Qui n’a jamais entendu parler du petit sorcier « Harry Potter » ? Le simple fait d’entendre son nom évoque en nous (en moi en tout cas) une sensation étrange de joie, d’impatience, de gaieté, de surexcitation et de frisson.

Un sorcier créé en pleine dépression

Notre cher Harry Potter a bien failli ne pas exister. Oui oui, l’auteure J.K.Rowling a vraiment galéré avant d’enfanter d’Harry Potter.

La mort de ses parents et sa séparation d’avec son mari ont entièrement bouleversé la vie de J.K. Rowling (Joanne Rowling de son vrai nom). Elle était devenue dépressive et se laissait aller à tel point qu’elle a perdu son travail.

Sa dépression, qui avait commencé bien avant l’écriture du premier tome « Harry Potter à l’école des sorciers », agissait sur elle comme un frein. Et quand malgré tout, elle a enfin pu terminer son œuvre, aucune des maisons d’édition de cette époque n’a voulu la publier. À force de persévérance, elle a réussi à contacter un éditeur qui a donné sa copie à sa très jeune fille. La petite fille a tout de suite adoré le bouquin et même qu’elle était impatiente de lire la suite.

Vu la popularité de ses romans, qui aurait pu croire que l’avenir de notre très cher sorcier à la cicatrice en éclair reposait sur l’avis d’une petite fille ! Pour dire que rien ne prédestinait la saga à son succès planétaire.

Il ne faut pas oublier non plus que sa dépression a aussi aidé J.K.Rowling à mieux retranscrire ses sentiments dans son livre. C’est de là qu’elle a su alterner l’humour, la peur et l’angoisse, le tout avec un zeste de maturité qui nous fait redescendre sur terre. Elle sait nous faire réfléchir non seulement quand on plonge dans la lecture de ses œuvres, mais aussi dans la vie réelle.

J.K.Rowling, la femme qui a donné naissance à cette superbe saga
J.K.Rowling, la femme qui a donné naissance à cette superbe saga

Une histoire bien écrite et captivante

Concrètement, avec ses 7 tomes et son 8e « tome » officiel qui vient compléter la saga (en fait, une pièce de théâtre qui raconte l’histoire 19 ans après), Harry Potter est une série littéraire fantastique. On y suit les aventures d’un jeune garçon du même nom et de ces amis Ron Weisley et Hermione Granger à Poudlard, une école de sorcellerie.

La trame principale de l’histoire raconte l’affrontement quasi permanent opposant le « petit Potter » (surnom donné à Harry par Drago Malefoy et Peeves) à Lord Voldemort. Ce dernier, principal antagoniste de la série, a tué les parents de Harry pour assouvir sa soif de pouvoir, et notamment d’immortalité.

L’histoire se déroule dans un Londres des années 90 et raconte la vie de « l’élu » (l’un des surnoms d’Harry) : un petit sorcier orphelin élevé par un oncle et une tante tyrannique. Évidemment, il n’a aucune idée de qui il est vraiment et fait petit à petit la découverte de son histoire (ses pouvoirs, la triste mort de ses parents, etc.) et surtout de son destin.

Chacun des livres s’étale sur toute une année scolaire à l’école Poudlard. Sur les 7 tomes donc, on suivra Harry Potter depuis sa première année jusqu’au retour de Lord Voldemort et à l’affrontement final.

La saga compte aujourd'hui 7 tomes et une pièce de théâtre qui vient compléter la saga
La saga compte aujourd’hui 7 tomes et une pièce de théâtre qui vient compléter la saga

Le mythe de la cicatrice

Harry découvre que non seulement Lord Voldemort a tué ses parents, mais il a aussi tenté de le tuer juste par peur d’une prophétie qui dit que Harry Potter l’anéantirait un jour. Mais seulement voilà, le sort de Voldemort a eu un effet miroir (on ne sait pas pourquoi), ce qui a sauvé notre héros, ne lui laissant qu’une petite cicatrice en forme d’éclair sur le front. Cette cicatrice va devenir la marque distinctive du petit sorcier (très stylé comme cicatrice je trouve) et lui donner la cote dans le monde des sorciers.

La paire de lunettes et la cicatrice si caractéristiques au personnage de Harry Potter
La paire de lunettes et la cicatrice si caractéristiques au personnage de Harry Potter

Une saga qui suscite de l’émotion

L’histoire alterne entre le monde des Moldus (humains sans pouvoirs) et celui des sorciers. Il y a plein d’animaux fantastiques (clin d’œil à cette autre œuvre de J.K.Rowling), des paysages à couper le souffle (bien décrit, comme si on y était pour de vrai), sans parler du fait que l’on se sent transporter dans un Londres du passé.

Non seulement l’histoire nous fait vivre dans un monde fantastique, mais elle nous fait rêver et nous fait voyager. Harry Potter vous fera rire, pleurer, vous laissera sans-voix, vous fera réfléchir, frissonner, et plus encore.

Une vraie œuvre d’art dont je vous conseille vivement la lecture. Oui je dis bien « lecture ». Je ne parle pas des films, car même si les films sont assez fidèles aux livres, il y a encore beaucoup de choses qu’on ne nous montre pas de l’univers d’Harry Potter !

Rupert Grint, Daniel Radcliffe et Emma Watson, les interprètes des rôles principaux de la saga au cinéma
Rupert Grint, Daniel Radcliffe et Emma Watson, les interprètes des rôles principaux de la saga au cinéma

Mais bon, chacun a son mot à dire. Alors, lisez et faites vous-même votre propre opinion sur Harry Potter et son monde.

Découvrez également ici un article sur le phénomène After : le roman qui fait sensation sur la toile.

Écrivez un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des