À Madagascar, 1 Tananarivien sur 2 écoute de la musique tous les jours

09/08/2019. Les gros baffles des petits kiosques fluorescents au bord des ruelles étroites d’Antananarivo qui suggèrent de vous transférer des chansons à partir de 50ar, le raffus des mpihira gasy avec le cortège de joie du didim-poitra ou même à travers les chants à s’en fendre le cœur du petit mendiant à Analakely, on ne peut aller d’un bout à l’autre de la capitale de Madagascar sans ouïr un petit bout de musique, qu’on le veuille ou non. Mais en dehors de ces situations inattendues et qui peuvent même quelques fois déplaire, on apprécie tout de même écouter de temps en temps un petit peu de musique pour tuer le silence ou dans certains cas même pousser la chansonnette sous la douche. Ceci n’étant que mon avis, au Stileex Post, nous avons voulu savoir celui des Tananariviens : apprécie t-on la musique dans la capitale ? Pour y répondre, nous avons interrogé 898 Tananariviens qui ont très certainement la musique dans la peau.

Ce sondage sur la musique à Madagascar en images

À Madagascar, 1 habitant sur 2 écoute de la musique tous les jours

La première question que nous avons posé aux Tananariviens s’intéresse à la fréquence suivant laquelle ils écoutaient de la musique, que ce soit à la radio, en ligne ou même à des concerts. Sans hésitation, 41% de nos interrogés ont répondu qu’ils écoutaient de la musique tous les jours. Justement, suite à cet aveu, la grande partie des sondés (32%) ont également estimé la durée de cette écoute à entre 30 et 60 minutes. Pour 5% d’entre eux, moins de 30 minutes peuvent suffire, 20% y accordent entre 1h et 1h30, 13% rallongent plutôt ce moment de détente à entre 1h31 et 2h, 16% confient même écouter de la musique entre 2h01 et 2h30 tous les jours. Les grands mélomanes Malgaches avouent y accorder entre 2h31 et 3h (5%), 3h01 et 4h (2%), 4h01 à 5h (5%) voire plus de 5h (2%) au quotidien.

À Madagascar, 1 habitant sur 2 écoute de la musique tous les jours. Et vous, en faites-vous partie ?
À Madagascar, 1 habitant sur 2 écoute de la musique tous les jours. Et vous, en faites-vous partie ?

Si c’est ce qu’il en est de ceux qui écoutent de la musique tous les jours, il y a ceux qui l’apprécient un peu moins. 4 à 6 fois par semaine, 21% des Tananariviens aiment casser leur routine avec un peu de musique. Pour 1% de nos sondés, par contre, c’est beaucoup mieux de s’y adonner 2 à 3 fois par semaine, 3% préfèrent une fois par semaine et 34% qui choisissent d’en écouter encore moins souvent.

Écouter de la musique, d’accord, mais où et quand ?

Pour un maximum de tranquillité, des questions de confort et d’habitude, bien choisir le moment et lieu où écouter de la musique est impératif. En ce qui est de la période, nos sondés hésitent entre le matin (40%), en journée (44%) ou en soirée (47%). Ce qui est par contre sûr c’est que les Tananariviens favorisent les écoutes en semaine à 18% contre les week-ends choisis par 16% de nos sondés.

En ce qui concerne le lieu, on s’accorde à dire dans la Grande-île que rien ne vaut son chez-soi pour un moment de détente en musique (88%), en voiture ou même dans le bus histoire d’oublier les embouteillages (15%), dans la rue (6%), chez des amis (5%), au bureau (2%), au restaurant ou lors des sorties le soir en boites de nuit ou dans les bars.

Il est nécessaire de préciser que les choix multiples ont été accordés aux sondés pour ces deux questions.

Les Tananariviens font-ils tout en chantant comme Michel Sardou ?

Un très beau proverbe malgache dit : « ny asa atao an-kira toa vita tsy natao« , pour dire qu’un travail effectué en chantant sera achevé sans même qu’on s’aperçoive de la lourdeur de la tâche. 553 Tananariviens sondés, soit 62%, pensent qu’effectivement, écouter de la musique tout en faisant une autre activité s’avère être bénéfique. Mais de quelle(s) activité(s) s’agit-il ? 81% des interrogés pensent qu’astiquer la casserole et passer le balai est moins pesant avec de la musique. Par ailleurs, pour 18% des Tananariviens, la musique au bureau est l’idéal. Comme 22% de nos sondés sont des étudiants, ils ont confié qu’ils faisaient leur devoir en écoutant de la musique, 3% ont même avoué faire leurs révisions en chanson. Pour 8% de nos sondés, rien ne vaut un peu de lecture accompagné de douces mélodies, tandis que 6% préfèrent associer la musique au sport pour se motiver. Cette question a également admis des réponses multiples par sondé.

À en croire ce grand monsieur et les avis des Tananariviens, oui tout est bien plus marrant en musique
À en croire ce grand monsieur et les avis des Tananariviens, oui tout est bien plus marrant en musique

Comment les Tananariviens écoutent-ils de la musique ?

