Monter son entreprise est un réel défi. Il faut beaucoup de courage, de la grande persévérance et très bien s’informer. J’ai créé avec succès 3 entreprises (après avoir essuyé 2 échecs…), je vous livre ici la liste la plus complète de conseils que vous pourrez trouver sur Internet pour monter votre propre entreprise.

> Cet article a inspiré Anja pour la création de son entreprise. Un témoignage dont je vous invite vivement à découvrir !

Avant de créer son entreprise

  1. Ayez de grandes ambitions, avancez étape par étape
    Un bon chef d’entreprise est un visionnaire. Il voit loin et grand. Mais un bon gestionnaire fait monter son entreprise étape par étape. Combinez de grandes ambitions avec un plan de développement progressif.

    Monter son entreprise
    Monter son entreprise, une magnifique aventure
  2. Démarrez par un marché de niche
    Dans la continuité du conseil précédent, pour commencer votre activité, choisissez un petit segment de marché très ciblé mais offrant une bonne rentabilité. Il y aura moins de clients potentiels, mais également moins de concurrents. Idéal pour se lancer, gagner de l’expérience et se faire un nom.
  3. Déterminez une cible de clients précise
    Erreur classique des débutants : se dire qu’en ciblant plus large, on aura plus de clients. Faux. Au contraire, soyez très précis sur votre cible. Vous connaîtrez alors mieux vos prospects et surtout leurs besoins, et vous pourrez offrir des solutions ultra adaptées pour compenser votre manque de référence et lutter contre vos concurrents mieux établis.

    Ayez une cible de clients très précise
    Ayez une cible de clients très précise
  4. Ayez des expériences de “petits boulots”
    Si possible, avant de lancer votre entreprise, ayez des expériences de “petits boulots”. Cela vous rappellera la réalité du terrain, vous fera mieux comprendre le quotidien de tous vos employés, comment les motiver, etc. On apprend beaucoup de ce genre d’expérience.
  5. Travailler seul ou en équipe
    En travaillant seul, vous n’aurez pas à gérer d’employés, ce qui représente un gros travail. En équipe, vous pourrez viser un chiffre d’affaire bien plus conséquent, mais il vous faudra être un bon leader et gérer tout un panel de problèmes liés aux ressources humaines. Avant de monter son entreprise, il faut bien choisir entre ces deux options.
  6. Choisissez bien vos associés
    Une règle d’or : moins il y a d’associés, mieux c’est. Et si vous devez vous associer, alors choisissez des partenaires qui ont la même vision que vous et les mêmes valeurs. Bon nombre d’entreprise échoue suite à des mésententes entre associés.
  7. Méfiez-vous des “idées du siècle”
    Ne cherchez pas une idée révolutionnaire, prenez plutôt quelque chose d’existant et apportez-y des améliorations. C’est comme cela que Richard Branson (Virgin) est devenu l’un des hommes les plus riches de la planète.
  8. Inspirez-vous de la concurrence
    Regardez la concurrence et prenez leur les bonnes idées, surtout les concurrents qui existent depuis un moment. Ils ont normalement déjà fait plusieurs tests et ont retenu ce qui fonctionne le mieux. Pourquoi réinventer la roue ?
  9. Il n’y a pas de bons ou de mauvais moments pour vous lancer
    Souvent j’ai entendu : “c’est la crise, c’est pas le moment de se lancer”. Depuis que je suis né, je crois que tous les pays ont toujours été en crise… Foncez quand vous avez décidé de le faire, peu importe la conjoncture socio-politico-économique. Et d’ailleurs, c’est en période de crise qu’on fait les meilleures affaires et que les ordres établis peuvent être plus facilement renversé.
  10. Ayez confiance en l’avenir
    Vous devez garder une foi inébranlable en l’avenir, quelque soit la noirceur de l’instant présent. Vous allez donner vie à une entité, vous devez la nourrir de votre espoir !
  11. Si possible, trouvez un investisseur
    Monter son entreprise avec des fonds propres modestes ? C’est possible. Mais d’expérience ça sera difficile, notamment pour assurer votre développement et coller à votre croissance. Je vous recommande de vous associer avec un (vrai) investisseur.
  12. Faites un business plan, et faites le simple !
    Ne vous lancez pas sans avoir mis sur papier votre idée et votre stratégie ! Rédiger un business plan vous permettra de mettre en avant des problèmes auxquels vous n’avez pas pensé. De plus, le business plan vous donnera un fil directeur à suivre. Enfin un bon business plan doit être simple, quelques pages tout au plus.
  13. Votre avis ne compte pas, celui de vos futurs clients oui
    Pour juger de la pertinence de votre idée, ne vous écoutez pas ! C’est votre idée, donc forcément vous ne serez pas objectif. Présentez plutôt votre projet à votre entourage, ou mieux à vos futurs clients et écoutez attentivement leurs remarques, surtout les critiques.

