26/03/2019. Vous serez tous du même avis que nous en disant qu’aujourd’hui les enfants d’Antananarivo, (du monde entier même) ont vraiment besoin du soutien et l’attention de leurs parents dans l’éducation, surtout pour l’enseignement primaire et secondaire de la capitale. Et comme nous, chez Stileex Post, nous fouinons un peu partout, nous avons décidé de faire un sondage sur ce thème qui touche énormément les Tananariviens ! Nous vous proposons donc de connaître l’avis des parents par rapport à l’école de leurs enfants.

Note : Nous avons recueilli 911 réponses lors de notre sondage sur le terrain dans tout Tana.

Ce que pensent les parents tananariviens de l’école de leurs enfants

Les Tananariviens préfèrent de loin les écoles privées

Vous ne l’aurez sûrement pas vu venir, mais même avec ces nombreuses écoles existant dans toute la capitale de Madagascar, presque la moitié des enfants, 48%, n’y vont pas pour de multiples raisons. Mais quoi qu’il en soit, il y a aussi une très grande marge entre les parents qui préfèrent dépenser de l’argent pour inscrire leurs enfants dans les écoles privées (41%) et ceux qui choisissent plutôt l’enseignement public (11%). Les parents qui veulent donner une bonne éducation à leurs enfants optent évidemment pour les écoles privées (avec ces problèmes avec les maîtres FRAM à Madagascar). En effet, presque tous les parents enquêtés, soit 82%, trouvent que les écoles privées ont une meilleure qualité et un bon niveau, cela grâce au nombre d’élèves dans chacune des salles de classe. En plus, la majorité de ces écoles s’orientent, bien évidemment, vers l’expression française.

Les écoles privées largement écrasent les écoles publiques dans l’avis des parents sur les écoles de leurs enfants

L’éducation malgache priorise le niveau du littéraire

Si aujourd’hui les autres cours, et surtout les autres langues, prennent de plus en plus de place dans l’éducation malgache par rapport aux cours de malgache et de français, le niveau de ces deux derniers semble toujours être les meilleurs selon les parents. Alors en comparant l’appréciation du niveau des cours par les enquêtes, nous sommes arrivés à cette conclusion :

  • Cours de malgache : 24%
  • Cours de français : 22%
  • Cours d’anglais : 18%
  • Cours mathématique : 16%
  • Cours de physique : 14%
  • Lecture : 6%

Comme vous pouvez le constater, selon les parents des jeunes Tananariviens, l’éducation nationale de Madagascar favorise, de manière générale, le littéraire plutôt que le scientifique.

De bonnes conditions avant d’inscrire son enfant à l’école

Choisir une école pour son fils ou sa fille ne se fait pas à l’aveuglette. En fait, en tant de parents nous nous devons de réfléchir et poser plusieurs conditions avant de confier nos enfants à d’autres personnes. Vous allez sûrement être d’accord avec ce point de vue : la toute première inquiétude des parents vis-à-vis des écoles, c’est la sécurité ! Si 82% des enquêtés sont tout à fait d’accord avec le fait que l’école offre un environnement sécurisé et ordonné aux élèves et au personnel, il y a tout de même un pourcentage de 7% qui n’est pas du même avis. C’est peut-être pour cela que les parents préfèrent envoyer leurs enfants à l’école la moins éloignée de chez eux (de la maison ou du bureau).

Évidemment, les parents se doivent aussi de regarder le plus loin possible afin d’assurer l’avenir de leur petit chou. La plupart des parents Tananariviens (64%) choisissent des écoles qui se portent garantes de l’avenir de l’enfant, notamment avec de bons programmes et opérations scolaires. En effet, plus de la moitié des enquêtés comprend et accepte les programmes scolaires établis par le gouvernement. Toutefois, ce pourcentage de 61% de parents comprenant les programmes et les opérations scolaires de leurs enfants à l’école reste encore assez bas. Faudrait-il peut-être changer de stratégie ?

Parallèlement à la sécurité de l’école et l’avenir de l’enfant, il y a aussi l’ouverture d’esprit des deux parties. Les parents ont besoin d’être en phase avec la psychologie de l’école (et vice-versa). Par exemple, si les parents acceptent d’envoyer leurs enfants dans une école précise, à part bien sûr la question d’argent, c’est que ces derniers approuvent naturellement les règlements intérieurs de l’école ainsi que la gestion du directeur. Selon les parents que nous avons questionnés, 75% d’entre eux veulent que leur opinion soit prise en compte.

Les Tananariviens assurent l’avenir de leurs enfants

Conclusion de ce sondage sur l’avis des parents par rapport à l’école

Grâce à ce sondage, nous avons pu voir que les parents Tananariviens se démènent autant qu’ils le peuvent pour fait adhérer leurs enfants dans les enseignements privés. Mais quoi qu’il en soit, les enquêtés ont tous été plus ou moins d’accords avec toutes les grandes questions posées en partant du respect des uns et des autres par les élèves, en passant par l’efficacité et la justice de l’école, jusqu’au fait d’avoir un bon environnement scolaire.

Bien évidemment, puisqu’il n’y a jamais de fumée sans coup de feu, le fait qu’il y ait 48% parents qui n’envoient tout simplement pas leurs enfants à l’école, à cause de différentes raisons, a attristé notre investigation. Mais selon les 52% parents, il faudrait que les autorités dans ce domaine élaborent une meilleure stratégie pour réduire le nombre d’enfants qui ne vont pas à l’école.

Lire aussi > L’engagement parental à Madagascar : « aisé » selon 8 malgaches sur 10

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here