22/02/2019. Quand la maladie toque sans prévenir à notre porte, nous avons chacun nos réflexes. Certains se rapprochent de leurs médecins habituels, d’autres choisissent les hôpitaux publics et autres cliniques privées, d’autres, par contre, ont recours à la médecine traditionnelle. Se pose alors la question de savoir où vont se soigner les Tananariviens en 2019, ce qu’ils pensent de la qualité des soins fournis et aussi, quid du prix des médicaments prescrits ? Le système de santé à Madagascar tient-il la route selon eux ? Les réponses dans les résultats de ce nouveau sondage mené par l’équipe du Stileex Post auprès de 904 personnes !

Zoom sur l’avis des Tananariviens sur le système de santé à Madagascar

Les Tananariviens donnent leurs avis sur le système de santé à Madagascar
Les Tananariviens donnent leurs avis sur le système de santé à Madagascar

La majorité des Malgaches se soignent auprès des médecins libéraux

Tout d’abord, nous avons voulu savoir où se soignaient les Tananariviens quand ils étaient souffrants. Il est alors ressorti de notre sondage sur le système de santé à Madagascar qu’une majorité relative de 34% (soit plus du tiers) des Tananariviens se soigne auprès des médecins libéraux.

28% se soignent ensuite en automédication, 8% se rapprochent des hôpitaux publics, 7% vont dans les cliniques privées, et 5% ont recours à la médecine traditionnelle. Précisons enfin que 18% du panel ne se soignent tout simplement pas quand ils sont malades !

Note : évidemment, à partir d’ici, les résultats de ce sondage ne concerneront que ceux qui vont se soigner chez un médecin, à l’hôpital ou chez un médecin traditionnel.

Seuls 5% des Tananariviens se soignent par la médecine traditionnelle
Seuls 5% des Tananariviens se soignent par la médecine traditionnelle

Côté distance maintenant, il est apparu que 46% des personnes interrogées habitent à moins de 30 min de là où ils vont se soigner. Viennent ensuite 33% qui mettent 30 min à une 1h pour y aller et 15% qui font 1h à 1h30 de trajet. Seuls 1% doivent faire plus de deux heures pour se soigner.

Le sondage a aussi mis en exergue les raisons principales qui poussent à aller vers tel ou tel centre de soin. Ainsi, les trois raisons principales qui poussent à aller chez les médecins libéraux sont l’habitude (39%), parce que c’est moins cher (23%), puis leurs compétences (21%). En face, ceux qui fréquentent hôpitaux, clinique et médecine traditionnelle y vont plus parce que c’est moins cher (36%), ensuite par habitude (18%) et enfin pour le service et la qualité (14%).

Pour la moitié des Tananariviens, le personnel soignant est accueillant

Quand on se rend dans un établissement de santé, l’accueil du personnel est le gage ultime d’une bonne expérience « client ». Grâce à notre sondage sur le système de santé à Madagascar, nous savons désormais qu’un peu plus de la moitié des Tananariviens (51%) trouve que le personnel soignant est accueillant en général. Ils sont ensuite 26% à le trouver assez accueillant, 17% à le trouver normal (ni chaleureux ni froid). Ensuite, ils sont 1% seulement à le trouver pas trop accueillant et un autre pour cent (1%) à dire qu’il n’est pas du tout accueillant.

Nous avons aussi voulu savoir combien de temps durait en moyenne l’attente des patients dans les salles d’accueil et il s’est avéré qu’une majorité de 47% n’avait à attendre que moins de 30min en général avant qu’on ne les reçoive. Arrivent juste derrière les 41% qui patientent entre 30 min à 1h, et enfin les 10% qui poireautent 1h à 1h30.

Notons enfin que 86% des sondés trouvent qu’il y a assez d’espace pour les patients dans les salles d’accueil des centres et cabinets où ils vont.

Les salles d'attentes sont assez spacieuses pour recevoir tout le monde
Les salles d’attentes sont assez spacieuses pour recevoir tout le monde

La satisfaction par rapport aux soins

Quand on parle de système de santé à Madagascar, comment ne pas évoquer la qualité des soins prodigués par les établissements de santé ? En effet, plus des deux tiers des Tananariviens (69%) se disent satisfaits des soins qu’ils reçoivent.

Que ce soit pour ceux qui se soignent auprès des médecins libéraux ou pour les abonnés aux hôpitaux et médecins traditionnels, les tendances ne changent pas (on a respectivement 71% et 64% de satisfaits).