Vendez !

  1. Un bon produit c’est bien, le vendre c’est mieux
    Ne faites pas l’erreur de croire que parce que vous avez un “bon produit”, alors il se vendra tout seul… A vrai dire, s’il fallait choisir, il vaut mieux avoir un mauvais produit qu’on sait bien vendre… Un commercial arrivera plus facilement à monter son entreprise qu’un ingénieur.
  2. Consacrez une grande partie de votre temps à prospecter
    Prospectez, prospectez, prospectez… Cela doit devenir votre quotidien. Plus vous augmenterez le nombre de vos prospects, plus vous aurez de chance de vendre (c’est statistique), et mieux vous comprendrez les besoins de vos clients et la réalité du marché.

  1. Packagez vos offres
    Vendez des packs au lieu de faire des offres sur-mesure pour chaque client. Vous pourrez optimiser vos coûts tout en étant très compétitif. Ne perdez pas de temps à proposer des offres différentes pour chaque client. Exemple de packs : hébergements web Simafri
  2. Concentrez vos efforts pour vendre votre pack de base
    Définissez un pack de base et cherchez à le vendre en priorité. Ne perdez pas de temps et de l’espoir à vouloir vendre vos offres les plus chères. Il vaut mieux vendre 10 packs de base pour un montant total de 1000 € qu’un seul pack du même montant.
  3. Ne perdez pas trop de temps dans le réseautage
    Le réseautage consiste à travailler son carnet de contact via des sites web comme Linkedin ou Viadeo ou grâce à des associations de regroupement professionnel. Par expérience, on y parle beaucoup, mais peu d’actions s’en suivent. Comptez d’abord sur vous-même !
  4. Apprenez les étapes de la vente !!
    Pour vendre efficacement, respectez toujours les étapes de la vente : découverte, préclosing, présentation de la société, argumentaire et closing. Monter son entreprise demande de la rigueur.
  5. Soyez un fin négociateur
    C’est à la portée de tout le monde ! Devenez un excellent négociateur commercial et concluez à coup sûr vos ventes !
  6. Faites du porte à porte
    Pour avoir lancer toutes mes activités sans contact ni réseau, je peux vous dire que la prospection en porte à porte est la panacée pour développer votre entreprise. Il est vrai que c’est dur et fatiguant, mais c’est ultra-efficace et rentable.

