En informatique, le mot logiciel fait partie des premiers dans la liste des vocabulaires. Dans la base, on apprend même que l’ordinateur est composé de matériel et de logiciels. Pour un appareil informatique, un logiciel est donc considéré comme un cerveau. C’est un ensemble de programmes (on connait déjà la différence entre programme et logiciel ;P), dédié à effectuer différentes tâches sur un appareil informatique. Un logiciel permet d’exécuter une action précise sur un appareil. Parlons donc des différents types de logiciels informatiques.

Dans le grand monde de la technologie de l’information, on peut constater 3 types de logiciels informatiques. Il y a les logiciels payants, les logiciels gratuits et les logiciels libres.

Les logiciels payants ou logiciels propriétaires

Les logiciels payants sont les logiciels qui sont fabriqués puis vendus par les entreprises créatrices de logiciels. Ils sont vendus dans les magasins ou aussi en ligne. Ce n’est pas que ces logiciels sont vendus que l’utilisateur aura tous les droits dessus. Parmi les différents types de logiciels informatiques, les logiciels payants ont un copyright, ce qui interdit une copie même partielle de celui-ci. L’utilisateur bénéficie seulement d’une licence utilisateur.

Personne ne peut donc modifier le contenu de ces logiciels, même les plus qualifiés en informatique ! Seule l’entreprise qui l’a fabriqué possède les compétences de modification. Le logiciel ne peut plus également être revendu, car il sera intégré à la machine.

Le pack office, parmi les logiciels payants le plus connu
Le pack office, parmi les logiciels payants le plus connu

Comme logiciel payant, on a par exemple Windows, les packs ainsi que son système d’exploitation. Il y a aussi Architecture 3D Premium, un logiciel d’architecture bien connu, etc.

Les graticiels ou les logiciels gratuits

C’est le type de logiciel qu’on peut acquérir sur CD-ROM, sur internet ou aussi en magasin. Les fabricants de ce type de logiciel le créent généralement pour raison de marketing. C’est-à-dire pour faire uniquement une promotion de leur entreprise ou d’un produit. Comme son nom l’indique, ce type de logiciel est gratuit et l’utilisateur peut faire une copie mais sans modifier son code source.

Mais attention, la gratuité n’est pas éternelle ! Ce type de logiciel est généralement gratuit pendant une période déterminée de 6 à 12 mois. Une fois que l’entreprise atteint son but commercial, la suite et les autres fonctionnalités seront payantes. Ces logiciels sont souvent à la pointe de la performance. Les fabricants visent à satisfaire les utilisateurs pour mieux vendre les fonctionnalités payantes par la suite.

Parmi les logiciels gratuits, on a par exemple Avast anti-virus, Dashlane, etc.

Les logiciels libres parmi les types de logiciels informatiques

Comme son nom l’indique, un logiciel libre confère tout droit à son utilisateur. L’utilisateur a donc des droits légaux concernant la copie, la circulation ainsi que la modification du logiciel. S’il possède des compétences en informatiques, il peut même modifier le logiciel, car le code source de celui-ci est ouvert. Un logiciel libre peut donc être payant. On peut dire qu’un logiciel est libre lorsque son code source est ouvert. L’utilisateur peut faire évoluer son logiciel et peut partager l’évolution de ce dernier aux autres utilisateurs.

Les logiciels libres sont en Open Source, c'est à dire que ces logiciels sont modifiables par les utilisateurs
Les logiciels libres sont en Open Source, c’est à dire que ces logiciels sont modifiables par les utilisateurs

Pour un exemple de logiciel libre, nous avons le logiciel de montage photo que nous connaissons tous pour détourer une image : Gimp qui est d’ailleurs un logiciel très performant.

Dans votre appareil, il y aura sûrement ces 3 types de logiciels informatiques, car des logiciels, on en a besoin. Maintenant vous connaissez vos droits en tant qu’utilisateur pour chacun de vos logiciels.

Vos réactions

avatar
  S’abonner  
Notifier de