09/04/2019. Pour notre santé à tous, les médecins nous conseillent fortement de boire au moins 1 litre d’eau par jour. Ces recommandations semblent être négligées par les Tananariviens, peut-être que le coût de la vie à Madagascar et le rythme de vie à Antananarivo y sont pour quelque chose. Les Tananariviens préfèrent plutôt se contenter du peu d’eau potable qu’ils ont sous la main. Ce sujet sur l’eau en bouteille nous tient très à cœur chez Stileex Post. Pour cela, nous avons décidé de faire un sondage sur la consommation de l’eau en bouteille à Madagascar.

Note : Nous avons mené notre enquête sur Antananarivo, en faisant en sorte d’équilibrer le nombre de personnes selon le genre, la profession et la classe sociale. Au total, ils nous avons sondé 875 citoyens.

La consommation en eau en bouteille à Madagascar en image

Voici la consommation en eau en bouteille chez les Tananariviens en image
Voici la consommation en eau en bouteille chez les Tananariviens en image

Les Tananariviens préfèrent l’eau de la JIRAMA

Sans grand étonnement, la majorité des Tananariviens (62%), n’ont pas vraiment l’habitude d’acheter de l’eau en bouteille, du moins pas tous les jours. En effet, 89% de ces personnes préfèrent boire et utiliser de l’eau fournie par la JIRAMA plutôt que d’acheter ces eaux en bouteille. Ce sont principalement des personnes venant de la ville. Le reste, essentiellement ceux des périphéries d’Antananarivo, exploite soit l’eau des bornes fontaines (6%), des puits (2%) et des sources (2%) ou des rivières (1%).

Les Tananariviens consomment plus l'eau des bornes fontaines
Les Tananariviens consomment plus l’eau des bornes fontaines

Objectivement, il est très consternant de voir de nos jours que la plupart des citoyens de la Ville des Mille (79%) ne filtrent pas l’eau qu’ils boivent. Et en plus, 37% seulement font bouillir cette eau avant de la boire, cela malgré les nombreuses sensibilisations et mises en garde des médecins. Et même s’ils en achètent, seuls 19% des acheteurs sont prévenants et attentifs à la composition de l’eau.

Les citoyens de la capitale s’habituent petit à petit

Il faut tout de même reconnaître qu’avec ce chiffre de 38%, les Tananariviens s’habituent au fur et à mesure à un train de vie avec l’eau en bouteille, notamment chez les travailleurs. En effet, aujourd’hui plus des trois quarts (81%) de ces habitués en achètent plutôt au travail, tandis qu’une minorité seulement en consomme à la maison ou pendant les sorties (19%). Bien évidemment, comme vous pouvez le voir sur notre infographie téléchargeable, la bouteille d’eau de 1,5 litre est la plus achetée, devant les formats de 1 litre et de 0,5 litre.

Les Tananariviens commencent à s'habituer à l'eau embouteillée
Les Tananariviens commencent à s’habituer à l’eau embouteillée

L’on peut donc dire que les Tananariviens, qu’ils viennent du centre-ville ou des périphéries, commencent à accorder de l’importance à l’eau embouteillée. Lors de nos investigations, 77% des citoyens affirment que c’est plus pratique de boire de l’eau en bouteille si 19% le font pour leur santé. Par ailleurs, selon les statistiques, la moitié des Tananariviens (50%) consomme en moyenne entre 3 et 6 litres d’eau en bouteille par semaine. Cela est déjà assez raisonnable par rapport aux conseils des médecins. Il y a quand même 24% qui ne boivent qu’entre 1 et 3 litres d’eau par semaine.

La marque et le prix d’abord

En parlant d’importance, aujourd’hui la plupart des consommateurs dans la capitale de Madagascar soumettent plusieurs critères avant d’acheter de l’eau en bouteille. D’après les sondés, la marque sur la bouteille et le goût de l’eau sont cruciaux. Mais parallèlement, il y a le prix de la bouteille ainsi que l’origine de l’eau embouteillée. Bien sûr, d’autres critères entrent aussi en jeu comme l’aspect de la bouteille, sa rigidité et même le slogan de la marque…

Aujourd’hui, plusieurs sociétés de distribution se battent pour conquérir le cœur des consommateurs Tananariviens. Les résultats suivants démontrent qu’actuellement Eau Vive est toujours l’eau en bouteille la plus appréciée et la plus achetée à Antananarivo :

  • Eau Vive : 62%
  • Cristalline : 21%
  • Natur’Eau : 13%
  • Sainto : 2%
  • Vitalo : 2%
Le légendaire Eau Vive garde toujours la première place
Le légendaire Eau Vive garde toujours la première place

Pour conclure ce sondage sur la consommation d’eau en bouteille des Tananariviens

Concrètement, une majeure partie de la population d’Antananarivo, surtout les habitants des périphéries et des campagnes, a encore du mal à s’habituer à boire de l’eau embouteillée. Mais d’ici quelques années, ce pourcentage de 38% d’habitués devrait augmenter puisque ces derniers se développent d’une façon très rapide. Avec les exigences des consommateurs citées un peu plus haut, le rapport qualité-prix de l’eau devient de plus en plus attrayant pour les consommateurs, urbains et ruraux. D’une manière générale, actuellement beaucoup plus de Tananariviens consomment de l’eau en bouteille grâce à sa praticité. Et même qu’il y a plus de 60% de Tananariviens qui réutilisent les bouteilles au lieu de les jeter. C’est déjà un grand pas vers le recyclage encore à 3%.

Lire aussi > Stopper la diarrhée : 4 astuces naturelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here