Pour la première participation de Madagascar à la CAN, qui n’a pas été conquis par la beauté des maillots officiels des Barea ? Le tissu est de très bonne qualité, mais en plus, ils sont imprégnés des symboles du zébu, du ravinala et de l’Aloalo. La plupart d’entre nous connaissent déjà les deux premiers symboles, mais connaissez-vous vraie la signification de l’Aloalo ? Donc avant de soutenir notre équipe nationale, voici un article parlant de tout ce qui est bon à savoir sur l’Aloalo Malagasy. Bonne lecture !

L’Aloalo Malagasy, c’est quoi ?

Avant de commencer, enlevez de votre tête que l’Aloalo Malagasy n’est qu’un simple dessin collé sur le maillot officiel de notre équipe nationale de football… Ce n’est pas du tout ça ! Ou plutôt pas seulement ça ! En fait, les Aloalo Malagasy sont des sculptures en bois « Vita Malagasy » qui servent essentiellement de poteaux funéraires chez les ethnies Mahafaly et Antandroy, dans le Sud de la Grande-Île.

L'Aloalo malagasy est un art originaire de l'ethnie Mahafaly, dans le Sud-Ouest de Madagascar
L’Aloalo malagasy est un art originaire de l’ethnie Mahafaly, dans le Sud-Ouest de Madagascar

L’art de l’Aloalo Malagasy est une culture originaire de l’ethnie Mahafaly apparue entre le 16è et le 17è siècle. Sa voisine, l’ethnie Antandroy s’est aussi prise d’affection pour cette pratique après quelques années. Selon l’académie malgache, Aloalo spécifie littéralement ornement. L’on peut donc le considérer comme étant un totem. C’est pour cela qu’ils entrent dans la catégorie de l’art funéraire.

Que représente vraiment l’Aloalo Malagasy ?

Aujourd’hui, certains Malgaches croient encore fermement que Aloalo signifie exclusivement la mort… Je vous le dis, c’est une idée reçue. Dans le grand Sud de Madagascar, ces arts sculptés dans du bois sont faits en l’honneur du vécu de celui qui vient de mourir. Ils sont édifiés sur le tombeau du défunt pour le décorer et l’embellir.

Les femmes et les enfants ne sont pas autorisés à assister au rituel du dépôt de l'Aloalo malagasy
Les femmes et les enfants ne sont pas autorisés à assister au rituel du dépôt de l’Aloalo malagasy

Mais, ils représentent aussi l’importance donnée aux personnes toujours vivantes. La pratique de cet art, jusqu’à aujourd’hui, fortifie et valide bien le respect qu’ont les Mahafaly et les Antandroy pour leurs ancêtres. L’Aloalo fait officiellement partie de l’art malagasy, et il est aujourd’hui très prisé chez les Mahafaly, Antandroy et autres ethnies malgaches.

Sur une tombe vous pouvez voir au moins deux paires de ces sculptures. Le statut social et économique du défunt se reflète sur le nombre de Aloalo sur le tombeau. Un détail très important, il ne faut pas oublier les objets en haut de l’Aloalo, car ils représentent la personnalité, mais aussi les faits mémorables de la vie de la personne. Sur certains Aloalo, l’on peut trouver de cornes de zébus, pour représenter la prospérité du défunt.

Les différentes parties de l’Aloalo

Si vous avez déjà fait un peu de tourisme à Madagascar, surtout dans la province de Toliara, vous avez sûrement remarqué les différents motifs traditionnels ainsi que les parties sur les poteaux d’Aloalo Malagasy. En effet, vous pouvez voir que les Aloalo Malagasy mesurent en moyenne 1,5m de hauteur.

Ils sont divisés en trois parties bien distinctes. D’abord, il y a la tête de l’Aloalo, où l’on voit les scènes qui représentent les faits les plus inoubliables dans la vie du défunt. Au milieu, le corps est composé de plusieurs motifs. Nous trouvons la pleine lune au plus haut, mais aussi le chiot endormi et la parure en alternance. Et enfin le pied de l’Aloalo Malagasy où plus de la moitié de cette partie est empierrée.

L'Aloalo Malagasy est composé de trois parties bien distinctes, le plus haut représente la personnalité ou les faits marquants de la vie du défunt
L’Aloalo Malagasy est composé de trois parties bien distinctes, le plus haut représente la personnalité ou les faits marquants de la vie du défunt

Comme je l’ai déjà expliqué un peu plus haut, l’Aloalo est fait avec du bois. En effet, l’Aloalo se fabrique avec le bois un peu particulier que l’on appelle Nendoravy. Comme le veut la tradition, le cercueil de défunt ainsi que les Aloalo doivent être sculptés assez loin du village, de préférence dans une forêt par une personne en dehors de la famille.

L’Aloalo Malagasy aujourd’hui : un art « moderne »

Il est vrai que l’Aloalo est caractéristique des deux tribus du Sud de Madagascar, Mahafaly et Antandroy. Mais avec l’avancée du monde d’aujourd’hui, l’Aloalo Malagasy ne reste pas sur son statut de simple poteau funéraire. En effet, l’on peut trouver l’Aloalo dans la maison sous forme de décoration.

Des artisans talentueux ont confectionné des porte-clés, des bijoux, et même des vêtements à l'image d'Aloalo malagasy
Des artisans talentueux ont confectionné des porte-clés, des bijoux, et même des vêtements à l’image d’Aloalo malagasy

Mais comme vous pouvez le voir aussi dans les différentes boutiques spécialisées, l’Aloalo est maintenant lié à des vêtements, des bijoux, des porte-clés, et bien d’autres. Bref, nos talentueux artisans ont su s’inspirer de cet art funéraire pour créer d’autres produits artisanaux afin de donner plus de valeur aux produits « made in Mada ».

Après ce petit résumé sur l’Aloalo Malagasy, j’espère bien que vous êtes enfin fixés sur la définition et la représentation de cet art. Pour vous les femmes, petit conseil, ces nouveaux produits artisanaux malgaches donneront une valeur ajoutée à votre maison. Et pour les hommes, vous pouvez fièrement porter le maillot de notre équipe nationale (toujours ceux qui sont authentiques s’il vous plait) en tant que patriote Malagasy !

Lire aussi > L’art Malagasy en France : la culture malgache reconnue dans l’Hexagone

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here