    Vente en porte à porte
    Le porte à porte est une excellente école de la vente
  7. Ciblez les petits clients qui payent, plutôt que les gros qui promettent
    Ne soyez pas aveuglé par la taille financière d’un client ! Plus un client est gros, plus il prendra du temps pour décider et payer, alors que vous avez besoin de vendre et d’encaisser immédiatement. Préférez les “petits clients” qui décident et payent rapidement.
  8. Votre priorité : acquérir des nouveaux clients
    Le nombre de nouveaux clients acquis est révélateur de la pertinence de votre produit / service par rapport au marché. Préférez multiplier le nombre de clients plutôt que la taille des contrats. En plus, psychologiquement, c’est toujours motivant de gagner un nouveau client.
  9. Soignez votre communication Internet
    Suis-je réellement obligé d’argumenter en faveur d’Internet :) ? Même dans des pays comme Madagascar, la présence et l’influence d’Internet sont réelles. Ayez au moins un nom de domaine (environ une dizaine d’euros par an), des adresses email professionnelles et une page de présentation de votre société.
  10. Défendez vos marges
    Autrement dit : ne cassez pas vos prix ! Vous ne ferez que vous dévaloriser et vous mettrez en péril la survie de votre société en dégradant vos marges dangereusement. N’oubliez pas que tout travail mérite salaire ! Pour monter son entreprise, il faut absolument cumuler de bonnes marges.
  11. Demandez de l’aide à vos clients
    Technique souvent négligée, il peut pourtant s’avérer très efficace de tout simplement demander à vos clients de vous recommander à leur entourage. Après tout, plus vous aurez de clients, plus vous améliorerez vos offres, donc tout le monde y gagne !
  12. Optez pour les techniques marketing qui ont fait leurs preuves
    Quand je dis “techniques marketing”, c’est un bien grand mot pour dire “publicité”. Choisissez des méthodes qui ont fait leurs preuves plutôt que de perdre du temps à essayer d’inventer des stratégies alambiquées.
  13. N’ayez pas peur de perdre un client
    Souvent les commerciaux ont peur de perdre un client. Ils n’osent pas mettre la pression pour vendre, ou dire non aux caprices des clients. Pourtant, dans l’intérêt même de votre entreprise, il faudra savoir placer des garde-fous sinon c’est vous qui allez pâtir des conséquences.
  14. Soyez hyper réactif
    Un avantage concurrentiel facile à avoir contre vos “gros” concurrents : la réactivité. Répondez très rapidement à vos clients, soyez accessible, traitez leurs demandes avec diligence. Les “gros” concurrents ne peuvent plus offrir ce genre d’avantage à cause précisément de leur taille.

    Soyez hyper réactif !
    Soyez hyper réactif !
  15. Ne vous appuyez pas sur les apporteurs d’affaire
    Encore une fois, il ne faut compter sur personne pour faire votre travail. Ne perdez pas trop de temps avec les apporteurs d’affaire et les revendeurs freelances. Ils ne seront jamais aussi impliqués que vous dans votre projet.
  16. Tirez avantage d’un bon CRM
    Vous devez multiplier les prospects, mais également pouvoir les suivre efficacement. D’où la nécessité d’utiliser un bon CRM comme par exemple celui proposé par Atout Persona.
  17. Trouvez des prospects sur Internet
    Collectez des adresses email, consultez des annuaires en ligne, participez à des réseaux sociaux professionnels et rejoignez des communautés vidéos. Internet est un bon moyen pour trouver des prospects sans se déplacer. Mais attention : ne basez pas toute votre stratégie uniquement sur Internet.

Côté gestion

  1. La trésorerie, votre nouveau Dieu
    Vous avez un produit prometteur, les prospects vont se transformer en clients, tout est au beau fixe, sauf que… Vous n’avez plus de liquidité pour payer vos factures (loyer, salaires, frais de transport, communication, stocks, etc.). Vous rentrez dans un cercle infernal vous menant vers la cessation de paiement puis le dépôt de bilan. Et pourtant, tout était si prometteur… Vous l’aurez compris : veillez sur votre cash comme à la prunelle de vos yeux !
  2. S’il le faut et si vous le pouvez, n’hésitez pas à investir
    Parallèlement, si votre trésorerie est bien gérée et que vous pouvez investir, faites le ! A quoi vous servira votre surplus d’argent lorsque vous mettrez la clé sous la porte parce que vous n’aviez pas acheter une machine ou embaucher un commercial au bon moment…
  3. Les indicateurs clés, vos nouveaux amis
    Les indicateurs clés de performance vous permettront d’avoir une vision synthétique de votre entreprise et de vérifier que vous maintenez le bon cap. Définissez bien les vôtres, vous pourrez consulter de nombreux exemples d’indicateurs de performance ici.