Nous avons vu où et quand les Tananariviens appréciaient écouter de la musique. Il est maintenant temps de savoir comment. Plus des 3/4 des interrogés (78%) nous ont répondu ouïr les douces mélodies à travers leur chaîne Hifi, tandis que 34% se servent de leur téléphone. Pour 17% des Malgaches, la télévision est leur moyen de prédilection pour écouter de la musique, contre 11% qui ont plus tendance à user de leur ordinateur. Le baladeur MP3 ainsi que le casque bluetooth récoltent quant à eux respectivement 7%. 8% de nos chers concitoyens font usage de leur autoradio, sachant quand même que 77% des Tananariviens se déplacent en voiture (bus, taxis, voitures personnelles). Plus nostalgiques sans doute, 5% de nos interrogés ont confié faire usage de poste cassette et CD pour cette activité. Le lecteur DVD/DIVX a récolté 1% des voies tandis que 4% des sondés préfèrent directement trouver leur plaisir à la source avec des instruments de musique.

Le poste cassette n'est pas un has-been, à Madagascar c'est encore un moyen pour écouter de la musique
Le poste cassette n’est pas un has-been, à Madagascar c’est encore un moyen pour écouter de la musique

Pour ce qui est de la compagnie, 64% des Tananariviens préfèrent écouter de la musique seuls. Pour 24% des interrogés, la musique s’apprécie en famille, plutôt entre amis pour 11% des sondés et avec des collègues pour 1% des Tananariviens.

Seuls 6% des Tananariviens font partie d’un groupe de musique

Le titre parle de lui-même, à la question « faites-vous partie d’un groupe de musique ? », 94% des Malgaches ont répondu non.

Pour ceux qui ont répondu par la positive, 83% avouent être chanteurs tandis que les 17% se disent musiciens. Notons qu’aucun de nos sondés n’a dit occuper les deux places en même temps.

D’accord, mais il ne faut quand même pas faire partie d’un groupe pour jouer d’un instrument, non ? Pour en avoir l’esprit clair, nous avons posé la question aux Tananariviens. Et au vu des réponses que nous avons reçues, les Malgaches n’aiment pas trop non plus gratter les cordes et secouer les maracas, car seuls 10% des Malgaches savent jouer d’un instrument. Le(s)quel(s) ? La guitare arrive en tête de liste avec 70% de voies, suivie par l’orgue à 40% et le piano à 10%.

La guitare arrive en tête de liste des instruments de musique les plus joués à Madagascar
La guitare arrive en tête de liste des instruments de musique les plus joués à Madagascar

Il existe plusieurs écoles spécialisées en musique à Madagascar, mais nos musiciens tananariviens ont-ils eu recours à ces institutions pour apprendre à en jouer ? Selon notre sondage, les Malgaches sont plutôt autodidactes car 4 Malgaches jouant d’un instrument sur 5 n’ont pas eu recours à ces écoles.

Les styles de musique appréciés à Madagascar

Voici les réponses reçues concernant les styles de musique appréciés à Madagascar, en sachant que les réponses sont à choix multiples.

Vako-drazana (chansons traditionnelles)42%
Évangélique38%
R’n’B28%
Slow25%
Country21%
Chansons à texte (vazo miteny)19%
Rock16%
Dance15%
Jazz15%
Reggae14%
Hip-hop14%
Pop14%
Soul13%
Tropical12%
Punk12%
Métal10%
Électro8%
Funk7%
Rock hardcore7%
Techno7%
Roots5%

Minute culture générale : le slow n’est cependant pas un style de musique, c’est une danse sur laquelle on joue des mélodies que l’on peut juger de « lentes », d’où cette appellation de slow. Nous avons quand même gardé ce choix dans l’optique de garder l’authenticité des réponses reçues.

Par quel(s) moyen(s) découvre t-on de nouvelles chansons à Madagascar ?

La radio arrive toujours en tête de liste des moyens les plus courants pour découvrir de nouveaux talents musicaux selon quasiment la moitié de nos sondés (46%) sachant que selon notre sondage sur l’audience radio à Madagascar, 63% des Malgaches écoutent la radio. La télévision suit de près avec 31% des suffrages, et internet avec 14%. Pour les éventuels musiciens qui souhaiteraient se faire connaître, la piste des réseaux sociaux n’est pas encore tout à fait exploitable au vu de notre sondage : seuls 4% des Malgaches se servent de ces outils pour découvrir de nouveaux talents. Le bouche-à-oreille et les journaux ont chacun à leur tour récolté 2% des voies.

Que peut-on conclure de ce sondage sur l’appréciation de la musique à Madagascar ?

La musique, de quelque époque qu’elle soit, a toujours sa place à Madagascar. D’ailleurs, 54% des interrogés ont répondu par la positive lorsqu’on leur a demandé si la musique tenait une place importante dans leur quotidien. Que ce soit dans la rue, entre amis ou même entre collègues, les mélodies berçantes s’écoutent sans modération.

À Madagascar, nous avons la chance d’avoir une pluralité de musiciens aussi différents que talentueux, de Nate Tex à Fy Rasolofoniaina, de Volo Hazo à Raboussa, trouvez chaussure à votre pied, je dirai même plus, trouvez note à vos oreilles !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Sitraka Andrianivoson
Sitraka Andrianivoson
Éprise des mots et addict aux romans policiers, j'ai vogué d'aventure en aventure avant de renouer avec mon premier amour en rejoignant l'équipe déjantée de la revue Stileex. Rallier ma passion pour l'écriture et mes études en communication, j'ai trouvé mon Eldorado!