Toutes les bonnes choses ont une fin, eh oui ! Finis « vorontsiloza », champagne, chocolats et petits gâteaux qui n’ont sûrement pas manqué de donner quelques kilos à certains :(. Et que dire des sauces en tout genre et des sodas qui auront coulé à flots pendant les fêtes ! Maintenant, il est temps de se reprendre en main, histoire de retrouver l’équilibre d’avant-fêtes. Et pour avoir une alimentation saine, ce n’est pas forcément à grands coups d’aliments brûleurs de graisse qu’il faut réagir, mais vers un aliment detox, ou deux, ou cinq !

Je vais vous donner quelques recettes de plats sains à cuisiner après les fêtes. Personnellement, après les excès, je ne demande que des plats légers à base d’aliments detox, voire des plats qui facilitent ma digestion. Il faut savoir dire, pour un temps du moins (:P), stop aux repas trop gras qui vont fatiguer notre système digestif et optez pour des recettes plus légères. Surtout que, contrairement aux idées reçues, une alimentation saine peut tout à fait être délicieuse !

Le « romazava » traditionnel malgache

Comment passer à côté de ce monument de la gastronomie malgache ! Le romazava est un plat typiquement malgache, un met traditionnel qui trouve sa place sur toutes les tables, peu importe qui ou d’où on est sur la Grande Île.

En gros, il s’agit d’un bouillon composé de brèdes (« anana » en malgache) et de viande de zébu. Pour en préparer, vous pouvez y mettre plusieurs sortes de brèdes ou, comme le disent les Malgaches, du « anana mifangaro ». Mais rien ne vous empêche également de n’en choisir qu’une sorte.

À Madagascar, on trouve les marchands de brèdes à tous les coins de rues
À Madagascar, on trouve les marchands de brèdes à tous les coins de rues

Les Malgaches utilisent généralement du ravimbomanga, des brèdes morelles (« anamamy »), des brèdes mafana (« anamalao »), mais également le brassica juncea (« anatsonga ») ou du cresson.

Quoi, le romazava, un aliment detox ?! Un peu oui ! Ces brèdes sont des plantes très riche en vitamines, en sels minéraux mais aussi en fer. Elles donnent justement un boost d’énergie grâce à leur taux élevé en fer et, sur le plan de la digestion, les fibres qu’elles apportent facilitent le transit. Ces plantes sont également riches en calcium, d’ailleurs, le cresson contiendrait plus de calcium que le lait. Je tiens par contre à préciser qu’il faut y aller mollo avec la brède morelle : sa consommation augmente la pression artérielle. Du coup, si vous souffrez d’hypertension, à éviter absolument !

Préparer du romazava n’est pas du tout difficile. Si vous avez la grande flemme, vous jetez tous les ingrédients dans une grande marmite, vous recouvrez d’eau et le tour est joué :D. Et puis, chacun a sa propre façon d’en préparer, mais je vous donne ci-dessous une recette facile et, selon moi, pratique.

Pour 6 personnes, vous aurez besoin de :

  • plusieurs feuilles de brèdes de votre choix (si vous avez la chance d’être à Madagascar, comptez 1 500 ariary environ pour 6 personnes)
  • un demi kilo de viande de zébu en option, de la viande maigre bien sûr. En d’autres temps, vous pourrez en prendre qui soit un peu grasse (demandez du trafony ou du fanangany chez les bouchers malgaches)
  • une poignée de « patsa mena » (de la chevaquine rouge, tout simplement)
  • du sel, évidemment
  • une cuillère à soupe d’huile

Commencez par laver tous les ingrédients à grande eau. Puis sautez la viande 30 minutes avant les autres ingrédients (la viande doit sortir son jus).

Découpez ensuite les feuilles de brèdes en petits morceaux puis versez-les dans la marmite. Ajoutez ensuite la quantité d’eau nécessaire au bouillon (jusqu’à mi-marmite généralement) et laissez cuire le tout pendant 30 minutes. Enfin, ajoutez le sel, l’huile et les chevaquines rouges puis refaites bouillir pendant 5 minutes en tout. Et c’est tout !

Le traditionnel "romazava", avec les brèdes mafana
Le traditionnel « romazava », avec les brèdes mafana

Généralement, le romazava se déguste avec du riz (blanc de préférence), et se mange toujours chaud.

Le pot-au-feu ou potage aux légumes

Mangez 5 fruits et légumes par jour qu’ils disent. Ça tombe bien : un coup de potage ou un bon pot-au-feu à la malgache et le tour est joué !