    Exemples d'indicateurs de performance
    Exemples d’indicateurs de performance
  4. Surveillez attentivement les délais de paiement client
    Un indicateur de performance à surveiller de très près : le délai moyen de paiement client. Avoir un client c’est bien, avoir un client qui paye c’est mieux. Pour monter son entreprise, il est crucial de bien gérer son cashflow.
  5. Ne vous emballez pas aux premiers bénéfices
    Vous engrangez vos premiers bénéfices ? Vous êtes dans l’euphorie du succès naissant. Gardez la tête froide ! Évitez à tout prix d’augmenter spontanément vos charges mensuelles !! Vos premiers bénéfices peuvent vite se tarir, stagner avant de croître de nouveau…
  6. Ayez toujours le choix entre plusieurs fournisseurs
    Principe de base du commerce… Ne dépendez pas d’un seul fournisseur !! C’est trop risqué. Quitte à payer un peu plus cher, essayez toujours de faire travailler plusieurs fournisseurs concurrents.
  7. Ne sous-estimez pas le poids des taxes et impôts
    On y pense pas assez, mais je peux vous garantir que l’Etat saura rappeler son existence… De plus, les impôts et taxes n’attendent pas que vous soyez bénéficiaires pour venir vous plomber la trésorerie. Soyez prudent…
  8. Constituez une réserve d’argent de secours
    Faites comme la fourmi, ayez toujours une réserve (raisonnable) d’argent liquide à votre disposition. Surtout pendant la phase de lancement.
  9. Payez vos fournisseurs toujours à temps
    C’est une bonne habitude à prendre. D’une part, vous aller gagner la confiance de vos fournisseurs et d’autres part vous évitez de cumuler des factures à payer que vous risquez d’oublier.
  10. Préparez toujours vos rendez-vous
    N’allez jamais à un rendez-vous les mains dans les poches. Faites des recherches préalables sur votre interlocuteurs, fixez vos objectifs à atteindre pour ce rendez-vous et les limites que vous ne souhaitez pas dépasser (comme un prix minimum).
  11. Optimisez et automatisez constamment vos procédures
    Faites évoluer vos procédures, vos méthodes. Adaptez-les, optimisez-les, formalisez-les. Quand votre affaire prendra de l’ampleur, vos procédures vous sauveront de la surcharge de travail.
  12. Faites de la veille informationnelle
    Gardez toujours un œil ouvert sur votre environnement car il évolue et réagit à vos actions ! Informez-vous sur les nouveautés technologiques bien sûr, mais surveillez également de près les mouvements de vos concurrents, surtout ceux qui visent à entraver votre développement.

Devenez un bon leader

  1. Bien choisir vos collaborateurs
    C’est la clé du succès si vous décidez de travailler en équipe. Choisissez des collaborateurs sur qui vous pouvez compter en cas de coup dur, plutôt que des personnes (même très qualifiées) qui ne viennent prendre qu’un salaire.
  2. Encouragez vos employés à prendre des initiatives
    Laissez vos employés exprimer leur créativité. Leurs idées seront bonnes ou mauvaises, applicables ou irréalistes, mais tout est bon à prendre et une idée en amène souvent à une autre.
  3. Sortez rapidement les moutons noirs
    Les moutons noirs sont les employés qui vont pourrir l’esprit d’équipe par des remarques ou une attitude négative et non constructive. La difficulté est que les moutons noirs sont souvent intelligents et peuvent facilement tromper durant les entretiens d’embauche.
  4. Formez bien vos employés
    Prenez du temps pour bien expliquer ce que vous attendez de vos employés. Formez les ou payez leur des formations. C’est du temps et de l’argent investis, mais ça vaut le coup. Les employés se sentiront d’autant plus valorisés et impliqués dans le projet.
  5. N’ayez pas peur de déléguer des tâches à vos employés
    Vous ne pourrez pas tout faire. A chaque fois que possible, déléguez et faites confiance à vos collaborateurs.
  6. Quand le chef s’assoit, les hommes se couchent
    Cela signifie que les employés feront toujours moins que le leader. Si vous voulez que vos employés avancent, courrez devant !
  7. Attention de ne pas trop dépendre d’un employé
    Ce cas peut survenir lorsque vous avez un seul employé maîtrisant un savoir-faire indispensable pour votre activité. S’il venait à partir, c’est la survie de votre entreprise qui sera en jeu.
  8. Montrez l’exemple
    Un bon leader ne donne pas d’ordre, il montre l’exemple. Il n’hésitera pas à passer le balai pour imposer la propreté dans ses bureaux. Monter son entreprise passe également par ce genre de petite chose !

