« Ny soa atao levenam-bola ». Ce proverbe malgache nous enseigne à donner : la générosité, dit-il, est un trésor de richesse caché !

Chez Stileex, on est convaincu que la vie ne se résume pas à galérer et à courir partout pour se faire une place ici-bas. Donner, c’est important, surtout si l’on a eu la chance de recevoir. En ce mois de fêtes, il nous semble donc important de nous tourner vers les personnes nécessiteuses, notamment les enfants démunis qui, selon toute probabilité, n’auront pas la chance d’avoir un bon Noël cette année.

Pourquoi cette initiative?

Il est souvent dit que Noël est la fête des enfants. Quel môme n’a jamais entendu parler d’un certain monsieur barbu tout vêtu de rouge qui survole du haut de son traîneau le monde entier et qui, sa hotte remplie de cadeaux sur le dos, s’en va récompenser les enfants sages ?

Certains enfants, eux, mêmes sages, n’ont pas ce privilège. La plupart d’entre eux ne connaissent pas le Noël que vous et moi vivons. Et ce n’est pas parce que le vieux monsieur a eu du mal a passé par la cheminée, non. C’est parce que ces enfants-là n’ont même pas la chaleur d’un foyer pour se réchauffer.

Dans un pays où la misère est omniprésente, rêver du père Noël n’est pas permis pour ces orphelins et enfants des rues, abandonnés dès leur plus jeune âge pour la plupart. L’équipe de la revue voudrait offrir à ces laissés-pour-compte un réveillon de Noël digne de ce nom.

La misère, une réalité quasi présente dans le paysage malgache
La misère, une réalité quasi présente dans le paysage malgache

Beaucoup sont les enfants que l’on aimerait aider, mais, malheureusement, nous sommes limités par nos moyens. C’est pourquoi nous avons choisi de travailler, pour commencer, avec le centre d’accueil Tsimoka.

Akany Tsimoka, l’orphelinat des petits bourgeons

Akany Tsimoka est un centre d’accueil pour orphelins et enfants des rues situé à 13 km du centre-ville d’Antananarivo.

Ce centre a été créé il y a 28 ans à l’initiative de Jean-Roger et de Gisèle qui ont décidé, en mai 1990, de consacrer leur vie aux enfants rejetés et laissés-pour-compte.

Quelques uns des enfants recueillis au centre Tsimoka
Quelques uns des enfants recueillis au centre Tsimoka

Pour la petite histoire, cette année-là, Jean-Roger travaillait à la télévision nationale malgache, et c’est à l’issue d’un reportage sur les enfants des rues à Antananarivo qu’il eut comme une illumination. Avec sa femme Gisèle, ils rachetèrent une maisonnette en centre-ville et recueillirent une vingtaine d’enfants. Le manque de place devant un nombre croissant d’internes posa problème au départ, mais en 1993, ils obtinrent un terrain à Anosy Avaratra, une banlieue située à 13 km de la capitale sur la Nationale 3, en direction du Rova d’Ambohimanga. Avec l’aide de « leurs » enfants, ils construisirent un bâtiment de quatre étages comprenant cuisines et dortoirs séparés.

À ce jour, le centre accueille une cinquantaine d’enfants, possède un atelier pâtisserie, un atelier mécanique et offre une scolarité allant de la maternelle à la 3e.

Aujourd'hui, le centre accueille plus d'une cinquantaine d'enfants. Sur cette photo, les tous petits à l'heure du déjeuner
Aujourd’hui, le centre accueille plus d’une cinquantaine d’enfants. Sur cette photo, les tous petits à l’heure du déjeuner

Les internes de l’Akany Tsimoka

Les enfants recueillis au centre ont chacun leur histoire. L’Akany Tsimoka (traduisez « le foyer des bourgeons ») accueille des enfants issus de milieux défavorisés et ne possédant aucune structure familiale afin de leur offrir affection, équilibre et nouveau foyer.

Certains arrivent très jeunes, seuls ou avec leurs frères et sœurs. La plupart d’entre eux n’ont même pas de date de naissance connue, étant, dans la majorité des cas, des enfants abandonnés.

Se focalisant sur l’éducation des enfants, sans discrimination d’âge, de genre, d’origine, d’idéologie ou de religion, Tsimoka n’a pas de procédure type pour accueillir un enfant. Il est en collaboration avec plusieurs paroisses et mosquées de la région, qui reçoivent souvent des gens leur amenant un enfant errant ou des parents qui ne peuvent plus les assumer.

Parfois ce sont les enfants eux-mêmes qui arrivent au centre demander de l’aide.
La liste des internes du centre Tsimoka est à ce jour arrêtée à 55 internes, garçons et filles âgés de 3 à 22 ans.

L’initiative Opération Noël : offrez un Noël digne aux enfants laissés-pour-compte !

L’initiative est simple, si je puis dire. L’idée est de réunir le maximum de dons possible d’ici le dimanche 23 décembre 2018 que l’on donnera ensuite à l’orphelinat Akany Tsimoka.

La remise de ces dons se fera ensuite le lundi 24 décembre 2018 à partir de 18h dans les locaux de l’orphelinat. Nous offrirons alors, ensemble, un Noël digne de ce nom aux cinquante-cinq enfants qui y sont internés.

Vous aussi, joignez-vous à l'opération de Noël de la revue
Vous aussi, joignez-vous à l’opération de Noël de la revue

Comment faire pour rejoindre l’initiative ?

Entreprises ou particuliers, la revue invite tous ceux qui veulent tendre la main à ces enfants dans le besoin à venir se joindre à l’équipe.

Les dons seront strictement anonymes pour garder l’authenticité de cette bonne action. Ils peuvent par contre se faire sous toutes formes : jouets neufs ou non, aliments, couvertures, vêtements, livres et même tout ce qui ne vous sert plus, mais qui pourrait être utile à ces enfants. Bien sûr, les dons peuvent également se faire en numéraire.

La réception des dons commence dès ce lundi 3 décembre 2018 et se terminera donc le 23 décembre suivant. Elle se fera à l’adresse IVO 110 H Ambodivona Antananarivo (Immeuble OPENFLEX) ou contactez-nous sur le (+261) 33 17 333 31. Ceux qui veulent participer sont également invités à rejoindre le chat de Stileex et à rejoindre le canal Opération de Noël.

Le plan pour accéder à l'immeuble Openflex
Le plan pour accéder à l’immeuble Openflex

Offrez un Noël hors du commun aux enfants de l’Akany Tsimoka, offrez un peu de lumière à ces enfants laissés-pour-compte !

Tendons la main à ces enfants dans le besoin
Tendons la main à ces enfants dans le besoin

Contact Akany Tsimoka
ANOSY AVARATRA PK 13 RN3 route d’Ambohimanga
BP 8225 Antananarivo 101
Mobile : +261 32 41 461 08  – Fixe : +261 20 24 248 96

Écrivez un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des