Nos talentueux artisans à Madagascar ont une grande réputation à tenir. Leur savoir-faire et la très bonne qualité de leurs réalisations sont en jeu, sur le marché local et international. N’importe où, la concurrence est plus rude que jamais ! C’est pourquoi les inventeurs, artistes et créateurs malgaches sont toujours présents, avec leurs produits « à la main », sur différents marchés en même temps. Découvrons qui, où et comment se fait la vente de l’art Malagasy.

La vente de l’art Malagasy, dans les galeries et ateliers

L’art Malagasy ne se vend pas, il se partage. Donc, ce dernier ne se marie pas forcément avec l’art du commerce. Mais comme toutes les marchandises, chaque création a un prix… Et la valeur de chacun des produits dépend d’abord du matériel, mais aussi de l’artisan et de sa région. Nous pouvons, par exemple, comparer le prix d’un sac malgache fait en raphia dans les régions côtières par rapport à ceux d’Antananarivo.

La vente d'art malgasy se fait dans de nombreuses galeries de Madagascar
La vente d’art malgasy se fait dans de nombreuses galeries de Madagascar

Ne vous laissez pas duper par sa dénomination « ventes-expositions » pour apprécier le « Vita Malagasy ». En fait, l’art Malagasy est tout d’abord le vecteur de notre culture et de notre tradition. L’art Malagasy est donc toujours chaleureusement bien accueilli dans les galeries et ateliers d’arts (comme Is’art Galerie d’Antananarivo). L’exposition pour le partage de la culture des artisans passe alors au premier plan, et puis, vient la vente de l’art Malagasy en elle-même. Aujourd’hui, toutes les grandes villes de la Grande Île possèdent au moins une galerie ou un atelier d’art, comme dans le Nord, dans la maison centrale d’Antsiranana. Là-bas, les loisirs y sont les premières activités. Mais, le commerce de l’art Malagasy n’est pas mis à l’écart pour autant.

Les marchés d’Antananarivo : une bonne qualité pour un prix abordable

Lorsque l’on parle de vente d’art Malagasy, les marchés artisanaux viennent logiquement à l’esprit. Dans la capitale de Madagascar, il y a plusieurs marchés juste pour l’art Malagasy où vous aurez le meilleur choix en terme de qualité / prix. Le marchandage est une culture traditionnelle à Madagascar, n’hésitez surtout pas !

Le marché de la Digue, idéal pour la vente d'art malagasy
Le marché de la Digue, idéal pour la vente d’art malagasy

Le marché artisanal d’Andravoahangy 

Les produits artisanaux dans ce marché sont sans aucun doute les meilleurs à Antananarivo. La plupart des arts malgaches y sont représentés et vendus. Nous pouvons voir entre autres des pierres et des bois précieux, des broderies malgaches, des vanneries, etc.

Le marché artisanal de la Digue 

Comme son nom l’indique, il se trouve sur la Digue. Écarté du centre-ville, c’est le marché d’art de Tana le plus prisé par les touristes puisque le lieu est l’un des plus calme de la capitale. Contrairement au marché d’Andravoahangy, le marché de la Digue ne vend que de l’art Malagasy.

L’escalier d’Antaninarenina 

Quand vous passez dans la Ville des Mille, vous avez l’obligation de passer par les célèbres escaliers jumeaux du centre-ville : l’escalier d’Antaninarenina, et celui d’Ambondrona, en face. Des artisans très doués exposent leurs produits fait à la main le long des marches de l’escalier d’Antaninarenina.

Le marché pochard 

Pour ceux qui sont dans le centre-ville et qui veulent acheter ou vendre de l’art Malagasy, ou juste découvrir l’histoire de l’Île rouge, le marché pochard est fortement conseillé.

La vente d’art Malagasy en ligne attire beaucoup de monde

Quoi qu’il en soit, depuis quelques années, grâce à la nouvelle technologie, la vente d’art Malagasy s’est beaucoup épanouie. Et avec ce nouveau marché, vous pouvez ainsi vendre ou vous acheter des produits de décoration made in Mada à distance.

La vente art Malagasy en ligne devient de plus en plus tendance
La vente art Malagasy en ligne devient de plus en plus tendance

Avec la vente d’art Malagasy en ligne, le commerce devient plus facile, car vous êtes connecté avec tous les internautes, et votre clientèle s’élargie de jour en jour. La musique et les artistes malgaches sont ceux qui bénéficient le plus de ce marché via Internet. L’histoire de Madagascar se trouve donc épinglée à vie sur le web, où il sera toujours vendable, jusqu’à l’apparition d’une autre technologie révolutionnaire.

Visibilité, reconnaissance et valorisation de l’art Malagasy

Chacun a son objectif, mais hormis le fait de rapporter le maximum d’argent aux artisans, l’art Malagasy en général reste humble. En effet, l’aspect commercial de l’art Malagasy, à Madagascar ou à l’étranger, préconise l’ouverture de la culture et de la tradition malgache au monde entier. La vente d’art Malagasy donne donc plus de visibilité à notre culture, à notre histoire, et évidemment à notre futur.

Avec plus de visibilité, l’art Malagasy aura plus de relations et de clients. Ces derniers vont admirer le savoir-faire des talentueux malgaches, et ils seront à tout jamais reconnaissants. Et plus les produits d’art Malagasy de très haute qualité sont vendus, plus ils seront valorisés avec l’artisan.

Bref, en ce qui concerne le commerce et l’art à Madagascar, l’art Malagasy reste encore au premier plan. Même si la plupart des artisans malgaches font de ce simple don leur métier, ces derniers respectent toujours la culture et la tradition à Madagascar. La vente d’art Malagasy s’élargit de plus en plus. Donc la réputation de la Grande Île aussi s’agrandit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here