    Réveillez le leader qui sommeille en vous !
    Réveillez le leader qui sommeille en vous !
  9. Ne surchargez pas vos employés
    Il est rare qu’une personne puisse bien faire deux choses à la fois. Alors confiez une tâche après l’autre à vos employés. Ce n’est pas parce que vous surchargerez vos collaborateurs qu’ils deviendront plus productifs.
  10. Faites régulièrement des teambuildings
    Dans le feu de l’action, on ne pense pas forcément à prendre du bon temps avec ses collaborateurs. Et pourtant rien de tel pour créer la cohésion du groupe et développer des affinités. Le travail est avant tout une activité sociale, ne l’oubliez pas.
  11. Fixez des objectifs réalistes
    Il faut absolument fixer des objectifs. Des objectifs dans la fourchette haute de la capacité de votre équipe pour qu’ils dépassent leurs limites. Mais restez réaliste au risque de plomber la motivation et la confiance en soi de vos employés.
  12. Donnez le cap, laissez l’équipe manœuvrer
    Vous êtes comme un capitaine de navire. Vous calculez et donnez le cap, laissez votre équipe manœuvrer dans leur domaine pour y arriver.
  13. Ne court-circuitez pas l’autorité de vos managers
    Attention, n’intervenez jamais directement auprès des subordonnées de vos directeurs et responsables. Vous risquerez de les décrédibiliser et saper leur autorité (et leur motivation au passage).
  14. Soyez d’abord exigeant avec vous-même
    Vous devez être exigeant avec vos employés et demander le meilleur d’eux-mêmes, mais vous devez l’être avec vous avant tout. De toute manière, si vous n’êtes pas exigeant avec vous-même, vos employés le verront et vous perdrez votre leadership.
  15. Développez votre humour
    Ayez de l’humour ! Il doit régner une ambiance disciplinée, mais également détendue. Faites des blagues, prenez des choses avec légèreté. Soyez ferme si nécessaire, mais également agréable lorsque les circonstances le permettent.
  16. N’abusez pas des réunions
    Une réunion efficace est une réunion courte avec un ordre du jour bien établi. Autrement, vous créerez de la lassitude auprès de vos collaborateurs et multiplierez les heures improductives. Pour monter son entreprise, cherchez à multiplier les activités productives avant tout.

Votre vie sociale et personnelle

  1. Ecoutez les autres mais pas trop
    L’entourage aime souvent donner son avis. Cependant, n’écoutez que d’une oreille. Vos proches n’ont pas la même connaissance du marché que vous, et leur propre personnalité pourrait chercher à vous décourager sans raison valable.
  2. Gardez une bonne hygiène de vie
    Mangez à heures fixes, ne fumez pas, ne buvez pas avec excès, manger des fruits et légumes, etc. Tous ces conseils que vous pouvez entendre sont encore plus valables pour vous. Vous devrez absolument éviter de tomber malade ou d’être en faible forme.
  3. Choisissez bien votre entourage
    Avoir un époux ou une épouse qui vous freine, qui veut retenir toute votre attention et qui n’est pas prêt à vivre des moments difficiles… Et c’est un problème à gérer en plus. Choisissez bien vos proches.

