler de la beauté de ton histoire. Mais aujourd’hui, y aurait-il quelqu’un pour me croire ?

Quand les travailleurs mettent trois bonnes heures pour arriver,haletants, à leur lieu de travail. Encore trois autres pour rentrer, éreintés, entamant déjà leur sommeil…

Quand le brouhaha et la gabegie semblent être devenus une normalité,quand personne aujourd’hui ne s’étonne des ordures dont tes rues sont jonchées.

« C’est affreux dehors », me dis-je souvent lorsque je me faufile entre tes rues.

Je regarde au loin, cherchant l’esquisse d’un espoir. Je m’accroche, je scrute, mais tant de choses m’empêchent de voir ; ne serait-ce qu’une bribe de beauté de toi, dont je pourrais parler.

Sèche tes pleurs, cher Tana. Ce n’était pas mon dernier mot. Je n’ai pas rendu les armes, ce n’est pas pour tantôt.

Je sais ce que tu es, mais aussi ce que tu vaux. Tu es ma terre à tout jamais, et c’est plus qu’il n’en faut ;

Pour continuer à espérer un meilleur lendemain pour tes quartiers,
Qu’un jour la précarité ne concerne plus qu’une minorité.
Un jour, tes ruelles sentiront autre que la pisse.
Mais ce changement, ce ne sont pas ces élections, – pardon- ce simulacre qui en fera l’esquisse.

Ô Tana, ville des milles, un jour tu rayonneras, débarrassée de tes vils.*

Ta vraie beauté, à mes yeux, c’est cette promesse que je te fais.
De transmettre à mes enfants, cet espoir d’un changement.
De leur transmettre surtout, qu’en eux se trouve le vrai changement.

12 Commentaires

  1. Merci pour cette belle présentation surprenante et si touchante.
    J’ai reconnu dans ton texte , ta sensibilité, ta douceur mais aussi ta force pour faire passer le message d’espoir.
    Bravo Tito

    • Il y a tout ça dans l’article ? :D Merci :*

  2. Quel beau phrasé !! Tout est dit avec une telle aisance et simplicité.
    Je l’ai lu avec beaucoup de plaisir et en respectant toutes les ponctuations.
    Un très grand bravo !!!

    • Merci
      On fait du mieux qu’on peut :)

  3. Mon cher ami, je ne parlerai pas de ta plume? mais je reconnais là mon ami, son style, son humour. Bravo!

    • C’est vrai que ça change un peu de nos habitudes, cette manière « d’annoncer » les choses.
      Que dire ? Merci ! ;)

    • Merci Maximilien, ça fait plaisir :)

  4. Que dire à part que c’est beau, bien écrit et surtout très parlant !

    • Merci Félicia, ça fait plaisir. Mes mots te remercient !

  5. J’ai beaucoup aimé ! L’une des rares oeuvres que j’ai lues jusqu’à la fin :) bravo, c’est tellement vrai. J’ai aussi participé au concours et c’est à peu près tout ce que je voulais dire. Là tout est dit joliment, avec de l’humour en plus !

    • Merci Eliah, tu as une belle plume aussi :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Plume Stileex
Plume Stileexhttps://stileex.xyz/
Il s'agit d'un concours littéraire organisé par La Revue en ligne Stileex