Pour le reste des avis généraux : 24% sont assez satisfaits et 1% sont assez insatisfaits.

Plus de deux Tananariviens sur trois sont satisfaits des soins qu'ils ont reçus
Plus de deux Tananariviens sur trois sont satisfaits des soins qu’ils ont reçus

Par ailleurs, nous avons aussi demandé aux Tananariviens leurs avis sur le prix des consultations médicales. Voici leurs réponses :

  • 32% trouvent que le prix est assez cher
  • 31% trouvent que c’est cher
  • 22% trouvent que le prix est normal
  • 6% trouvent que c’est abordable
  • et 5% trouvent que c’est assez abordable

Remarque : Si 31% des personnes en général pensent qu’une consultation coûte cher, on remarque qu’ils sont 37% côté médecin libéral à penser pareil, contre 19% « seulement » du côté de ceux qui fréquentent hôpitaux et des médecins traditionnels.

Et le prix des médicaments ?

Impossible de ne pas évoquer le coût des médicaments quand on parle du système de santé à Madagascar. Il se trouve ainsi que 37% des Tananariviens qui se soignent auprès d’un tiers trouvent que le prix des médicaments prescrits est cher !

Plus précisément encore, ils sont 42% à penser cela du côté de ceux qui se soignent auprès des médecins libéraux, contre 28% du côté de ceux qui se soignent auprès des hôpitaux et des médecins traditionnels.

Pour le reste des chiffres généraux, voyez par vous même :

  • 36% trouvent que les médicaments prescrits coûtent assez cher
  • 21% trouvent qu’ils coûtent le juste prix
  • 3% trouvent qu’ils sont assez abordables
  • 2% trouvent qu’ils sont abordables
37% des Tananariviens trouvent que les médicaments qui leur sont prescrits sont chers
37% des Tananariviens trouvent que les médicaments qui leur sont prescrits sont chers

En conclusion à ce sondage sur le système de santé à Madagascar

Sans équivoque aucune, il est clair que les médecins libéraux sont les plus consultés par les Tananariviens quand ils tombent malades. Ces praticiens récolent 34% des voix même si 37% de ceux qui les fréquentent pensent que la consultation y est chère.

On remarque aussi que 28% des Tananariviens se soignent en automédication. Que voulez-vous, c’est le réflexe du ady gasy :) ! Ne dit-on d’ailleurs pas : « Raha sery vitan’ny anamalaho, aza amonoana vatotr’akoho », chose qui se peut se traduire par « Si c’est un rhume que l’anamalaho peut guérir, pourquoi se donner la peine de zigouiller un poulet (ndlr : pour en faire de la soupe) ? », l’anamalaho étant ici une brède laissant une sensation brûlante en bouche et dans la gorge. Autrement dit, pour de petits maux à guérir, inutile d’aller chercher de grands remèdes.

À Madagascar, seule une infime partie des travailleurs bénéficient d’une prise en charge sociale : moins de 10% en 2017 selon le ministère de la Fonction publique, de la réforme de l’administration, du travail et des lois sociales. Le reste ? Ils doivent payer les frais de leurs poches.

Découvrez aussi un sondage sur l’handicap à Madagascar.

À ce jour, l’État malgache n’a pas de réel système de prise en charge en matière de santé pour la population. Et pour le faible pouvoir d’achat des Malgaches, les frais médicaux coûtent cher comme l’a révélé notre sondage : 31% des Tananariviens trouvent cher le prix d’une consultation (+ 32% qui trouvent ça assez cher) et 37% considèrent aussi que les médicaments prescrits coûtent cher (+ 36% qui les trouvent assez cher).

En tout cas, ce qui est bien, c’est que plus des deux tiers des Tananariviens (69%) se disent satisfaits des soins qu’ils ont reçus dans leur centre de santé et 51% trouvent que le personnel de santé est accueillant en général (+ 26% assez accueillant).

Pour ma part, comme 34% des Tananariviens, je me rapproche aussi des médecins libéraux quand je ne pète pas la forme. Le prix de la consultation est certes plus élevé que celui des hôpitaux publics, mais la qualité des soins est nettement à la hauteur du montant déboursé.

Note de la rédaction : Vous avez une question sur Madagascar qui vous turlupine ? Un sujet qui vous démange ? N’hésitez pas à le poster dans les commentaires, nous l’inclurons sûrement dans nos prochains sondages !

Retrouvez également ici tous les sondages et études statistiques menés par l’équipe Stileex à ce jour.

Découvrez aussi un sondage sur l’hygiène dentaire à Madagascar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here