Openflex, le Cloud sans abonnement
Openflex, le Cloud sans abonnement
Openflex, le Cloud sans abonnement
Openflex, le Cloud sans abonnement

Tout prestataire de développement informatique a déjà rencontré ce défi : comment encadrer efficacement la création d’une application logicielle. C’est ici qu’intervient la méthode AGILE. Méthodologie simple, efficace et flexible, elle garantit à 100% (sous certaines conditions) la satisfaction du client.

La méthode classique de l’ancien temps

La méthode classique consiste à rédiger en amont un cahier des charges le plus exhaustif possible de toutes les fonctionnalités désirées par le client. Cette méthode comporte néanmoins de sérieux inconvénients :

  • elle est fastidieuse
  • elle rallonge les délais
  • elle rend le projet rigide
  • elle ne garantit pas la satisfaction client
  • elle engendre systématiquement une facturation sous-évaluée ou sur-évaluée
  • elle peut mener à un développement hors sujet

La méthode classique repose sur le principe que le client connait déjà toutes les fonctionnalités dont il a besoin et qu’il ne changera pas d’avis en cours de développement… Bien sûr, dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça.

La méthode AGILE

La méthode AGILE propose une toute autre approche : la gestion de projet par cycle itératif.

Méthode AGILE
Schéma de la Méthode AGILE

Le client et le prestataire vont définir ensemble un objectif global à atteindre. Puis plusieurs étapes clés menant à cet objectif sont déterminées. Enfin chacune de ces étapes va être divisée en tâches à traiter par l’équipe de développement.

Les tâches vont être traitées par “lot”, ce dernier étant caractérisé par une durée. Nous appelons ces lots (ou itérations) des “sprints” dans le jargon de la méthode AGILE. Généralement un sprint dure de 2 à 3 semaines. Le chef de projet est généralement appelé “Scrum Master”.

Ce qui signifie qu’à chaque fin de sprint (donc toutes les 2 semaines par exemple), les fonctionnalités terminées par l’équipe de développeurs sont présentées au client pour feedback et validation. Ces réunions à chaque fin d’itération sont appelées des Revues de Sprint.

Et ainsi de suite, jusqu’à atteindre l’objectif global.

> La méthode Agile peut être utile pour le développement de logiciel CRM

Les avantages de la méthode AGILE

Cette méthode fait table rase des inconvénients de la méthode classique.

La méthode AGILE :

  • est flexible (s’adapte en fonction des feedbacks réguliers du client)
  • est pragmatique (se base sur une utilisation concrète pour se développer)
  • garantit à 100% la satisfaction client, car dans le cas contraire le client le dit et le prestataire modifie immédiatement le logiciel
  • permet de facturer au plus juste le développement du projet
  • est rassurante car le client voit les évolutions au fur et à mesure
  • est rapide car le client peut utiliser le système même si toutes les fonctionnalités ne sont pas encore implémentées

Requis pour le succès de la méthode AGILE

La méthode AGILE est efficace, mais elle nécessite impérativement les conditions suivantes pour réussir :

  • avoir le moins possible d’interlocuteurs des deux parties (maximum 2 par partie)
  • les mêmes interlocuteurs doivent suivre le projet du début à la fin
  • le client doit s’impliquer dans le suivi du projet, il ne doit pas rester “passager”
  • il faut se focaliser sur les fonctionnalités importantes et/ou urgentes au démarrage
  • le personnel de la société cliente doit accepter le changement

Pour aller plus loin

Et non je n’ai pas inventé cette méthode :) A vrai dire, elle existe déjà depuis plusieurs décennies : depuis 1976. Puis cette méthode a été formalisée dans plusieurs ouvrages et montages vidéo, notamment par IBM en 1989.

Du coup, il existe de nombreux documents sur Internet traitant de ce sujet, dont en voici une sélection :

Et bien sûr, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire.

Écrivez un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des