    Entourez-vous de personnes qui croient en vous !
    Entourez-vous de personnes qui croient en vous !
  4. Ne travaillez pas trop
    Travailler plus, ne signifie pas produire plus. Sachez arrêter de travailler et varier vos occupations. Se changer les idées vous permettra même de trouver des solutions originales pour votre entreprise ! Pour monter son entreprise, il faut garder un bon équilibre entre travail et détente.
  5. La réussite fait perdre des “amis”
    Lorsqu’on ne gagne pas beaucoup d’argent, qu’on est le “petit” qui essaie de faire quelque chose de sa vie, alors on a beaucoup d’amis “bienveillants”. Mais lorsque votre succès commencera à se faire ressentir, la jalousie gagnera certains de vos proches… Laissez ces “amis” derrière vous.
  6. N’oubliez pas de… dormir
    Chacun a besoin d’un certain nombre d’heure de sommeil. Einstein avait besoin de 3 heures seulement. La plupart des adultes a besoin de 8h par nuit. N’écourtez jamais vos nuits ! La fatigue est un danger sournois qui vous fera faire beaucoup d’erreurs sans même vous en rendre compte.
  7. Prenez une bonne assurance maladie
    S’il y a une assurance à prendre, c’est bien celle couvrant vos besoins de santé. De plus, vous allez avoir un rythme de travail soutenu, votre corps et votre esprit seront fortement sollicité. Monter son entreprise n’est vraiment pas une expérience de tout repos.
  8. Lisez et instruisez-vous continuellement
    Achetez des livres de toute sorte, lisez pour vous détendre, vous changer les idées et améliorer vos connaissances. Même si vous ne partagerez pas forcément le point de vue des auteurs, cela vous ouvrira l’esprit.
  9. Faites du sport
    Surtout si vous avez un travail de bureau. Les heures passent et vous ne bougez pas. Je vous conseille de faire du jogging, sport qui sollicite harmonieusement tout le corps, facile à pratiquer et qui vous fait prendre l’air !
  10. Soyez prêt à faire sacrifices
    Vous ne prendrez plus de vacances pendant un bon bout de temps… Vous verrez vos proches se marier, faire la fête, faire des voyages… Et vous, vous resterez à votre poste. C’est un choix qu’il faut accepter. Pour monter son entreprise, il faut être prêt à faire des sacrifices importants.
  11. Voyez le verre à demi-plein
    Ayez toujours une vision positive de ce qu’il vous arrive. Les événements sont toujours à double sens. Pendant que certains y verront un malheur, vous y verrez une opportunité pour évoluer.

Les pièges

  1. Ne mentez jamais
    Les mensonges finissent toujours par être découverts. Dites la vérité, n’hésitez pas à dire que vous démarrez par exemple, tout le monde est passé par là. Au lieu de vous dévaloriser, vous susciterez plutôt l’empathie de vos interlocuteurs.
  2. Sachez abandonner les mauvaises voies à temps
    Testez vos idées, laissez vos collaborateurs exprimer leur potentiel créatif. Mais lorsque vous avez la certitude que cela ne fonctionnera pas, sachez vous arrêter, quitte à perdre l’investissement en temps et en argent que vous aurez fait.
  3. Restez focalisé sur un seul objectif
    Rien de pire lorsque vous démarrez que de s’éparpiller sur plusieurs objectifs. Fixez un et un seul objectif et foncez vers lui. On ne peut pas courir deux lièvres à la fois… Pour monter son entreprise, il ne faut surtout pas se disperser.
  4. N’acceptez pas trop de rendez-vous dans une journée
    Les rendez-vous sont chronophages et énergivores. Limitez les. De plus, un rendez-vous nécessite toujours une préparation puis une phase de concrétisation. Vous ne pouvez donc pas accepter des rendez-vous toute la journée !
  5. Limitez vos déplacements
    De même, les déplacements sont non seulement chronophages et énergivores, mais en plus ils sont coûteux et improductifs !! Limitez les. Faites venir dans la mesure du possible vos interlocuteurs dans vos bureaux ou utilisez les systèmes de télécommunication modernes comme la visioconférence (Skype, etc.).
  6. Attention aux “fausses économies”
    Vous décidez d’acheter un groupe électrogène bas de gamme, dix fois moins cher qu’un générateur de marque. Vous pensez avoir fait une affaire ? Le jour J où vous en avez le plus besoin, il rend l’âme, après à peine 1 mois d’utilisation. Sans garantie et sans contrat d’assistance. Voilà une fausse économie.
  7. Attention aux logiciels “gadget”
    Il existe des milliers de logiciels se targuant de vous faire économiser du temps, d’améliorer votre productivité, ou même de faire le travail à votre place. Surtout depuis l’avènement des services “Cloud”. Tout ce dont vous aurez réellement besoin pour démarrer est d’une compta et d’un CRM (incluant un logiciel gestion commerciale).
  8. Ne prenez jamais de décision dans la précipitation
    Si vous êtes du genre impulsif, alors retenez bien ce conseil. Ne prenez jamais de décision sur le coup de l’émotion. Imposez-vous d’attendre au minimum 24 heures avant de prendre une décision importante comme le licenciement d’un employé, ou un achat coûteux.
  9. Attention aux mouvements des concurrents
    Plus vous aurez de clients, plus on parlera de vous et plus la concurrence s’inquiétera. Ils pourront alors essayer d’entraver votre développement avec des ajustements de produits, des remaniement de grille tarifaire, ou pire encore… Gardez toujours un œil et une oreille sur vos concurrents. Ils savent que vous êtes vulnérable pendant la phase de lancement.