Qui a dit que les légumes ne pouvaient pas être délicieux ?
Qui a dit que les légumes ne pouvaient pas être délicieux ?

Les légumes sont plus légers et facilitent la digestion lorsqu’ils sont cuits. Les fibres généralement contenues dans un légume en font un aliment detox par excellence. Ces fibres se transforment pendant la cuisson, devenant solubles et donc plus facile à digérer. En effet, les fibres solubles se dissolvent facilement dans l’eau et dans les sucs digestifs. Mieux, ces sucs deviennent plus visqueux et cela permet à l’organisme de mieux absorber les vitamines et les sels minéraux.

Voici une recette basique et facile pour préparer un bon pot-au-feu à la malgache (tout en étant un aliment detox donc). Vous aurez besoin de :

  • un demi kilo de carottes
  • un demi kilo de pommes de terre
  • une demi-citrouille
  • un demi kilo de viande de zébu en option ( jarret, « silamangany » ou « tsoka »)
  • un quart de bouquet de céleri
  • Quelques feuilles de poireaux
  • deux cuillères à soupe d’huile
  • du sel
  • du poivre
  • et trois cuillères à soupe d’huile

Épluchez les légumes après avoir tout lavé à grande eau puis découpez-les selon la taille de votre choix. Découpez également la viande en petits morceaux. Maintenant, laissez cuire le tout dans une bonne quantité d’eau. Une fois cuits, mixez les légumes ou écrasez les gros morceaux à l’aide d’une fourchette pour avoir un mélange plus visqueux. Ajoutez le sel, le poivre et l’huile et laissez cuire 5 minutes de plus. Vous pouvez aussi râper un morceau de fromage dedans avant de le manger si vous le souhaitez.

Rien de mieux après les fêtes, surtout pour ceux qui ont la gueule de bois :D
Rien de mieux après les fêtes, surtout pour ceux qui ont la gueule de bois :D

Le pot-au-feu peut se déguster sans accompagnement, mais à Madagascar, il se consomme accompagné de riz blanc ou de pâtes.

Le plein de probiotiques pour redémarrer nos intestins :)

Les probiotiques sont des bactéries amies qui, tout simplement, nous aident à péter la forme. En l’état, ils peuvent ne pas être des bactéries, mais de simples micro-organismes qui ont un effet santé sur les intestins et la digestion, en particulier, et sur le corps, en général. Certains aliments en apportent, tandis que d’autres aident à leur développement dans nos intestins. De quoi donner un coup de fouet à notre flore intestinale :).

Un aliment qui en contient n’est peut être pas un pur aliment detox, mais il peut sans souci aider à retrouver son équilibre après plusieurs repas trop gras :D.

Le yaourt fermenté 

C’est le yaourt fait maison. À Madagascar, on le connaît trop bien. Les probiotiques principaux contenus dans le yaourt fermenté sont les bifidobactéries. En effet, ce sont des bactéries qui favorisent la création d’acide lactique et acétique grâce au lactose.

Les probiotiques du yaourt fermenté aident à équilibrer le taux de microbes dans l’intestin. Le yaourt fermenté agit donc pour le bien-être de la flore intestinale et facilite ainsi la digestion. Je vous l’avais dit : pas vraiment un aliment detox, mais très bon pour la santé.

Rien de mieux que le yaourt fait maison !
Rien de mieux que le yaourt fait maison !

Tout le monde a sa propre recette de yaourt fermenté. Il y a même ceux qui ont une yaourtière. Mais si vous n’avez pas les ustensiles qu’il faut, pas de panique, je vais vous donner une astuce de préparation à la malgache ;). Vous aurez besoin d’un carton, de gobelets, d’un pot de yaourt, du sucre et bien évidemment du lait.

Pour commencer, chauffez 1 litre de lait et faites attention à ce qu’il ne bouille pas. Puis versez un pot de yaourt dedans pour la fermentation (de préférence, un yaourt maison lui aussi) et mélangez bien le tout. Une fois mélangé, versez le lait dans des petites tasses, dans des gobelets ou dans des pots de yaourt. Maintenant ouvrez le carton et posez un bol d’eau bouillante à l’intérieur (c’est pour maintenir la chaleur). Entreposez les gobelets que vous avez ultérieurement remplis dans le carton, fermez-le et recouvrez le tout avec d’épaisses couvertures pour que ça reste bien au chaud. Laissez reposer pendant 12 heures au minimum. Enfin, mettez les pots dans le réfrigérateur, et c’est tout :).

