Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

Quand je dis Madagascar, ne pensez pas surtout à King Julian ou à l’I like to move it move it, je parle de Madagascar, cette grande île qui n’a rien à voir avec ce film d’animation si populaire. Pour ceux qui ne sont pas au courant, Madagascar était colonie française de 1896 jusqu’en 1960 (théoriquement), bon je ne vous ferai pas une leçon d’histoire pour cette fois-ci. Mais voyons maintenant quelle langue est parlée à Madagascar.

Pour répondre à la question, la langue officielle à Madagascar est bien évidemment le Malgache, vous avez cru quoi ? Mais malgré cela, il a été quand même convenu que le français était la première langue, et l’anglais la deuxième langue.

Le malgache, la langue officielle

Vous avez cru quoi ? Bien évidemment que le « malagasy ofisialy » est la langue officielle à Madagascar. Mais je dirai que ce n’est pas la langue la plus parlée dans la grande île. Cette langue correspond surtout à la langue des hautes terres, notamment la capitale, Antananarivo, à part quelques notions, mais Madagascar est composée de 22 régions et de 18 tribus. Où voudrais-je en venir ? Madagascar est une île à peuple très diversifié, il y a donc 18 ethnies différentes, qui ont chacune leur propre dialecte. Le dialecte peut donc varier d’une région à une autre et je tiens à noter que la plupart des peuples de ces ethnies ne connaissent même pas le « malagasy ofisialy ». Moi par exemple, une fois je suis allée à Nosy-be, mais je vous assure, je n’ai rien compris à ce que m’a dit le serveur dans un restaurant à part sa phrase « fa ianao moa tsy malagasy ? » (mais n’êtes-vous pas Malgache?), juste parce que je ne répondais à aucune de ses questions juste parce que je n’y comprenais rien.

La place du français à Madagascar

Le fait que la France avait colonisé le pays joue un très grand rôle sur la langue parlée à Madagascar. En effet, on emploie le français dans tout ce qui est officiel comme l’éducation, les réunions, les communiqués de presse, les paperasses, etc. Figurez-vous que même dans les universités à Antananarivo, la filière de langue malgache est étudiée en français (MDR). Dans les années 70 et 80 (merci RAINIFARA A. Harison pour la précision), il y avait une reforme qui s’appelait « malgachisation » mais ça n’a pas duré, en plus cette reforme a un peu gâché l’éducation.

Marque de produits, enseignes, slogan, écritaux etc. bref, tout est en français xD
Marque de produits, enseignes, slogan, écritaux etc. bref, tout est en français xD

Bref, tout ça pour dire que le français a une place très importante à Madagascar. Les films et les programmes qui ont une forte audience à la télévision à Madagascar comme l’audience à la radio aussi, et même la plupart des publicités à Madagascar sont en version française.

Mais il y a comme un petit paradoxe là dessus, on dit que le français a une grande place à Madagascar alors que même pas la moitié du peuple sait parler le français.

Les autres langues à Madagascar

On peut dire que les Malgaches s’intéressent beaucoup à tout ce qui est linguistique. Avant, à part le français, l’anglais était la seule langue qui intéressait les Malgaches, par le fait que c’est la première langue internationale. On dit qu’on ne se perd nulle part dans le monde quand on parle anglais, et parler anglais à Madagascar est devenu un moyen de prouver que l’on est cultivé xD. Mais ces dernières années, les Malgaches semblent avoir une soif de devenir multilingues xD.

Déjà, on enseigne désormais l’allemand, l’espagnol et le mandarin dans les écoles, même dans les écoles primaires (il y a même des crèches et garderies à Antananarivo qui initient déjà les petits enfants au mandarin).

Juste une petite minorité des Malgaches parlent d'autres langues
Juste une petite minorité des Malgaches parlent d’autres langues

Puis, depuis l’invasion de la Kpop c’est à dire de la culture coréenne et aussi des animés, les jeunes veulent tous parler coréen et japonais, d’où l’apparition des écoles pour ces langues à Madagascar.

En résumé, Madagascar a une île avec un peuple curieux et qui s’intéresse aux autres langues malgré la pauvreté. Certains sont même prêts à payer une grosse somme pour se payer une formation adéquate à une langue malgré le coût de la vie à Madagascar. Mais malheureusement, ce n’est qu’une minorité, une très restreinte minorité qui a accès à ces langues étrangères. Alors, pour répondre à la question, le malgache, variant selon la région est la langue la plus parlée à Madagascar, même si le français impose une grande place sur les papiers et sur tout ce qui est officiel.

Continuez votre lecture avec :

3
Commentaires

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Tatianah TiavintsoaKoloina RasoahobyRAINIFARA A. Harison Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Tatianah Tiavintsoa
Membre

C’est vrai qu’être multilingue c’est vraiment une aubaine, mais le vrai fond du problème c’est que beaucoup d’entre nous (surtout les jeunes d’aujourd’hui) ne maitrisent pas la langue malgache officielle ou pas. Je pense qu’on devrait davantage utiliser notre langue pour découvrir ses différentes facettes. On ne devrait pas la délaisser, car elle fait partie de notre identité et de notre culture. C’est elle qui donne la particularité de notre pays. Toutefois, il faut quand même prendre en compte les contextes qui régissent notre société d’aujourd’hui puisque ce sont ces derniers qui font que l’usage de la langue malagasy ne cesse d’évoluer. Tâchons de toujours garder en tête l’adage populaire Malgache « Andrianiko ny teniko, ny an’ny hafa koa feheziko » ou littéralement « Ma langue je la valorise et la respecte, tandis que celle d’autrui je la maîtrise ».

RAINIFARA A. Harison
Invité
RAINIFARA A. Harison

C’est bien de mettre ce sujet dans le forum, mais je vous incite à creuser davantage avant de publier quelque chose. Mais je voudrais juste apporter une correction dans ce que vous avez écrit : la reforme « malgachisation » n’était pas initiée en 1991 mais dans les années 70 et 80 : j’avais mon CFEPCES ou BEPC en 1982 et dans les CEG tout était malagasy sauf les français et anglais bien sur, même mathématique et physique.
Par ailleurs, c’est faux (ou peut être une affirmation gratuite) de dire que « et je tiens à noter que la plupart des peuples de ces ethnies ne connaissent même pas le « malagasy ofisialy » » car c’est la seule langue utilisée depuis longtemps à la radio nationale qui est diffusée même dans le coin le plus reculé de l’île. Peut être que c’est vous qui ne compreniez rien des autres dialectes comme vous l’affirmez mais moi j’ai parcouru notre Ile (près de 20 régions et même des communes enclavées) et on se comprend bien partout en parlant le malagasy ofisialy. D’où une façon de parler quelque part : « mivôlagna ka raha radio ». Merci