Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

26/03/2019. Nous avons tous été assez surpris du résultat sur l’opinion des Tananariviens par rapport à la manucure dans notre précédent article. Avouons-le, la population de la capitale de Madagascar n’est pas si coquette que ça au point de débourser des millions d’Ariary par année juste pour se faire soigner les ongles ! Les citoyens d’Antananarivo ont sûrement d’autres priorités. Et puisqu’au Stileex Post, nous nous efforçons toujours de donner le plus d’informations possibles, cette fois-ci, nous avons tenu à puiser plus profondément, sans bien sûr nous éloigner trop du domaine de la beauté, du bien-être et surtout de l’hygiène. Alors dans cet article, nous nous sommes rendus dans les quatre coins de la capitale pour pouvoir étudier le rapport entre les Tananariviennes et les produits cosmétiques. Au total donc, nous avons récolté 903 réponses de nos personnes enquêtées.

Les Tananariviennes et les produits cosmétiques : le résultat du sondage en image

Les produits cosmétiques, pas pour les Tananariviennes ?

Croyez-moi mes chers amis, je ne suis pas du tout du genre pessimiste, mais il est tout à fait difficile d’admettre que 84% des Tananariviennes n’utilisent même pas de produits cosmétiques. Bien sûr, vous allez me dire que ces dernières sont naturellement belles, mais l’hygiène n’est-elle pas une condition plus que valable pour se munir au moins de produits cosmétiques ? C’est le cas pour les 16% qui en utilisent au quotidien.

Les produits cosmétiques sont toxiques
Les produits cosmétiques sont toxiques

Toute personne qui n’achète pas de produits cosmétiques a chacune leur raison. Mais leur point commun c’est qu’elles trouvent que les produits cosmétiques sont futiles (76%). La santé, comme l’allergie et autre maladie, viennent très loin après avec seulement 10%. Parmi les femmes que nous avons enquêté, 6% préfèrent les faire elles-mêmes, et 5% trouvent que ces produits sont beaucoup trop dangereux et toxiques. Les 2% qui restent nous ont avoué que soit ça ne marchait, soit c’était trop cher.

Combien de fois les Tananariviennes achètent-elles des produits cosmétiques ?

Revenons à nos moutons et visons ces Tananariviennes qui sont passionnées (si je peux dire) des produits cosmétiques ! Nous pouvons affirmer que la beauté et l’hygiène prennent une grande place dans la vie de ces dernières. Depuis quelques années, les soins cosmétiques sont montés au même niveau que les besoins alimentaires de l’Homme puisqu’il en consomme assez en seulement un mois. En effet, selon notre investigation, nous sommes arrivés à ces résultats là :

  • 1 fois par mois : 44%
  • 2 fois par mois : 6%
  • Plusieurs fois par mois : 12%
  • 1 fois tous les 2 mois : 19%
  • 1 fois par trimestre : 12%
  • 2 fois par année : 4%

Où et à combien les Tananariviennes achètent-elles leurs soins cosmétiques ?

Quand on parle de consommation, budget et argent ne sont jamais très loin ! Durant notre sondage nous avons remarqué que la plupart des Tananariviennes vont jusqu’à dépenser une énorme somme rien que pour s’offrir des soins cosmétiques, la plupart de 10 000 Ariary à 30 000 Ariary, voire plus. Voyez par vous-même :

  • Moins de 10 000 Ariary : 19%
  • De 10 001 Ariary à 30 000 Ariary : 75%
  • De 30 001 Ariary à 50 000 Ariary : 6%

Du côté du point de vente, les citoyens de la capitale font d’abord confiance aux magasins spécialisés pour acheter soit toujours soit régulièrement les produits. Les grandes surfaces, instituts de beauté sont aussi bien vus par les Tananariviennes. Mais les personnes enquêtées ont reconnu ne pas trop aimer acheter leurs soins chez l’épicerie du quartier, et encore moins sur Internet.

Les types de produits cosmétiques prisés par les Tananariviennes

Il existe plusieurs produits cosmétiques, mais en demandant l’avis de tout un chacun, nous n’avons pas du tout été étonnés que les huiles pour cheveux prennent la tête dans les ventes avec 14%, puisque ce produit peut être utilisé par tout le monde. Les huiles pour visage et pour la peau ainsi que le masque de beauté sont bien sûr aussi très prisés avec 7% pour le premier et 6% pour le second. Il en est de même pour les crèmes pour le corps et celui pour les mains avec 5% et 4%.

Les huiles pour cheveux prennent la tête dans les ventes
Les huiles pour cheveux prennent la tête dans les ventes

Les conditions d’achat d’un produit cosmétique

Avec le rapport qualité/ prix que l’on distingue aujourd’hui par rapport aux produits cosmétiques qui se vendent ici et là, les Tananariviennes deviennent de plus en plus exigeantes, et elles veulent même mettre leurs propres conditions avant de conclure l’achat. Tout d’abord, par rapport à la composition (naturelle et/ou bio), où 69% de ceux qui les utilisent accordent une très grande importance. La marque est une des conditions fondamentales pour acheter les soins cosmétiques, comme le disent les 62%. Bien évidemment, il y a aussi la réputation des ingrédients, le label certifié et la nouveauté du produit que 50% des Tananariviennes demandent.

Avis personnel sur les Tananariviennes et les produits cosmétiques

Personnellement, étant un homme, je ne suis pas vraiment un fanatique profond des soins cosmétiques, mais avec l’éducation que j’ai reçue sur l’hygiène, je suis humblement du même avis que les 16% de Tananariviennes qui utilisent les produits cosmétiques. Si la grande majorité de la population de la capitale n’aime pas vraiment les produits cosmétiques, ils ne savent peut-être pas que ce ne sont pas toujours des produits industriels, puisqu’il existe également les produits cosmétiques naturels et bien sûr ceux qui sont « Vita Malagasy ».

Produits cosmétiques Vita malagasy
Produits cosmétiques Vita malagasy

Continuez votre lecture avec :

2
Commentaires

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Tsiry RazafindrazakaNjato Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Njato
Invité
Njato

Essayez d’autres produits, comme l’alcool et les cigarettes, les Tv par satellite… Merci