Les fromages non pasteurisés

La pasteurisation c’est un processus en vue d’éliminer les micro-organismes contenus dans un aliment. Il s’agit, en gros, de stériliser des aliments pour pouvoir les conserver. Évidemment, ça tue aussi les bonnes bactéries !

Les fromages non pasteurisés comme le cheddar, le gruyère ou aussi le gouda favorisent la circulation des bonnes bactéries jusqu’aux intestins. Là encore, un fromage de ce type n’est pas en soi un aliment detox, mais il protège l’intestin grêle de l’acide secrété par l’estomac. Ce dernier est un tueur de probiotiques, ce qui fait que ces bonnes bactéries n’atteignent pas l’intestin grêle quand ils passent par l’acide de l’estomac.

Optez pour les fromages non pasteurisés ! C'est mieux pour la flore intestinale
Optez pour les fromages non pasteurisés ! C’est mieux pour la flore intestinale

En résumé, les fromages non pasteurisés améliorent le métabolisme digestif car ils sont également riches en calcium et en protéines. De quoi remplacer n’importe quel aliment detox je dirais !

Ces fromages peuvent être consommés régulièrement. Vous pouvez les utiliser en tant qu’accompagnement pour vos salades ou les manger avec du pain, etc. Bref, vive les soirées raclettes !!!

Les cornichons

Ces « petits concombres », comme disent les enfants, sont de vraies sources de probiotiques. Les cornichons sont riches en vitamine K et en sodium. On peut dire que c’est le taux de probiotique élevé qui favorise la vitamine K. En plus de ça, les cornichons présentent un faible taux de calories, c’est-à-dire qu’on peut en manger régulièrement sans grossir. Comme le ferait un aliment detox en fait xD.

Conservez bien les cornichons dans un bocal propre :)
Conservez bien les cornichons dans un bocal propre :)

Attention toutefois, le taux de probiotique dans les cornichons dépend des conditions sous lesquelles ils sont conservés. En effet, les probiotiques agissent mieux lorsqu’ils sont bien conservés dans un bocal, la fermentation favorisant la prolifération des probiotiques.

Par contre, optez toujours pour des cornichons bio que vous mettrez vous même dans un bocal bien propre. Vous pouvez y ajouter quelques herbes, du sel ou du vinaigre si vous le souhaitez.

La spiruline

La spiruline est un super aliment aux apports nutritifs incroyables. C’est à un point où la caser dans la catégorie « aliment detox » serait lui faire insulte. Et ce super aliment est vraiment riche en probiotiques tout en favorisant le développement de bactéries lactiques.

Ces bactéries lactiques enrichissent notre organisme de micronutriments, mais ont aussi le pouvoir d’éliminer les mauvaises bactéries. En gros, la spiruline purifie l’organisme et aide à la digestion, en plus de protéger la flore intestinale.

Mélangez la spiruline avec du yaourt ou avec un jus de fruit
Mélangez la spiruline avec du yaourt ou avec un jus de fruit

La spiruline peut être prise sous forme de poudre ou en micro-granules. La diluer dans du yaourt ou dans du jus de fruit serait mieux, car le goût n’est pas très agréable. Mais sinon, vous pouvez directement l’avaler aussi.

La choucroute

Également connue sous le nom de choux fermenté, la choucroute est réputée pour son taux élevé en probiotiques. En plus d’être riche en vitamines (A, C, B, E, K), elle est également riche en acide lactique. Encore une fois, ces acides sont également de véritables armes pour combattre les microbes intestinaux.

On a ici un aliment que l’on pourrait qualifier d’aliment detox. Il est vraiment conseillé, car en plus de ses vertus qui prennent soin de la flore intestinale, la choucroute est aussi riche en minéraux comme le calcium, le phosphore, le fer, le zinc et le magnésium. Mais attention, pour profiter de tous les vertus de la choucroute, il faut qu’elle soit bio, c’est-à-dire non pasteurisée.

Ne paniquez pas ! Vous pouvez manger la choucroute avec ce que vous voulez, mais évitez le gras
Ne paniquez pas ! Vous pouvez manger la choucroute avec ce que vous voulez, mais évitez le gras

Vous pouvez la consommer crue comme cuite. Vous pouvez la mélanger avec d’autres légumes pour en faire une salade, ou aussi la cuire. Cela dépend de vos goûts. Ou pourquoi pas mélanger cet aliment detox avec d’autres aliments detox ? :D.

Des aliment bourrés de probiotiques il y en a plein (komboucha, fékir, miso, etc.), mais je vous ai sélectionné ici ceux que vous trouverez facilement quand vous ferez vos courses :).

