22/03/2019. Vous avez sûrement remarqué que la population de la capitale de Madagascar (la majorité), homme ou femme, est constamment élégante, stylée et raffinée comme des dieux et des déesses, de la tête aux pieds. Il va sans dire que les Tananariviens et les Tananariviennes suivent toujours la mode européenne et américaine en termes de beauté et cosmétique, et même en bijoux tendance du moins dans la mesure du possible (on en oublierait presque les ordures ici et là). Comme l’équipe du Stileex Post n’est jamais en manque de questions, il nous est venu l’idée de nous pencher sur la question de la manucure à Antananarivo. Cette investigation a donc été menée afin de pouvoir mesurer l’importance qu’accordent (ou pas) les citoyens et citoyennes de la capitale à la manucure. Il est indéniable que cet article concerne plutôt les femmes que les hommes, mais dans un souci d’objectivité, nous avons tenu à équilibrer les genres, les âges et les standings par rapport au nombre d’enquêtés.

Aperçu de l’opinion des tananariviens sur la manucure

Voici les résultats du sondage sur les tananariviens et la manucure
Voici les résultats du sondage sur les tananariviens et la manucure

Les Tananariviens aiment-ils se faire soigner les ongles ?

Parmi les 899 personnes enquêtées, il est assez consternant de voir qu’il y ait autant de belles jeunes filles et de belles femmes (voire de beaux hommes) dans la Ville des Mille, mais que la majorité, soit 86%, ne s’intéresse pas trop à la manucure. Seulement 13% d’entre eux prennent le temps de se soigner les ongles. Le 1% restant n’a pas émis de réponse.

Seulement 13% des Tananariviens prennent soin de leurs ongles
Seulement 13% des Tananariviens prennent soin de leurs ongles

Les raisons pour ne pas prendre soin de ses ongles sont assez généralisées. On peut les classer en trois catégories. Donc si 79% trouvent que la manucure n’est pas vraiment utile, seulement 1% n’ont tout simplement pas de temps à accorder à cette « tâche ». Il y a quand même 5% de personnes qui se fichent totalement de le faire ou pas.

Pour ceux et celles qui avouent prendre du plaisir dans la manucure, les raisons sont très diversifiées. Ils nous confessent même le nombre de fois où ils s’occupent de leurs ongles par mois.

Voici les chiffres :

  • 46% plusieurs fois par mois
  • 15% une fois par semaine
  • 15% seulement pour les grandes occasions
  • 8% plusieurs fois par semaines
  • 8% une fois par mois
  • 8% plus d’une fois par mois

Les Tananariviens fréquentent-ils des instituts de beauté pour la manucure ?

Les chiffres que nous avons récoltés durant ce sondage ont bien retiré nos doutes sur la priorité des habitants d’Antananarivo puisque 38% qui s’intéressent à la manucure vont au moins une fois dans un institut de beauté. Ce pourcentage est élevé, car il atteint presque la moitié des personnes qui se soignent les ongles.

La plupart des Tananariviens ne rejoignent les salons de manucure que lors des grandes occasions
La plupart des Tananariviens ne rejoignent les salons de manucure que lors des grandes occasions

En effet, 15% sont des personnes qui y vont seulement pour de grandes occasions, un taux similaire (15%) à ceux qui y vont plusieurs fois par mois. Tandis que 8% seulement se font chouchouter dans des salons une fois par mois. Et la plupart préfère prendre rendez-vous ! Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi les salons de beauté apparaissent rapidement un peu partout dans la capitale :P.

Le Nail Art est très en vogue dans les salons de beauté

La pose de faux-ongles est très tendance de nos jours, surtout chez les personnes qui préfèrent rester à la maison pour s’occuper eux-mêmes de leurs ongles. Par contre, pour les soins les plus appréciés dans les salons, il n’est peut-être pas très surprenant de voir la pose vernis arriver en tête avec 87%, suivi par le Nail art qui rafle 14 % devant le soin complet, le soin esthétique et autres soins avec chacun 8%.

Le nail art est de plus en plus en vogue depuis quelques années
Le nail art est de plus en plus en vogue depuis quelques années

Salons de beauté : les Tananariviens sont satisfaits du service ?

Personnellement le service des salons de beauté en général est satisfaisant d’un côté, puisque le personnel est toujours à votre écoute. Mais d’un autre côté je pencherais plutôt pour un « peu mieux faire » car le résultat obtenu dans ces instituts n’est pas toujours conforme à l’attente de la clientèle. Sinon pour les sondés, 15% d’entre eux trouvent que le service est « normal », identique au pourcentage (15%) des réponses « assez abordable ». 8% estiment que ce service mérite la réponse « abordable ».

Le budget accordé aux soins des ongles

Dans notre sondage, nous avons demandé à chacun la moyenne du budget qu’ils mettent dans la manucure. Ces derniers ont avoué qu’ils dépensaient en moyenne par session entre 5 000 Ar et 10 000 Ar. En effet, 23% payent moins de 5 000 Ar par session (les citoyens lambda sûrement). Tandis que les personnes d’un standing plus aisé (15%) iront jusqu’à débourser 10 000 Ar et même plus.

Ce que l’on peut en déduire de ce sondage sur la manucure et les Tananariviens

Nous pouvons conclure d’après ce sondage qu’un très grand nombre de Tananariviens (y compris les femmes) ne se soucie pas spécialement de la santé de leurs ongles. Entre Il y a encore une très grande marge entre les 86% qui se moque de la manucure et les 13% qui se donnent au moins la peine de le faire. Mais encore, c’est triste que tout juste 2% prennent le temps de s’informer sur la manucure et tout ce qui va avec.

Certains utilisent même les dents en guise de coupe ongles
Certains utilisent même les dents en guise de coupe ongles

Quoi qu’il en soit, même si la manucure n’est pas une priorité fondamentale pour la population de la capitale de Madagascar, nous avons pu remarquer, tout au long de cet article, que la prise de soin des ongles tenait tout de même une place dans la vie des Tananariviens (et Tananariviennes), puisque pour ceux et celles qui aiment se manucurer, la moitié d’entre-eux le font eux-même à la maison et l’autre moitié choisissent les salons de beauté. Une question me démange : « Est-ce que ces nombreux instituts de beauté dans toute la capitale sont-ils vraiment nécessaire pour les Tananariviens ? »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here