Stileex App
Stileex App
Stileex App
Stileex App

29/01/2019. Si l’on appliquait réellement l’adage « Mieux vaut prévenir que guérir », c’est sûr que certaines maladies auraient littéralement disparu de la planète grâce à la vaccination. Personnellement, je vois les vaccins comme utiles, mais à chaque campagne de vaccination, semble-t-il, de récurrentes suspicions sur l’innocuité des produits émergent et polluent l’opinion générale. Alors qu’en est-il réellement ? Les Malgaches pensent-ils vraiment que l’inoculation répétitive de substance bizarroïde sur des enfants en bas âge est dangereuse pour leur santé ou, au contraire, contribue à augmenter leur chance de survie ?

Nous avons lancé un sondage dessus pour en avoir le cœur net et ce que vous vous apprêtez à lire illustre l’opinion des Tananariviens sur les vaccins.

Vue d’ensemble sur l’impression des Tananariviens sur les vaccins

Recueil de l’opinion des Tananariviens concernant les vaccins
Recueil de l’opinion des Tananariviens concernant les vaccins

Entre les on-dit et la réalité du terrain

Il semble que les Tananariviens soient loin de la réticence généralisée que l’on entend habituellement dès qu’on parle de vaccins. En effet, il est ressorti de notre sondage que 95% des Tananariviens croient en l’efficacité des vaccins et ils sont même 93% à dire qu’ils sont pour la vaccination !

Bien sûr, nous leur avons demandé aussi s’ils étaient vaccinés et les résultats ont de quoi surprendre. Tout d’abord, pour le cas de la DTP (Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite), 95% des Tananariviens sondés sont vaccinés contre. Ils sont ensuite 4% à ignorer s’ils étaient vaccinés ou non, et seulement 1% ont déclaré ne pas être vaccinés contre ces maladies.

76% des Tananariviens disent ensuite avoir été vaccinés contre l’Hépatite B et la Pneumocoque. Une part minoritaire, mais non négligeable de 21% concerne ceux qui ne savent pas s’ils le sont ou pas, tandis que 3% affirment qu’ils ne sont pas du tout vaccinés.

Il apparaît ensuite que 75% des Tananariviens ont été piqués contre la Méningite C. 22% ne savent pas s’ils sont vaccinés contre ou non, et 3% sont non vaccinés.

Calendrier vaccinal général
Calendrier vaccinal général

Pour ce qui est de la série ROR (Rubéole-Oreillons-Rougeole), 94% des Tananariviens sondés ont déclaré être vaccinés contre alors que 4% ne savent pas si oui ou non. 1%, par contre, savent très bien qu’ils ne le sont pas.

Concernant le cas de la Tuberculose maintenant, l’inoculation du vaccin BCG a concerné 95% des Tananariviens. Il n’y a que 4% d’entre eux qui sont dans le doute et 1% qui certifient ne pas être vaccinés.

Il est aussi ressorti du sondage que 94% des Tananariviens sont vaccinés contre la Typhoïde. Les 5% hésitent s’ils ont été vaccinés ou pas, et seuls 1% confirment ne pas l’être.

Enfin, 93% des Tananariviens sont vaccinés contre la Varicelle. 6% sont dans la totale ignorance, alors que, encore une fois, seuls 1% assurent qu’ils ne sont pas du tout vaccinés contre cette maladie.

Implication des Tananariviens pour les vaccins de leurs enfants

À en croire par cet intérêt porté aux vaccins, le principe du « Aleo misoroka toy izay mitsabo » est fortement ancré dans la conscience des Tananariviens. En effet, 93% des parents font vacciner leurs enfants !

Les vaccins, ça pique, mais ça protège des maladies !
Les vaccins, ça pique, mais ça protège des maladies !

Interrogés sur où ils font généralement vacciner leurs progénitures, une vaste majorité des parents, à savoir 83%, disent surtout aller auprès des hôpitaux et autres cliniques. 33% s’orientent ensuite vers les docteurs, tandis qu’ils sont 6% à laisser leurs enfants se faire vacciner à l’école.

Il a aussi été remarqué que 33% des parents profitent des campagnes de vaccination et vont effectivement faire vacciner leurs enfants durant ces événements-là, alors que 64% ne le font pas. Enfin, il faut savoir que personne n’attend spécifiquement de telles campagnes pour emmener leurs enfants se faire vacciner. En d’autres termes, campagnes de vaccination ou pas, les parents feront toujours vacciner leurs chérubins.

L’utilité des vaccins selon les Tananariviens

Les vaccins sont-ils utiles ? Cette question, nous l’avons posée aux 860 personnes que nous avons interrogées dans les rues de la capitale. Il en est ressorti que, contre toute attente, les Tananariviens sont très favorables aux vaccins. Voyez par vous même :

% de personnes qui pensent que c’est utile% de personnes qui pensent que c’est inutile% de personnes sans avis
Vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite94%4%2%
Vaccin contre la grippe95%3%2%
Vaccin contre l’hépatite B et le pneumocoque93%5%2%
Vaccin contre la méningite C92%4%4%
Vaccin contre la rubéole, les oreillons et la rougeole94%4%2%
Vaccin contre la tuberculose91%5%4%
Vaccin contre la typhoïde90%5%5%
Vaccin contre la varicelle87%8%5%
Certains vaccins sont recommandés spécifiquement dans certains pays
Certains vaccins sont recommandés spécifiquement dans certains pays

En conclusion, que retenir de ce sondage sur l’opinion qu’ont les Tananariviens des vaccins ?

« Les vaccins protègent tout le monde, faites-vous vacciner », c’est tellement évident que seule une petite minorité des Tananariviens ne sont pas convaincus de l’efficacité des vaccins : 5%. 5 petits pour cent à croire que les vaccins, c’est du pipeau, et 7% à être contre la vaccination.

C’est sûrement parce que les gens sont convaincus et se font vacciner que la déclaration officielle de l’éradication de la poliomyélite de Madagascar a pu être prononcée en août 2018. Oui, nous vivons dans un pays « Libre de la polio » depuis mi-2018 ! :).

Toutefois, il faut rappeler que les vaccins ne font pas tout. Les Malgaches auront beau se faire vacciner à tour de bras, la persistance des maladies telles que la peste et, justement, la rougeole est la preuve que la lutte contre les maladies infectieuses dépend aussi d’autres choses : tout ce qui est lié notamment à l’hygiène, à l’assainissement, à l’eau potable et à la nutrition, sans parler de l’incidence de la pollution sur la santé.

La saleté est le foyer principal des maladies infectieuses
La saleté est le foyer principal des maladies infectieuses

Je dirais ainsi qu’en plus des efforts évidents (et porteurs) faits sur les vaccins et la vaccination, il faudrait aussi pousser sur la lutte contre l’insalubrité afin d’en finir enfin avec ces maladies qui gangrènent notre pays, à commencer par la peste et le choléra.

Note de la rédaction : Vous avez une question sur Madagascar qui vous turlupine ? Un sujet qui vous démange ? N’hésitez pas à le poster dans les commentaires, nous l’inclurons sûrement dans nos prochains sondages ! Vous pouvez également en parler sur le forum directement.

Retrouvez également ici tous les sondages et études statistiques menés par l’équipe Stileex à ce jour.

Continuez votre lecture avec :

Commentaires

avatar
  S’abonner  
Notifier de