Tout simplement fruits !

Un fruit, par définition, est un aliment detox à lui tout seul. Enfin, pas tous les fruits peut être, mais la grande majorité. Et en mélangeant les fruits entre eux, on entre carrément dans le top des aliments conseillés pour se faire une bonne detox, surtout après les fêtes. Vous l’aurez compris, une salade de fruits, c’est l’idéal :).

Rien de mieux que les fruits pour le plein de fibres
Rien de mieux que les fruits pour le plein de fibres

Choisissez bien les différents fruits et visez à ce que les apports nutritionnels de vos ingrédients soient variés. Par exemple, moi, j’opte pour le mélange de la banane, la papaye, la pomme, l’ananas et la grenade. Pourquoi ? Je vous explique ça.

La banane :

Connue pour sa grande richesse en potassium, la banane contient aussi une grande quantité de fibres. Elle peut ainsi régulariser le fonctionnement du système digestif au point de stopper une diarrhée avec sa pectine, une fibre soluble.

La papaye :

La papaye contient de la vitamine A, C, des fibres, des sels minéraux et du calcium. Sa papaïne est un élément favorisant la digestion.

La pomme :

C’est un fruit brûleur de graisse et minceur efficace. Sa particularité réside dans les deux types de fibres qui la compose : des fibres solubles, pièges à lipides, et des fibres insolubles qui ont le pouvoir de stimuler le transit intestinal.

L’ananas :

Ce fruit regorge de broméline, un groupe d’enzyme qui favorise la digestion, surtout celle des protéines. Ce fruit exotique contient, comme tous les fruits, des fibres très utiles à la digestion. Mais en consommer le ventre vide peut aussi causer un trouble du système digestif.

La grenade :

Réputée être redoutable contre les problèmes digestifs, la grenade est riche en fibres et contient un taux très élevé de flavonoïde. Cet élément est un antioxydant qui s’avère aussi être un allié redoutable pour maintenir un poids stable.

Mhhhh... un régal !
Mhhhh… un régal !

Et si vous voulez relever un peu votre salade de fruits, vous pouvez y ajouter un peu de miel ou un pot de yaourt.

Le citron, un incontournable aliment detox

Quand je dis citron, c’est pas que vous allez devoir en manger directement, sans rien :). Le tout est tout simplement de préparer des plats contenant un max de citron.

Totalement détox, le citron est conseillé même à ceux souffrant d’acidité gastrique !!! Le citron contient notamment des flavonoïdes, de la vitamine C et élimine les mauvaises toxines du corps. Même le zeste de citron a la vertu de renforcer les vaisseaux sanguins en consolidant les capillaires sanguins. La quantité de pectine contenue dans ce fruit permet également de capturer les éléments lourds dans le système digestif. Totalement aliment detox je vous dis !

Il n’y a rien de plus facile que de consommer du citron. Il peut remplacer le vinaigre dans votre salade par exemple. Mais surtout, vous pouvez en faire un jus que vous boirez tout au long de la journée. Mais attention, c’est si efficace qu’un litre et demi de ce jus vous amènera droit aux toilettes pour une séance « d’expulsion de toxines », si vous voyez ce que je veux dire.

Le citron, aliment detox plein de vertus
Le citron, l’aliment detox plein de vertus

Et voilà, j’espère que ces informations et astuces vous donneront quelques idées pour détoxifier votre corps en ce lendemain de fêtes de fin d’années. Il est toujours bon d’opter pour une alimentation saine après les excès des soirées trop arrosées. Ou trop grasses :P.

Sinon, pour avoir un train de vie sain, n’oubliez pas le sport. Pour avoir la forme et une santé de fer, il faut associer une bonne alimentation (attention aux aliments périmés !) avec la pratique régulière d’un sport. Et surtout, n’oubliez pas de boire régulièrement de l’eau :). Ça aussi, ça detoxifie !

Lire aussi > Régime pour maigrir à Madagascar, les habitudes des Tananariviens

1 COMMENTAIRE

  1. Miharintsoa Rajaonary Miharintsoa Rajaonary

    Quand on commence à avoir des boutons, cernes, des rougeurs, on se dit qu’on doit se débarrasser des toxines dans notre corps.
    À part les régimes alimentaires, il faut également faire des bonnes pratiques :D. Il faut arrêter le tabagisme, l’alcool, la caféine. Consommez avec modération aliments trop sucrés, toujours en accompagnant le sport pour améliorer la circulation sanguine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here