Ce qu’il faut garder en tête

  1. Utilisez les idées des autres
    Les meilleures idées viennent des autres alors soyez à l’écoute. C’est d’ailleurs comme cela que beaucoup d’hommes très riches ont réussi. Monter son entreprise en utilisant les idées des autres est plus facile.
  2. Rien ne se passe comme dans le business plan
    Bien qu’il soit très important de faire un business plan, les choses ne se passeront jamais comme prévu, et c’est normal. Utilisez le business comme point de repère.
  3. Imposez les bonnes habitudes dès le début
    Il est plus facile d’imposer les bonnes habitudes au démarrage plutôt que d’essayer de changer les mauvaises plus tard.
  4. Le succès, c’est une roue qu’on tourne
    Une roue massive et horizontale, avec une forte inertie. Au début, il est difficile d’amorcer sa rotation, puis, petit à petit, impulsion après impulsion, la roue prend de la vitesse jusqu’à devenir inarrêtable. C’est comme cela qu’on arrive à monter son entreprise.
  5. Prenez des notes, beaucoup de notes
    Prenez l’habitude de toujours prendre des notes, pendant les réunions avec votre équipe, les rendez-vous avec les clients, etc. En plus de vous donner un air studieux, vous améliorerez votre mémorisation et garderez une trace écrite des échanges, c’est très important pour monter son entreprise.
  6. Les échecs sont nécessaires pour réussir
    Les échecs font partie de la réussite. Ce qui fait la différence entre un bon et un très bon chef d’entreprise est que ce dernier a eu des échecs mais a pu malgré tout rebondir et s’en sortir. Une fois au sommet, un gérant ayant connu des échecs sera indétrônable.
  7. Les problèmes se résolvent l’un après l’autre
    Vous aurez beaucoup de problèmes à gérer. A tel point qu’on pourrait presque dire que le rôle d’un chef d’entreprise est de résoudre les problèmes. Traitez-les les uns après les autres, calmement et sans précipitation. Vous pouvez même découper un gros problème en petits sous-problèmes pour le résoudre plus facilement.
  8. La réussite flash, autant jouer au loto
    Il y a bien plus de gagnants au loto que d’entrepreneurs qui ont réussi du jour au lendemain. Pour le commun des mortels, monter son entreprise prend du temps, il faut s’armer de patience, et c’est normal !
  9. La solution la plus simple est toujours la meilleure
    Pourquoi chercher midi à quatorze heure ? Choisissez toujours les solutions et les options les plus simples. Monter son entreprise est déjà assez complexe en soi…
  10. Soyez courageux, pas téméraire
    Si vous ignorez la peur et que vous foncez tête baisser, vous irez droit dans le mur. La peur est normale et il faut la considérer. Néanmoins elle ne doit pas entraver vos actions. Servez-vous de la peur pour être prudent.
  11. Apprenez que c’est toujours de votre faute
    La base pour s’améliorer est de bien prendre sa responsabilité dans les événements qui adviennent. Un échec ? Ne rejetez la faute sur personne d’autre à part vous. Vous êtes le chef d’entreprise, vous avez la responsabilité suprême.
  12. Donnez avant de recevoir
    Partagez vos connaissances sur un blog, donnez des conseils gratuitement à vos prospects, ne cherchez pas à rentabiliser à tout prix chaque action. Les prospects verront que vous êtes un passionné et que vous ne poussez pas à la facture. Vous gagnerez leur confiance.
  13. Apprenez à nager en sautant dans l’eau
    Ne passer pas plus de temps que nécessaire pour vous former théoriquement. Un moment ou un autre il faut sauter à l’eau et vous apprendrez sur le tas, de manière pratique et pragmatique.
  14. Soyez intransigeant sur la qualité
    La qualité est votre garantie de pérennité. Proposez toujours des produits et des services de qualité. Ne serait-ce que par satisfaction intellectuelle de faire quelque chose d’utile et valorisant.
  15. Ayez une bonne connaissance de toutes les facettes de votre entreprise
    Un chef d’orchestre maîtrise chacun des instruments joués par son équipe. Un bon chef d’entreprise se doit de connaître les diverses facettes de son entreprise : les méthodes de production, les méthodes de vente, les méthodes administratives, etc. Monter son entreprise nécessite d’être polyvalent.
  16. Soyez modeste
    Restez humble et modeste, même devant le succès. Vous en serez d’autant mieux préparer devant les coups durs.
  17. Les 3 premières années sont les plus difficiles
    C’est quelque chose qu’on dit couramment dans le milieu entrepreneurial. C’est en effet pendant les trois premières années qu’on verra si le produit rencontre son marché, si le chef d’entreprise sait gérer sa société en bon père de famille, et que l’entreprise constituera un portefeuille client stable.
  18. Il faut penser ET agir
    Ne pensez pas trop, il faut aussi agir ! C’est comme pour une moto, pour la maintenir en équilibre, il faut avancer. Alors une fois le business plan achevé, il faut passer à l’action et monter son entreprise!

