14/05/2019. La qualité des produits « Vita Malagasy » donne, jusqu’à aujourd’hui, une très bonne visibilité pour Madagascar dans les pays étrangers, tels que la France, l’Indonésie et bien d’autres. Mais notre sondage du jour se tourne plutôt vers l’appréciation des confections malgaches. Afin de rester objectif, nous chez Stileex Post, avons interrogé 888 Tananariviens, dans différents quartiers de la capitale de Madagascar, par rapport à leurs avis sur les produits made in Mada. Découvrez dans cet article, comment les Tananariviens voient les produits de confection malgache.

Les Tananariviens et la confection malgache en image

La conception malgache vue par les Tananariviens
La conception malgache vue par les Tananariviens

Les Tananariviens ne s’intéressent pas à la confection malgache

Madagascar est réputé pour être de bons artisans créateurs. Mais pourtant, en ce qui concerne les confections malgaches, comme les sacs, vêtements, chaussettes, etc. les Tananariviens n’y sont pas vraiment attirés. En effet, 32% d’entre eux seulement sont épris de ces produits, et 67% ne s’intéressent pas du tout.

Pour comprendre ce désintéressement, nous avons approché quelques citoyens. Selon les personnes sondées, 45% ne s’intéressent pas, tandis que les 17% pensent que ces produits s’endommagent facilement. Il y a aussi le problème du prix, où les 15% sont convaincus que c’est beaucoup trop cher pour les Tananariviens. Une partie ne trouve pas les confections malgaches à leur goût (23%).

La plupart des marchés artisanaux ne rapportent pas vraiment
La plupart des marchés artisanaux ne rapportent pas vraiment

Les 61% des Tananariviens n’achètent qu’occasionnellement des confections malgaches. Selon les sondés, 17% d’entre eux font leurs achats au moins une fois par mois. De l’autre côté, seulement 2% s’intéressent aux confections malgaches pour s’en offrir au moins une fois chaque semaine.

Les confections malgaches sont centralisés dans le centre-ville à Analakely

La plupart des habitants de la capitale (77%) n’achètent leurs produits de confection malgache que dans les marchés. Le centre-ville serait là où les Tananariviens achètent le plus de confection malgache.

Vous pouvez voir :

  • Analakely : 56%
  • Andravoahangy : 15%
  • Ambodin’Isotry : 9%
  • Tsaralalana : 8%
  • Behoririka : 7%
  • Mahamasina : 3%
Le marché artisanal d'Andravoahangy possède beaucoup de produits de confection malgache
Le marché artisanal d’Andravoahangy possède beaucoup de produits de confection malgache

Mais il ne faut pas non plus oublier les boutiques ou encore les usines, à 17%. Les citoyens de la Ville des Mille commencent aussi à s’intéresser à la vente en ligne. C’est pour cela que 6% de ces derniers achètent aussi sur des sites spécialisés en confection malgache.

Les Tananariviens préfèrent acheter les vêtements « Vita Malagasy »

Il existe plusieurs produits dans la confection malgache. Lors de notre enquête, les habitants questionnés (77%) ont confirmé que les vêtements étaient les plus achetés. Mais les sous-vêtements importés sont beaucoup plus appréciés par rapport aux produits locaux (13%).

C’est aussi pour cela que les deux tiers des Tananariviens (66%) ne sont pas du tout passionnés par les achats spontanés des confections malgaches. Il y a tout de même 27% qui sont vraiment accros aux produits « Vita Malagasy ». Le reste (7%) n’a pas émis de réponse.

Les sacs « Vita Malagasy » sont tout de même appréciés des Tananariviens
Les sacs « Vita Malagasy » sont tout de même appréciés des Tananariviens

Comme nous pouvons le voir sur l’infographie téléchargeable un peu plus haut, la majorité des citoyens de la capitale qui achète des confections malgaches (56%) aiment ça. Les 18% autres aiment sur les vêtements neufs, et 12% considèrent pouvoir gérer le prix, même avec le coût de la vie actuel.

Confection malgache : pas de budget consacré

Tout au long de notre investigation, nous avons pu voir que les Tananariviens ne consacrent pas de budget pour les confections malgaches. En fait, 95% d’entre eux ne se soucie pas du tout du budget, tandis que 4% vont sacrifier un minimum d’argent par mois.

Le premier tiers des personnes intéressées (33%) vont jusqu’à employer entre 50.000 Ariary à 60.000 Ariary. Le second tiers (34%) utilise entre 60.001 Ariary à 80.000 Ariary.

Conclusion du sondage sur l’appréciation des Tananariviens de la confection malgache

Je comprends très bien que le rythme de vie à Antananarivo actuel est assez fatigant, et que les porte-feuilles des Tananariviens sont presque toujours vides à chaque fin de mois… Mais personnellement, pour pouvoir soutenir nos propres produits, il faudrait peut-être commencer par en acheter. Nous savons tous que les produits confectionnés à Madagascar sont tous, ou presque, exporter dans des pays étrangers. Pour ceux qui n’ont jamais acheté de confection à la malgache, je vous conseille fortement de reconsidérer votre point de vue. Et je vous recommande d’utiliser les produits malgaches. Pour que la réputation des « Vita Malagasy » subsiste encore et toujours.

Vos réactions

avatar
  S’abonner  
Notifier de