  1. Fixez-vous des objectifs simples
    Ne soyez pas trop gourmand au démarrage. Définissez des objectifs très simples, simples à comprendre, simples à retenir. Finalement la finalité d’une entreprise n’a rien de si compliqué.
  2. Chacun réussit à sa manière
    Il n’y a pas de norme pour la réussite. Certains vont réussir très jeune, d’autres plus tardivement. Pour certains la réussite sera d’ordre financière, d’autres simplement la liberté d’être autonome et d’exercer sa passion. Établissez vous-même votre propre définition de la réussite !
  3. Pour prévoir le futur, regardez le passé
    La meilleure manière d’essayer de prévoir le futur est de regarder les faits passés. Souvent les événements sont cycliques et le comportement des individus récurrents.

D’autres conseils pour monter son entreprise ?

Avez-vous d’autres conseils à partager avec les futurs chefs d’entreprise ? Des remarques ou questions pour monter son entreprise ? Alors commentez cet article en bas de page !

Abonnez-vous gratuitement à La Revue Stileex

Votre adresse email sera utilisée uniquement pour l'envoi d'actualités en rapport direct avec vos centres d'intérêt sélectionnés ci-dessous. Nous n'envoyons pas plus d'un email par semaine et chacun d'entre eux contient un lien pour modifier vos préférences ou pour vous désabonner en un seul clic.

6 Commentaires

  1. Manana

    Merci pour votre partage, cela aidera les jeunes malgaches (ce dont je l’espère) à avoir un esprit entrepreneurial et à oser se lancer dans les affaires!

    • Stileex Stileex

      J’espère aussi, ça aidera surement Madagascar…

  2. Odile

    Merci pour les informations, je me lance !

  3. Rémi

    Merci pour cet article complet.
    Je me retrouve dans pas mal de points et cela me soulage avant de me lancer. ;)

    • N’hésitez à partager votre expérience de la création d’entreprise avec nous :)

  4. Johann

    Impressionnant ! Merci pour ce travail ! Je compte justement lancer ma propre activité (je crée des chaussures). Merci encore :)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here